jeudi 7 juillet 2022

Communiqué :

Depuis plusieurs années, nos organisations syndicales de retraité.es constatent une dégradation constante du niveau de vie des retraités-es par une perte importante de leur pouvoir d’achat due en grande partie à des revalorisations des pensions toujours en dessous de l’inflation. D’autant plus en 2022 avec une hausse des pensions que de 1,1% pour une inflation en mai entre 5% et 5,5% selon l’INSEE.

Des retraité.es rencontrent de plus en plus de difficultés pour accéder aux soins et lorsqu’ils, elles, se retrouvent en situation de perte d’autonomie, ces difficultés se trouvent multipliées par l’absence d’une véritable prise en charge collective et publique leur permettant de vivre dignement. La désertification médicale touche de plein fouet cette population qui a besoin de plus en plus de prises en charge médicales et dont les déplacements peuvent être très limités.

Les retraité.es sont confrontés à une réduction conséquente des Services Publics de proximité qui sont remplacés par le tout digital qui ne tient pas compte de la fracture numérique dont les personnes âgées sont les premières victimes. La dématérialisation des procédures administratives qui conduit à la marginalisation des personnes, est source de nouvelles inégalités et favorise l’exclusion.

C’est pourquoi nos organisations syndicales attendent des réponses aux questions suivantes :

1° Êtes- vous favorable à un retour à l’indexation des pensions sur l’évolution du salaire moyen ?

2° Êtes-vous prêts à prendre des mesures pour un rattrapage du pouvoir d’achat perdu depuis 2014 et pour éviter que cette dégradation programmée se poursuivre ?

3° Êtes-vous favorable à l’annulation de la hausse de la CSG ?

4° Êtes-vous pour la mise en place d’une assurance maladie financée par les cotisations sociales ?

5° Quelles mesures envisagez-vous pour améliorer le système de santé hospitalier et le faire fonctionner de nouveau correctement (créations le lits, embauches, etc.) ?

6° Êtes- vous favorable à la prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par l’Assurance maladie ?

7° Quelles mesures préconisez-vous pour l’embauche et la formation de personnels qualifiés (Ehpad et services à la personne) en nombre suffisant ?

8° Êtes-vous favorable à la remise en place de services publics de proximité répondant aux besoins de nos concitoyens et plus particulièrement de ceux des retraités ?

9° Êtes-vous favorable à la création d’un ministère dédié aux retraités et personnes âgées ?

La CGT, FO, FSU et LSR ont invité des candidats aux législatives le 31 mai dans les locaux de la

Maison des Syndicats. Elles feront part des réponses apportées par voie de presse.

 

Pour la CGT Retraités

Martine Fremy, animatrice de l’USR CGT 71

Pour FO Retraités

Christian Allaume, UDR FO 71

Pour la FSU Retraités

Philippe Dormagen, SG des retraités FSU 71

Pour LSR

Claude Bosch, président LSR Mâcon

 

EXPRESSION CITOYENNE : « L’avortement est un droit constitutionnel » rappelle Femmes solidaires

« Les femmes du monde entier ne le savent que trop bien : un droit n’est jamais acquis en patriarcat, il n’est jamais que le fruit d’un rapport de force. Les Américaines en font actuellement la brutale expérience :

LEGISLATIVES EN SAÔNE-ET-LOIRE : Les résultats circonscription par circonscription

Jusqu'à 56,47 % d'abstention, sur la circonscription de Chalon-sur-Saône ! Le département compte 5 circonscriptions. 4 sortants ont été réélus.es hier.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Je serai le député de l'ensemble des citoyens de la circonscription »

Il a annoncé un premier projet de loi sur lequel les députés vont se prononcer très rapidement : le projet de loi anti-inflation

LÉGISLATIVES : 15 mesures incontournables de Femmes solidaires 71 pour l’égalité femme-homme

« Nous, Femmes Solidaires de Saône et Loire, association féministe, laïque, universaliste et abolitionniste de la prostitution, demandons aux candidat-e-s aux élections législatives des 12 et 19 juin de s’engager dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : L'association P.R.E.S.E.N.C.E. de Loché interpelle les candidats sur la révision du PLU

Actualisé - L'association est vent debout contre le projet de révision du PLU de Mâcon, dont Loché est une commune associée et donc directement concernée. Philippe Radal, son président, et Jean-Paul Marchal, membre du Bureau, ont interpellé les candidats aux législatives par une lettre qui leur a été adressée et dont voici le contenu :

POLITIQUE : Jean-Philippe Belville (LR) passe dans l'opposition au conseil municipal de Mâcon

Conseiller municipal de la Majorité depuis 2020, il explique sa décision dans un communiqué.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : « Le Rubicon a été traversé » estime J.-P. Belville (LR)

Le délégué de circonscription Les Républicains réagit au soutien annoncé de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx aux prochaines législatives

LÉGISLATIVES : 6 propositions, 2 questions de la part de l'association Agir pour la laïcité

L'association adresse une lettre ouverte à tous les candidats.es de Saône-et-Loire

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Vous reprendrez bien un peu de campagne

A trois semaines du premier tour des législatives, macon-infos a suivi les candidats en campagne à Mâcon ce samedi. A voir également, la liste provisoire de l'ensemble des candidats pour la 1ère circonscription.

Législatives en Mâconnais-Clunisois : Aurélien Dutremble (RN) lance officiellement sa campagne

C'est aux côtés de Rachel Drevet, sa suppléante, qu'il va conduire sa première campagne législatives. « Nous sommes les candidats de la vérité » a-t'il affirmé au cours d'une rencontre ce jeudi après-midi, assumant le « seul contre tous ».

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Valérie Gaudillère, suppléante de Christophe Juvanon (Les Républicains)

Le candidat LR de la première circonscription de Saône-et-Loire a également présenté ses soutiens et dévoilé son programme.

POLITIQUE - Législatives : La NUPES, union de la gauche, une réalité aussi pour le Mâconnais-Clunisois

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. J.-L. Mélenchon, arrivé 3ème à la présidentielle, a pris le pari de devenir Premier ministre grâce à un succès de l’Union populaire écologique et sociale aux prochaines législatives, union de la gauche dont le candidat est Patrick Monin sur la 1ère circonscription. Celui-ci lançait sa campagne vendredi à la salle Pavillon.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Benjamin Dirx (LREM) fait valoir son bilan

Lors d’un entretien accordé à macon-infos, l’actuel député de la 1ère circonscription de Saône et Loire a affirmé sa volonté de poursuivre les efforts entrepris et menés lors du quinquennat d’Emmanuel Macron.

LÉGISLATIVES : Les Républicains de la 1re circonscription en ordre de bataille pour la défense du Mâconnais

Mardi, Jean-Philippe Belville, délégué LR de la 1re circonscription du Mâconnais Clunisois, avait donné rendez-vous à ses adhérents et militants pour donner le coup d’envoi des élections législatives. Et ce, dans la suite des investitures décidées le week-end dernier par les instances nationales du parti.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Ce sera Patrick Monin (EELV) pour l'Union populaire écologiste et sociale

Le maire d'Azé aura Catherine Amaro (LFI), conseillère municipale à Mâcon, pour suppléante.