samedi 13 août 2022

En 2015, la commune a fait le choix d’anticiper la réglementation, de ne plus utiliser de produits phytosanitaires dans l’entretien de l’espace public ce qui lui a valu une reconnaissance nationale grâce au Label « Terre saine, Commune sans pesticides » Depuis sept ans, Sancé a opté pour des méthodes de désherbage alternatives. Un engagement fort en faveur de la biodiversité et pour la préservation de la santé des Sancéens.

Repenser la nature

Nombre de Sancéens l’ont remarqué : depuis plusieurs années, certains trottoirs ou allées publiques se garnissent régulièrement de plantes indésirables. Avec la suppression de l’utilisation des produits chimiques, une nouvelle végétation spontanée retrouve sa place dans l’environnement péri-urbain, que les jardiniers de la commune doivent s’employer à maîtriser sans pour autant l’éradiquer. Le désherbage manuel n’est en effet pas aussi efficace que l’utilisation de produits chimiques, et il impose de repenser l’aménagement de l’espace public en acceptant que les allées, trottoirs et autres massifs prennent un aspect plus naturel.

D’autant que les herbes sauvages constituent un apport de biodiversité bénéfique pour tous !

Les alternatives au désherbage chimique

À Sancé, 5 agents municipaux entretiennent au quotidien 28 km de voirie, 140 espaces verts représentant 130 000 m2, 1 220 m linéaires de haies horticoles ou champêtre, 600 arbres répartis en bordure de voirie ou sur des espaces verts et 1 cimetière.

Pour optimiser l’entretien des espaces publics sans aucun produit chimique, la commune après plusieurs expérimentations a mis en place différentes mesures :

- Paillage des massifs pour maintenir l’humidité des sols et empêcher et/ou ralentir la repousse de l’herbe ;

- Création de massifs à base de vivaces plutôt que des plantes annuelles

- Utilisation d’outils de désherbage mécanique et manuel pour entretenir les trottoirs et allées.

- Végétalisation de certains pieds de murs en lien avec les propriétaires

- Végétalisation aux pieds des arbres

- Mise en place d’une gestion différenciée des espaces c’est-à-dire réaliser un niveau d’entretien en lien avec les caractéristiques de l’espace vert (usage, situation géographique, écologique, fréquentation…)

- Acceptation des herbes spontanées, de la nature dans l’espace public

- Entretien des haies après la nidification

- Fauchage raisonné effectué par la commune et fauchage éco-responsable réalisé par un agriculteur

Tous acteurs responsables

En complément de l’action des agents municipaux, des initiatives citoyennes existent. Des riverains désherbent tout au long de l’année au pied des murs, au droit des façades et en limite de propriété, par arrachage, binage ou tout autre moyen à l’exclusion des produits phytosanitaires. Certains tondent l’espace public devant leur propriété. D’autres s’occupent de désherber les massifs dans leur quartier

Toutes ces actions individuelles et/ou collectives sans pesticides contribuent à ce que Sancé possède un cadre de vie agréable et durable. Et tous veulent continuer, ensemble, à faire que Sancé conserve son identité champêtre et favorise la biodiversité

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.