var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - TOURISME : Les touristes étrangers de retour en Bourgogne-Franche-Comté

 

 

jeudi 8 décembre 2022

Communiqué :

 

Après deux années marquées par la pandémie et d’importantes restrictions de déplacement, l’été 2022 a tenu ses promesses : le tourisme international a connu un fort rebond et l’activité touristique est repartie de manière marquée en France et en Bourgogne-Franche-Comté.

Afin de mesurer la situation de l’activité touristique estivale régionale, Bourgogne-Franche-Comté Tourisme a relancé son dispositif d’écoute des professionnels*. Objectif de cette enquête ? Dresser un bilan de la période estivale 2022 à fin août.

 

Le grand retour de la clientèle étrangère

L’été 2022 a été marqué par le retour de la clientèle étrangère. D’après notre enquête, 37,5 % des prestataires ayant accueilli des touristes étrangers notent une progression. Principales nationalités présentes cet été sur notre territoire : les Néerlandais, les Allemands, les Belges, les Suisses suivis par les Britanniques. Quant aux marchés long-courriers, et plus particulièrement les Américains ils commencent également à revenir en France et en Bourgogne-Franche-Comté. Au global, les nuitées étrangères dans la région sont même supérieures de 12 % à celles enregistrées en 2019.

« C’est une année exceptionnelle en termes de fréquentation pour Chablis avec notamment la réappartition des visiteurs américains ». Caveau William Fèvre (Chablis – Yonne)


Les Français privilégient toujours la France pour leurs congés d’été

L’été 2022 n’aura pas fait exception à la règle : les touristes français profitent de leurs congés estivaux pour voyager dans l’Hexagone. En Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation française en juillet et en août, est en hausse par rapport à 2021 pour 25,5 % des répondants, et stable pour 52,5 %.


Calme, tranquillité, verdure : les atouts de la Bourgogne-Franche-Comté

La région a bénéficié d’un afflux de touristes en quête de calme, de tranquillité et de verdure. La Bourgogne-Franche-Comté correspond pleinement aux aspirations des clientèles européennes : ils cherchent à se ressourcer en évitant les destinations véhiculant une image de tourisme de masse. Dans cette logique, ils se concentrent en priorité sur les activités extérieures : promenade et randonnée pédestre, découverte du patrimoine naturel, visite des sites et monuments emblématiques, cyclotourisme.

« La beauté des espaces naturels, le calme et le retour aux sources semblent faire partie du choix de certains citadins vivant proches de la région (Lyon, Paris, MarseilIe). Il semble que nos hôtes aspirent à plus de simplicité et à la découverte de paysages bocagers, des marchés de terroir, des randonnées, des visites de monuments et l'exploration des activités vers le canal à Digoin ». Gîte la Combe du Charme (Ozolles - Saône-et-Loire)


Des dépenses en légère baisse

Les touristes n’échappent pas à l’inflation des prix et à l’augmentation des coûts des déplacements ce qui les obligent à effectuer des arbitrages dans leur budget vacances. Pour 28% des prestataires interrogés, leurs dépenses sont d’ailleurs en baisse cet été.

« Je pense que la baisse de fréquentation dans notre cave et en général est lié au pouvoir d'achat amoindri par les hausses du carburant. Lors des visites, le panier a été plus maigre qu’avant le covid. » SCEV Sorin Coquard (Saint-Bris-le-Vineux – Yonne)


Un « effet canicule » ressenti par les professionnels du tourisme

Touchée cet été par plusieurs vagues de chaleur, la Bourgogne-Franche-Comté en tire les premiers enseignements : certains sites de visite à ciel ouvert voient leur fréquentation diminuer nettement les jours de canicule alors que les musées enregistrent une hausse du nombre des visiteurs.

« La fréquentation a été nettement moins importante les jours de canicule, c'est à dire une grande partie de la période juillet-août. » Château Médiéval (Oricourt – Haute-Saône)

« Au contraire de nos prévisions, la chaleur a été particulièrement positive puisqu’il est difficile de randonner avec les fortes chaleurs. Un exceptionnel en vue pour notre musée. » Musée des lapidaires (Lamoura – Jura)


De bonnes perspectives pour l’avenir

D’après 33,9 % des prestataires interrogés, les réservations pour septembre sont supérieures à celles enregistrées en 2021.

Au-delà d’une arrière-saison prometteuse, cette enquête révèle que nos 3 destinations – La Bourgogne, les Montagnes du Jura et Vosges du Sud – sont totalement en adéquation avec les demandes et les aspirations des touristes en toute saison : des paysages protégés, des sites naturels et culturels à visiter, des produits du terroir de qualité.

 

*Dans le cadre du dispositif de suivi de l’opinion des professionnels, le CRT a mené une enquête de conjoncture sur le ressenti des professionnels entre le 16 et le 25 août, par emailing, afin de réaliser un pré-bilan de l’été, et en particulier des mois de juillet et août.

 
1 884 prestataires ont répondu à cette enquête, parmi lesquels :

  • 1 290 hébergements (68 % du total),
  • 158 lieux de restauration (8 %),
  • 107 sites touristiques (6 %)
  • 71 caves (4 %),
  • 54 offices de tourisme (3 %)
  • 214 autres prestataires (commerces, activités diverses) (11 %)

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une table-ronde pour « penser l'oenotourisme de demain »

«Nous poursuivons une stratégie qui vise l’excellence afin de devenir l’une des régions pilotes», a déclaré Patrick Ayache, ce mardi 29 novembre, à la Maison régionale de l'innovation à Dijon.

BOURGOGNE : Dernière ligne droite pour la Cité des Climats et des vins à Beaune

Mardi 22 novembre, Alain Suguenot, maire de Beaune, a inauguré la fin du gros œuvre du bâtiment, en présence de l'acteur Christophe Lambert.

La Région Bourgogne-Franche-Comté signataire de la charte de la diversité

La Région Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la quatrième collectivité publique à s’engager officiellement en faveur de la diversité sur le territoire national, après Bordeaux métropole, les villes de Clermont-Ferrand et de Besançon d’ores et déjà signataires de cette charte.

ACADÉMIE DE DIJON - Grève du 18.10 : participation très faible des enseignant.e.s...

Elle est en forte baisse par rapport à la grève du 29 septembre.

PHOTOS : Lara Lebretton, élue Miss Bourgogne 2022

Les plus belles photos de la cérémonie

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains.