var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - CHÂNES : Nouveau gîte communal et nouvelle agence postale !

 

 

jeudi 1 décembre 2022

 

Chânes, village du sud-mâconnais au cœur du vignoble du cru St-Véran, bien connu pour son FestiChânes estival, a vu l'inauguration d'un gîte et d'une agence postale mercredi soir.

Le bâtiment a été réhabilité en un gîte de 300 m2 « Au cœur du vignoble », pouvant accueillir 15 personnes avec tout le confort et l’élégance des agencements qui ont été réalisés.

L’agence postale a été déplacée dans ce bâtiment car elle ne répondait pas aux normes « personne à mobilité réduite ». Nathalie Naudin accueille les habitants du village et des alentours dans ce nouvel espace pour toutes les démarches postales et bancaires.

 

 

« Cinq années se sont écoulées entre les premières réflexions sur un projet de réhabilitation de la propriété communale. Dès fin 2013, la municipalité à chercher des pistes pour remettre de la vie dans ce bâtiment.

En 2015, une étude menée par le PETR sur le territoire a fait ressortir les besoins de développements sur divers thèmes, dont le tourisme. L’hébergement de groupe était insuffisant sur le territoire Sud-Bourgogne. A partir de 2016, l’ancien conseil municipal s’est lancé dans le projet et avait saisi l’opportunité de déplacer l’agence postale communale dans le soucis de répondre à l’accessibilité des personnes à mobilités réduite.

Nous avons été confrontés à de nombreuses difficultés… 75 compte-rendus de chantier plus tard, le 31 juillet 2020, c’était fini ! Le bâtiment était livré après plus de 2 ans de travaux. Ce fut très long et compliqué. Restait l’aménagement intérieur du gîte. La visite de la commission de sécurité en avril 2021 nous a permis d’obtenir l’avis favorable pour l’accueil de 15 personnes. Puis l’attribution du label 3 épis par Gîtes de France nous a permis d’ouvrir le gîte en juin 2021.

Cette réalisation est le fruit du travail d'une équipe : dès 2016 une commission « Gîte » s’est constituée d’une douzaine d’élus.es et d’une administrée Marie-Laurence. Je tiens à remercier toutes ces personnes pour leur implication et la réussite du projet. Nous pouvons être fiers et satisfaits du résultat. Les avis des locataires sur le site Gîte de France sont là pour en témoigner. »

Brigitte Darmedru, maire de Chânes

 

« En tant que délégué départemental du groupe la Poste, je vous remercie d’avoir associé dans la rénovation de ce bâtiment l’agence postale communale, qui est un des éléments de vitalisation des villages. Cette agence postale communale fait partie du réseau de 130 agences postale communale que l’on trouve dans le département. A l’heure où la poste est questionnée sur la présence postale − et l'on sait la difficulté de maintenir ouverte les bureaux − je porte à votre connaissance qu'il y a 67 bureaux de postes dans le département et 130 agences postales communales.

La Poste met chaque année 2.5 million d’euros dans ses agences, dans les subventions qui vous sont versées pour vous aider à les maintenir, dans le mobilier et dans la rénovation.

Cette présence postale en milieu rural est importante pour nous. Sur la fréquentation de l’agence sur les 130, Chânes est classée 43ème, donc bien placée… Bravo pour la revitalisation de ce centre bourg, La Poste s’y associe avec grand plaisir et souhaite longue vie à votre bourg. »

Philippe Fétivau, directeur départemental de La Poste

 


« Mes premiers mots sont pour féliciter Mme le maire ainsi que l’ensemble de l’équipe, car c’était un travail collectif et, à travers l’exposé, nous avons compris l’énergie que vous avez dû déployer pour arriver à ce résultat. C’est tout à fait symbolique de toutes les difficultés que les communes rurales peuvent avoir pour mener à bien un certain nombre de projets.

Au niveau du PETR et du Pays Sud Bourgogne, on a très vite engagé une réflexion sur ce qui nous rassemblait et ce qui pouvait faire que l’on mène ensemble un projet. Cela a été très vite la destination touristique. On a pu mettre en évidence à travers des études menées par le Pays Sud Bourgogne, que tous ensemble, en allant de Tournus à Romanèche-Thorins, mais en allant aussi dans les Monts du Clunysois et début du Brionnais, on avait une véritable cohérence à mettre en place une opération de destination touristique Mâconnais-Sud-Bourgogne.

Et nous avons vu que ce qui manquait pour aller au bout, c’était l'offre d’hébergement, notamment l'hébergement de groupes, qui est une vraie carence. Des projets ont émergé à Chaintré et Igé. Le projet de Chânes est dans cet esprit-là. Nous avons donc construit une candidature « Leader », déclinaison d’un programme européen qui permet d’accompagner des initiatives locales. (...)

Félicitation, c’est vraiment une réalisation de très belle facture qui apporte une pépite de plus sur la palette de l’offre touristique du Mâconnais Sud Bourgogne. »

Christine Robin, présidente du PETR

 


« C’est un réel plaisir d’être avec vous en tant que voisin pour l’inauguration d’un service public et d’un gîte communal, gîte pour lequel le Département a accordé une aide de 90 107 euros, le résultat est là.

Nos avons fait le bilan de la saison touristique tout récemment. L’année 2022 marque un regain de fréquentation touristique dans notre département. La clientèle française hors habitant de Saône et Loire est en légère progression, la clientèle étrangère est en augmentation de 44% par an.
Félicitation à toute ton équipe. »

Jean-François Cognard, conseiller départemental

 


« J’ai entendu les difficultés que vous avez rencontré… La MBA vous a aidé avec les « fonds de concours ». Les fonds de concours, c’est extrêmement important. Lors de la commission des finances hier soir, nous avons pu constater que sur l’ensemble des communes de la MBA, les « fonds de concours » ont permis de faire des investissements considérables, qu’elles n’auraient pu faire si l'Agglomération n’était pas intervenue financièrement. C’est une somme d’argent qui est accordée en rapport avec le nombre d’habitants. Le conseil municipal, sous votre autorité, peut décider de le consacrer à l’investissement qu’il veut. Le taux de subvention ne peut pas dépasser de 50%. À partir de cette seule règle, vous pouvez faire ce que vous voulez, et donc répondre aux besoins des habitants, c’est cette souplesse qu'il nous faut garder.

J’ai fait faire une étude par un de mes collaborateurs pour voir ce qu’il se serait passé dans les comptabilités des communes si on avait enlevé les « fonds de concours ». 70 % des communes de la MBA serait en déficit d’investissement ! J’aurai une proposition à faire dans les mois qui viennent : il y aura une enveloppe complémentaire de fonds de concours qui sera donnée pour toutes les communes pour aller jusqu’en 2026… Mon annonce devrait être confirmée avec le vote du budget 2023, on vous fera une proposition de cet ordre-là pour finir notre mandat de manière plus agréable, et que l’on puisse ressortir des projets. Nous pourrons faire ça sur 2023-2024 et 2025. Je voulais vous annoncer cette nouvelle ce soir. Je vous remercie de m’avoir invité, et je félicite les entreprises et l’architecte pour ce magnifique bâtiment. »

Jean-Patrick Courtois, président de MBA

 


« Le Conseil Régional a contribué à hauteur de 160 000 euros sur ce projet. Le discours que tu as prononcé était emprunt de toute les difficultés que tu as traversé pour aboutir.

Merci au titre de la Région Bourgogne Franche Conté de développer le tourisme jusqu’au confins de notre territoire, ici on est au bout du bout, c’est l’extrême sud de notre région, merci de contribuer de développer le tourisme. Il ne fait pas tout, mais d’un point de vue économique, cela contribue. Si nous n’avions pas le tourisme dans notre département, on serait plus en difficulté, et cela nous permet de créer des richesses, de faire travailler des gens (restaurants, visites, beaucoup d’autres activités).

Ce gîte permet de faire connaitre notre belle région, avec ses belles vues, notre belle qualité de vie, notre gastronomie, nos vins, à des gens qui viennent de loin : région parisienne, Savoie, région lyonnaise, Sud de la France... et qui vont revenir. C’est très important, c’est une pierre à l’édifice qui fait son chemin et qui produit des richesses secondaires. Longue vie à ce gîte. »

Bertrand Veau, conseiller régional représentant Mme la présidente

 


« Je souhaite saluer cette très belle réalisation due à l'opiniâtreté et à la volonté de l’équipe municipale, soutenue par sa commune.

Il est apparu à l’État que c’était un bon projet, nous sommes revenus par deux fois pour subventionner à hauteur de 142 000 euros par la DETR, et nous avons reversé la même sommes environ au titre de la DCIL.

Dans cet hiver qui vient et qui promet d’être difficile pour notre pays tout comme pour le reste de l’Europe, on va nous demander de faire des efforts et d’être imaginatifs pour passer la saison et minimiser l’impact de la crise énergétique et de l’inflation qui nous menace tous collectivement. Cette réalisation est l’expression du génie du territoire.

Je crois aux solutions qui vont nous permettre d’absorber ces temps difficiles qui arrivent, elles vont naître dans nos petites communes rurales, et dans nos communes également ancrées dans la réalité du quotidien, avec les collectivités qui s’intéressent et développent leurs connaissances du territoire et ses habitants tel que le PETR, le Conseil Départemental et le Conseil Régional. C’est cette énergie, celle que vous avez mise dans ce projet, qui nous aidera à relever les défis des temps difficiles qui s’ouvrent devant nous. »

David-Anthony Delavoët, sous-préfet de Mâcon

 

Un verre d’amitié est proposé pour fêter cet inauguration.

 

Coût de l'opération : 745 483 euros ;
Montant des subventions total perçus : 544 389 euros, soit 73%.

Nathalie BRUNET

 

Pour réserver le gîte : « Au cœur du vignoble » pour groupe de 15 personnes

Gîte de France Saône et Loire

35 place du Breuil 71000 MACON

03-85-29-55-60

www.gites71.com


 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une table-ronde pour « penser l'oenotourisme de demain »

«Nous poursuivons une stratégie qui vise l’excellence afin de devenir l’une des régions pilotes», a déclaré Patrick Ayache, ce mardi 29 novembre, à la Maison régionale de l'innovation à Dijon.

MÂCON : Trottinette électrique, monoroue... comment bien circuler ?

La Sécurité Routière, service de la préfecture, distribue une plaquette dans tous les points de vente de trottinettes électriques afin d’informer les usagers, les futurs acheteurs, sur les règles claires pour un usage sécurisé.

MÂCON : Le Comptoir des Fers – Aubade inaugure sa nouvelle salle d'exposition et fête ses 40 ans

Rénovée du sol au plafond, la nouvelle salle d'exposition s'étale sur 800 mètres carrés. Un sasse d'entrée a également été aménagé. Publi-reportage : pleins feux sur cet espace rénové.

SAÔNE-ET-LOIRE - Violences faites aux femmes - conférence à Matour : Le secteur rural encore plus touché

C'est par une conférence faisant intervenir la sénatrice Mari-Pierre Monier et la commandante de gendarmerie Magali Haudegond que Nathalie Bonnot, déléguée départementale au Droit des femmes et à l'égalité à la préfecture, a marqué cette journée. L'occasion de rappelé que la Saône-et-Loire est en pointe dans la lutte contre ce fléau.

VARENNES-LES-MÂCON : Une belle progression et un bel anniversaire à Natur'Varennis

Clap de fin pour Natur'Varennis autour du verre de l'amitié offert dimanche soir par la municipalité de Varennes lès Mâcon, laquelle a renouvelé son soutien à ce festival qui met chaque année en lumière la commune sur le plan culturel.

MÂCON : Journées de la Solidarité à l’espace Carnot-Montrevel

Le collectif mâconnais « Forum de la Solidarité » depuis 1994 organise la semaine de la solidarité. Entre exposition, films, débats, ateliers, repas partagé à la MJC de l’Héritan, il est habitude de tenir les journées solidaires, vente d’objets divers au profit de causes humanitaires.

MÂCON : La 10e édition des enchères du cœur réunit 90 000 € !

Ce dimanche dès 14 heures, des gens se pressent à rejoindre la grande salle du conseil de la mairie jouxtant la salle Carnot-Montrevel...

St-Martin-Belle-Roche - Conférence sur la Saône : une grande dame

Invité par l’association Saint-Martin-Belle-Pierre, Marc Bonnetain, ancien technicien aux Voies Navigables de France a tenu une conférence sur la Saône ce samedi à la salle du Foyer Rural.

MÂCON : A l'espace culturel et de loisirs de Bioux, “Salon du fait main”, seconde édition

L’espace Culturel et de Loisirs de Bioux a organisé samedi toute la journée une deuxième édition du « Salon du fait main ». On y trouvait de la poterie, différents bijoux en origamis, en métal, en tissus, en émail, des bonnets , des écharpes. Ne pas omettre du crochet, des objets de décorations et bien d’autres, de quoi offrir un choix de cadeaux pour Noël.

MÂCON : Le diplôme du BTS est arrivé au lycée Lamartine

Samedi matin, le Lycée Lamartine a convié les anciens élèves titulaires du BTS session 2022 pour une remise de diplômes dans la pure tradition.

MÂCON : Les violences faites aux femmes dénoncées sur la place publique par Femmes solidaires

Constat glaçant, chiffres en hausse, la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes avait lieu hier. Ce matin, profitant du marché du samedi, les Femmes Solidaires de Mâcon ont tenu à informer les passants, femmes certes mais aussi et bien sûr les hommes sur ce fléau qui fait froid dans le dos.

MÂCON : L’heure de la remise des diplômes au lycée Ozanam

Ce samedi matin, les élèves des promotions 2022 se sont vus remettre leur diplôme obtenu en juin dernier.

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Les gendarmes peuvent désormais prendre une plainte en dehors de la gendarmerie

L'annonce a été faite par Magali Haudegond, commandante auprès de la Direction générale de la gendarmerie nationale, marraine de la conférence événement à Matour, et par le commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire Guillaume Dard. Une bonne chose dans un contexte de forte augmentation des violences intrafamiliales.

AFFAIRE CHEVENET : La FDSEA 71 et les JA 71 dénoncent les pratiques illégales de l'association L214

Les deux organisations agricoles ont déposé une motion lors de la session de la Chambre d'agriculture du 24 novembre. Elles demandent, entre autres, aux législateurs, de « protéger les agriculteurs qui sont les victimes faciles de pseudo "lanceurs d’alerte" ». En voici le contenu intégral

MÂCON - Vendanges de l’humour : Les jeunes talents en compétition

Le concours international des jeunes talents est le véritable cœur historique du Festival, qui fête ses 25 ans cette année.

MÂCON : Salon “Chocolat & Gourmandises” avec le Kiwanis et Mâcon Tendance.

Virginie De Battista, présidente de « Mâcon Tendance » rencontrait ce jour les organisateurs du salon chocolat et gourmandises qui se tiendra au Parc des expos les 3 et 4 décembre : à gauche Christophe Petit, Kiwanis Mâcon, responsable de l'organisation du salon et, à droite, Frédérick Magnien, président du club Kiwanis de Mâcon.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une soirée détente pour les assistantes maternelles du territoire

Vendredi soir, à l’occasion de la Journée nationale des assistants maternels, MBA a proposé une soirée pour que chacun prenne soin de soi. Au programme : yoga et kinésiologie. Michelle Jugnet, vice-présidente de MBA chargée de la Petite Enfance, a accueilli les personnes inscrites à ce temps fort organisé par le relais Petite Enfance de MBA.

MÂCON - Téléthon 2022 - Les entrepreneur.es ont du coeur : Donnez pour remporter le défi des entreprises !

En 2016, la Ville de Mâcon a lancé « le défi des entreprises ». Le but : inviter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades. Cette année, la Ville relève à nouveau le défi, avec vous, entrepreneur.e.s.