IMG_0597.JPG

Souvenirs

La pluie de samedi n'a pas refroidi le pèlerin du dimanche qui a eu raison puisque le soleil a daigné être de la partie pour les journées nationales de la spéléologie.

Et c'est vêtus des habits de lumière du spéléologue qu'environ 90 personnes ont touché le fond de la grotte d'Azé .

Les pieds dans l'eau, le corps plié à 90 degrés, il fallait vraiment en vouloir pour le faire, mais ce fut un plaisir sans nom. Au fond, fini les soucis du quotidien, on a d'autres chats à fouetter : faire attention où l'on marche, ne pas glisser, ne pas se cogner, être attentif aux autres, et pour le correspondants de Mâcon infos, éviter d'apprendre à nager à son appareil photos !

Cette année encore, c'est le club de Chauffailles, les Argilons, qui a tout organisé. Et de l'argile, il y en a eu, ainsi que du fer, du Manganèse et de la silice.

Didier Accary, "le Gourou", ainsi que Jean Fromontiel, fidèle au poste, n'ont pas lésiné, et la visite a été grandiose. Moins verticale que l'an dernier où il fallait descendre en rappel, mais beaucoup plus technique sur la longueur.

Des endroits magnifiques, des accompagnateurs aux petits soins, des enfants qui ont pu profiter du moment pour se refaire du maquillage, c'est ce qu'on appelle une journée réussie, loin de la banalité télévisuelle ou du vacarme urbain. Pour couronner le tout, c'était gratuit.

Les Argilons proposent chaque année au mois d'avril, une descente avec des personnes handicapées, non voyantes principalement, mais pas que...

Des initiatives encourageantes, éclatantes, avec des gens qui ont le sourire et qui ont envie de partager leur passion avec autrui, proches de la nature, ou l'on oublie tous nos soucis, et gratuite... vous en connaissez beaucoup ? 

Bruno Larran