mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Communiqué de l'INSEE

Dans l’espace réunissant la Bourgogne et la Franche-Comté, les revenus sont plus élevés sur l’axe Dijon-Mâcon et le long de la frontière suisse. Les ménages résidant dans la couronne des pôles urbains déclarent en moyenne un revenu plus élevé que ceux qui habitent dans les pôles. Comme en métropole, la crise de 2008 a touché plus durement les ménages les plus modestes, en particulier ceux résidant dans les pôles urbains, accentuant ainsi les écarts entre pôles et couronnes. Par ailleurs, les revenus dans la bande frontalière progressent fortement en lien avec le développement du travail frontalier.

En 2011, la moitié des ménages résidant en Bourgogne et en Franche-Comté déclare un revenu annuel inférieur à 18 820 € par unité de consommation (définitions). Ce revenu médian, plus faible que celui de l’ensemble de la France métropolitaine (19 200 €), masque des disparités territoriales. Les revenus sont plus élevés dans les grandes aires urbaines et les communes placées sous leur influence, en particulier le long de l’axe Dijon-Mâcon. Ils le sont également le long de la frontière suisse, grâce aux revenus issus du travail frontalier.

 

Un revenu plus élevé à Pontarlier et Dijon

La Bourgogne et la Franche-Comté comptent 16 grandes aires urbaines, 11 moyennes et 33 petites. Dans les grandes aires, qui regroupent 60 % de la population (contre 77 % en métropole), le revenu médian par unité de consommation s’établit en 2011 à 19 330 € soit 470 € de moins qu’en moyenne dans l’ensemble des grandes aires urbaines métropolitaines.

Avec un revenu médian supérieur à la moyenne de France métropolitaine, Pontarlier et Dijon font exception (respectivement + 1 500 € et + 520 €).

Entre 2007 et 2011, le revenu médian des grandes aires urbaines a progressé au même rythme en Bourgogne et Franche-Comté qu’au niveau métropolitain dans ce type d’espace. Seule l’aire urbaine de Pontarlier se distingue avec une progression beaucoup plus forte (+ 10,7 %).

 

Les écarts de revenus se creusent entre les pôles urbains et leurs couronnes

Au sein des aires - grandes, moyennes ou petites - le revenu médian des couronnes est plus élevé que celui des pôles : de 1 900 € dans les grandes et moyennes aires, de 750 € dans les petites aires. L’éventail des revenus y est également plus resserré. Les 10 % de personnes les plus favorisées déclarent un revenu 3,5 fois supérieur à celui des 10 % les plus modestes (rapport interdécile). À l’inverse, les revenus sont plus faibles et plus dispersés dans les villes centre où l’habitat est plus mixte (logements sociaux, studios pour étudiants, logements de standing).

La crise de 2008 a touché plus sévèrement les ménages les plus modestes et a accentué les inégalités territoriales. Dans les pôles urbains, le revenu des ménages les plus modestes (1er décile) baisse entre 2007 et 2011 tandis que celui des plus aisés (9e décile) augmente. Les inégalités se creusent aussi entre les pôles (figure 2). Ainsi, le revenu médian diminue dans des pôles où il est déjà faible comme Montbéliard, Vesoul, ou Sens tandis qu'il augmente dans les pôles plus « riches » comme Beaune ou Pontarlier. Par ailleurs, l'écart de revenu s'accentue aussi entre les pôles et leur couronne où le revenu des ménages augmente, y compris pour les moins aisés d'entre eux.

 

Les revenus frontaliers expliquent la forte progression dans les communes isolées

Dans les communes isolées hors influence des pôles, les niveaux de revenus bourguignons et francs-comtois sont plus élevés qu’en moyenne métropolitaine. Entre 2007 et 2011, c’est dans ce type d’espace que le revenu médian et celui des plus aisés progressent le plus. Les communes de cette catégorie constituent toutefois un ensemble disparate, avec des communes véritablement isolées (Nord de la Haute-Saône, Morvan...) et des communes sous influence de pôles d’emploi suisses (bande frontalière franc-comtoise).

Dans ces dernières, les revenus sont particulièrement élevés grâce au travail frontalier.

 

Définitions

Les unités de consommation (UC) d’un ménage fiscal permettent de tenir compte des économies d’échelle résultant de la vie en groupe. Elles sont évaluées comme suit : le premier adulte compte pour 1 UC, les autres personnes de plus de 14 ans pour 0,5 UC chacune, et les enfants de moins de 14 ans pour 0,3 UC chacun.

Le revenu médian est tel que la moitié de la population considérée gagne plus et l’autre moitié gagne moins. Le 1er décile du revenu par UC correspond au revenu plafond des 10 % de personnes appartenant aux ménages les moins aisés. Le 9e décile correspond au revenu plancher des 10 % les plus aisés.

Une grande aire urbaine est un ensemble de communes constitué par un pôle urbain de plus de 10 000 emplois, et par des communes (couronne) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci. De la même façon, on définit les moyennes aires (pôle de 5 000 à 10 000 emplois) et les petites aires (pôle de 1 500 à 5 000 emplois). Les communes multipolarisées sont des communes situées hors des aires, dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans plusieurs aires, sans atteindre ce seuil avec une seule d’entre elles. Les autres communes sont les communes isolées, hors influence des pôles.

COVID-19 - Vaccination : 5 419 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Plus de 12 000 personnes ont pris rendez-vous ce mardi dans le département. Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.