ISOTEXCHARNAY.jpg

 

Le chantier de la Batie, route de Davayé à Charnay, a ceci de particulier que ses murs sont bâtint avec les briques Isotex (marque italienne), un mélange de bois et de ciment.

Un matériau écologique fait de 80% de sapin et né en 1946 en Allemagne. 1946 ! On voit donc que les Français sont, pour le moins que l'on puisse dire, un peu en retard (l'alliage bois-ciment arrive en france depuis un an seulement), car ce matériau est présenté comme un must en matière d'habitat écologique : « Il est utilisé dans les constructions de maisons passives » développe Noël Roux, agent régional Isotex qui vit lui-même dans une maison de bois. Convaincu et convainquant. « C'est un mariage du bois et du béton qui permet de maintenir une température agréable en intérieur hiver comme été. Il offre toutes les qualités d'étanchéité à l'air. »

Autres caractérisitques intéressantes, un moëllon pèse 10kg, contre les 20kg des moëllons traditionnels. Le coût est similaire et la constcruction peut être réalisée par les maçons. « Pour 100 mètres carrés, la dépense annuelle en chauffage est estimée à 300€ avec ce matériau » précise le constructeur Bruno Avenia, qui porte le projet charnaysien. Un projet commercialisé par Jacques Lacroute, cabinet Conseil et Transactions. Quelques appartements sont encore en vente. Le bâtiment sera livré fin 2016. 

Le moëllon Isotex a reçu l'avis technique favorable du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), il est reconnu en éco-construction.

R.B.

 

ISOTEXCHARNAY2.jpg

 

ISOTEXCHARNAY4.jpg

Un matériau présenté à Jean-Louis Andrès, maire de Charnay, vendredi