lundi 19 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

tb.jpg

Un duo un peu spécial dans le box avec une escorte : Eric n’a que 18 ans, Fred en a 32.

Malgré cet écart d’âge important, ils sont très potes. Aussi quand Eric retrouve Fred, samedi soir, et lui raconte comment il s’est fait agresser par un type qui lui a volé 20 €, et qu’il croit savoir où il habite, Fred lui emboîte le pas, et les deux amis filent avenue Edouard Herriot, pour venger cette agression. L’idée c’est de « faire chier » l’agresseur, et lui faire passer le goût de recommencer en cramant son paillasson.

L’expédition punitive va mal tourner évidemment, pour plusieurs raisons :

- se faire justice soi-même est illégal
- ce n’était pas le domicile de l’agresseur
- le feu a mis en danger tout le monde.

Et ces raisons peuvent se combiner entre elles de différentes façons : quand bien même ça aurait été le domicile de l’agresseur, se faire justice soi-même reste illégal, et le feu est toujours dangereux.

Les gamins (Fred n’a pas la maturité de son âge) avaient monté un container au premier étage de l’immeuble, l’avaient vidé sur le paillasson, puis avaient froissé des feuilles de papier, avaient aussi placé un vélo d’enfant qui était rangé sous l’escalier. Tout ce bazar visait à la fois à encombrer le passage, et à cramer « un peu le paillasson », sauf que le feu avait gagné le container quand la police est arrivée sur place, alertée par les locataires réveillés par le bruit, et qui restaient derrière leur porte, apercevant des flammes par le judas.

On a du mal à saisir comment cette mayonnaise a pris dans les esprits des incendiaires d’un soir. Ils n’ont rien de délinquants. Eric s’est visiblement fait du cinéma, traumatisé par l’agression dont il dit avoir été victime, avec « un couteau sous la gorge ». Du coup il avait pris sur lui un couteau de cuisine. Au cas où. Au cas où le type recommencerait, au cas où il lui sauterait dessus, …

Le Ministère Public ne cherche pas à comprendre : « Ce sont des violences urbaines. Ils sont inconscients des risques qu’ils font courir aux autres et qu’ils courent eux-mêmes. Si Monsieur avait porté plainte et donné un signalement, la police aurait pu travailler, mais au lieu de ça, il veut se venger : toute personne qui craque une allumette pour incendier un véhicule, ou quoi que ce soit d’autre, doit savoir qu’elle aura à en assumer les conséquences. » Il requiert 1 an de prison, dont 6 mois avec sursis, mais assorti d’un mandat de dépôt, soit de la prison ferme : Eric prend alors la mesure de ce qu’il risque, il encaisse comme il peut. Il flippe : « Si je vais en prison, je n’aurai plus de travail, plus de logement. Perdre tout ça, alors que je suis motivé et que je travaille, c’est trop grave. Je n’ai pas réfléchi, l’autre soir. Mais en garde à vue je n’ai pas dormi, j’ai pleuré tout ce que je pouvais. A l’avenir, je réfléchirai. »

Maître Goergen pour la défense va retailler la large cote du Procureur : ce ne sont pas des délinquants, ils ont des parents qui sont présents, avec son malheureux couteau Eric était plus un danger pour lui-même que pour autrui. Aussi, pas de prison ferme, mais une sanction qui les mène vers de la réflexion.

Verdict : coupables. 1 an de prison dont 8 mois avec sursis. Le Président explique bien les choses : les 8 mois de sursis sont révocables en tout ou partie pendant les 5 années à venir, en cas de nouvelle infraction. Les 4 mois de prison ferme sont aménageables, si toutefois les jeunes gens s’en donnent les moyens.

Ça fait cher la mayonnaise qui prend mal et échappe au contrôle, mais les choses sont claires : se faire justice soi-même est illégal, et quiconque incendie quoi que ce soit aura à en répondre.

Florence Saint-Arroman

 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre un véhicule et un poids lourd

CRECHES faits divers 1er aout.jpg
Toutes les photos de l'accident. Actualisé : les circonstances de l'accident.

REPLONGES : Un chauffeur de poids-lourd en arrêt cardio-respiratoire sur l'autoroute

ACTUALISÉ à 17h45 : Le chauffeur, originaire de Saône-et-Loire, est décédé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un mort à Montceau et un blessé à Chalon, après la soirée de victoire de l'Algérie

60618_1_news.jpg
Le jeune cyclomotoriste n'a pas survécu à ses graves blessures. Le conducteur de la voiture est en garde à vue. A Chalon-sur-Saône, un homme a été blessé par un fumigène tiré dans un appartement.

MACON : Un bus en feu provoque l’évacuation d’une école

incendie bus trema.jpg
Un incendie provoqué par un problème technique a consumé la moitié d’un bus à l'arrêt et sans passagers ce vendredi matin près du magasin Auchan.

CHAINTRÉ : Homicide volontaire dans un hôtel des Bouchardes

MEURTRE CRECHES SUR SAONE - 1.jpg
Actualisé à 10h10 : Le meurtrier présumé s'est rendu au commissariat. Actualisé à 12h30 : Il aurait étouffé sa femme. L'hôtel est situé sur la commune de Chaintré et non pas Crêches-sur-Saône.

ROMANECHE-THORINS : Le petit train de Touroparc fermé suite à un accident qui a blessé sept personnes

le-petit-train-du-touroparc-photo-anthony-levrot-flickr-1559409173.jpg
En début d'après-midi ce samedi, le petit train s'est renversé, avec à son bord une trentaine de personnes. Sept personnes ont été blessées, dont trois enfants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Incident chimique à l’usine de traitement d’eau potable de Blanzy

La Sorme a été polluée. 80 pompiers de tout le département ont été mobilisés.

MÂCON : 3 blessés, dont 1 grave, dans un accident impliquant une dépanneuse

ACCIDENT MACON 28MAI RUECASSIN - 2.jpg
Actualisé : les jours de la passagère de la Peugeot, placée en urgence absolue par les pompiers, ne sont pas en danger.

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...