dimanche 20 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

tb.jpg

Un duo un peu spécial dans le box avec une escorte : Eric n’a que 18 ans, Fred en a 32.

Malgré cet écart d’âge important, ils sont très potes. Aussi quand Eric retrouve Fred, samedi soir, et lui raconte comment il s’est fait agresser par un type qui lui a volé 20 €, et qu’il croit savoir où il habite, Fred lui emboîte le pas, et les deux amis filent avenue Edouard Herriot, pour venger cette agression. L’idée c’est de « faire chier » l’agresseur, et lui faire passer le goût de recommencer en cramant son paillasson.

L’expédition punitive va mal tourner évidemment, pour plusieurs raisons :

- se faire justice soi-même est illégal
- ce n’était pas le domicile de l’agresseur
- le feu a mis en danger tout le monde.

Et ces raisons peuvent se combiner entre elles de différentes façons : quand bien même ça aurait été le domicile de l’agresseur, se faire justice soi-même reste illégal, et le feu est toujours dangereux.

Les gamins (Fred n’a pas la maturité de son âge) avaient monté un container au premier étage de l’immeuble, l’avaient vidé sur le paillasson, puis avaient froissé des feuilles de papier, avaient aussi placé un vélo d’enfant qui était rangé sous l’escalier. Tout ce bazar visait à la fois à encombrer le passage, et à cramer « un peu le paillasson », sauf que le feu avait gagné le container quand la police est arrivée sur place, alertée par les locataires réveillés par le bruit, et qui restaient derrière leur porte, apercevant des flammes par le judas.

On a du mal à saisir comment cette mayonnaise a pris dans les esprits des incendiaires d’un soir. Ils n’ont rien de délinquants. Eric s’est visiblement fait du cinéma, traumatisé par l’agression dont il dit avoir été victime, avec « un couteau sous la gorge ». Du coup il avait pris sur lui un couteau de cuisine. Au cas où. Au cas où le type recommencerait, au cas où il lui sauterait dessus, …

Le Ministère Public ne cherche pas à comprendre : « Ce sont des violences urbaines. Ils sont inconscients des risques qu’ils font courir aux autres et qu’ils courent eux-mêmes. Si Monsieur avait porté plainte et donné un signalement, la police aurait pu travailler, mais au lieu de ça, il veut se venger : toute personne qui craque une allumette pour incendier un véhicule, ou quoi que ce soit d’autre, doit savoir qu’elle aura à en assumer les conséquences. » Il requiert 1 an de prison, dont 6 mois avec sursis, mais assorti d’un mandat de dépôt, soit de la prison ferme : Eric prend alors la mesure de ce qu’il risque, il encaisse comme il peut. Il flippe : « Si je vais en prison, je n’aurai plus de travail, plus de logement. Perdre tout ça, alors que je suis motivé et que je travaille, c’est trop grave. Je n’ai pas réfléchi, l’autre soir. Mais en garde à vue je n’ai pas dormi, j’ai pleuré tout ce que je pouvais. A l’avenir, je réfléchirai. »

Maître Goergen pour la défense va retailler la large cote du Procureur : ce ne sont pas des délinquants, ils ont des parents qui sont présents, avec son malheureux couteau Eric était plus un danger pour lui-même que pour autrui. Aussi, pas de prison ferme, mais une sanction qui les mène vers de la réflexion.

Verdict : coupables. 1 an de prison dont 8 mois avec sursis. Le Président explique bien les choses : les 8 mois de sursis sont révocables en tout ou partie pendant les 5 années à venir, en cas de nouvelle infraction. Les 4 mois de prison ferme sont aménageables, si toutefois les jeunes gens s’en donnent les moyens.

Ça fait cher la mayonnaise qui prend mal et échappe au contrôle, mais les choses sont claires : se faire justice soi-même est illégal, et quiconque incendie quoi que ce soit aura à en répondre.

Florence Saint-Arroman

 

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCON - Violences sur l'esplanade Lamartine : Les policiers durement pris à partie, à 5 contre 40 !

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, vers 1h30, une rixe éclate entre plusieurs jeunes sur l’esplanade Lamartine à Mâcon. Lors de leur intervention pour calmer tout le monde, les forces de l’ordre sont confrontées à une quarantaine de personnes et essuient insultes et violences… Deux policiers sont blessés. Récit de l'audience au tribunal ce mercredi.

MÂCON : Il met le feu devant le commissariat et prend la fuite

COMMISSARIAT_MACON.jpg
Actualisé : L'incendiaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

MÂCON : Violente bagarre sur l’esplanade, deux policiers blessés

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
La fin de soirée a sérieusement et fâcheusement dégénéré dans le centre-ville de Mâcon dans la nuit de samedi à dimanche. À voir, la vidéo d'une témoin de la scène. Deux individus ont été interpellés, placés en garde à vue et écroués. À l'origine, une tournée non réglée ? ACTUALISÉ : Prison ferme pour les deux prévenus.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

MÂCON : Violence envers un médecin urgentiste et menaces de mort avec un rasoir de barbier aux Charmilles

TGI_MACON.jpg
L'individu, polytoxicomane, et a été jugé ce mercredi en comparution immédiate.

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.