jeudi 1 octobre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

SALONAGRIBOURGOGNE.jpg

 

L'inauguration de l'espace "Ici, c'est la Bourgogne" ce mercredi à la mi-journée était l'occasion d'évoquer la fusion des 2 régions qui sont "différentes mais complémentaires"

 

 

DISCOURSSALONAGRI13.jpg

Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'Agriculture :

"Le Salon de l'Agriculture est un rendez-vous très médiatisé, un rendez-vous qui réhabilite le poids économique de l'agriculture française , c'est une vitrine exceptionnelle pour nos 2 régions. Mais cela ne doit pas occulter le fait que de nombreux exploitants rencontrent des difficultés ; car il faut mobiliser beaucoup de capitaux et s'assurer un minimum de revenus. Et surtout ce secteur souffre encore de nombreuses critiques et les efforts fournis ne sont pas reconnus. Depuis janvier, nous sommes entrés dans un nouveau cycle de la Politique Agricole Commune et nous ne savons toujours pas, à la fin du 2ème mois de l'année tous les détails de la nouvelle règle du jeu. Concernant la Bourgogne, ce sont 550 millions d'euros qui seront alloués au titre du Fonds Européen de Développement Économique et Régional. Cette aide permet de soutenir l'agriculture de demain sur notre territoire ; d'ailleurs je tiens à remercier le Conseil Régional et la Direction Régionale de l'Agriculture et des Forêts pour leur soutien. Nous ne devons pas manquer d'ambition pour notre grande région car les agriculteurs ont besoin de lisibilité ; derrière chaque agriculteur, la puissance publique doit délivrer un message clair. En ce sens, la décomplexification administrative est indispensable. C'est une journée particulière pour nos deux régions : c'est d'abord un rapprochement territorial et administratif qui va avoir lieu bientôt. Il convient à nous tous de faire de ce rapprochement une alliance des hommes, des savoirs-faire et de nos atouts."

 

DISCOURSSALONAGRI14.jpg

Marie-Guite Dufay, président de la Région Framche-Comté :

"La Bourgogne et la Franche-Comté, ce sont deux territoires avec des hommes et d'importantes richesses agricoles, touristiques, des talents considérables et en les unissant, on va vers du gagnant-gagnant. Nous sommes différents mais complémentaires. C'est avec détermination que nous devons répondre aux défis de l'agriculture, c'est-à-dire produire plus pour nourrir les hommes tout en préservant l'environnement. Mais c'est aussi maintenir un revenu décent pour les agriculteurs ; il convient donc de vous accompagner, et les 450 millions d'euros des FEDER pour la Franche-Comté du fait de notre statut de région en transition vont dans ce sens. Les filières agricoles seront ainsi accompagnées et les coopératives vont bénéficier d'aides. J'ai confiance dans le dialogue et soyons fiers de nos produits de qualités qui peuvent assurer les meilleurs revenus aux producteurs comme c'est le cas dans la filière Comté."

 

DISCOURSSALONAGRI15.jpg

François Patriat, président de la Région Bourgogne :

"Depuis que j'ai 14 ans, j'ai le Salon de l'Agriculture dans mon génome, j'y suis venu en tant qu'élu, vétérinaire, chef d'entreprise et ministre aussi. Et je me souviens que pour l'inauguration du Salon en 1978, Jean-Pierre Soissons, alors ministre de l'Agriculture avait dit que Bourgogne et Franche-Comté devaient se rapprocher. Nous devons faire la promotion de nos produits agricoles pour le PIB et pour l'intérêt de nos producteurs. Dans notre région, nous développons la recherche et l'innovation à travers de grandes écoles ; grâce à Vitagora, la Bourgogne Franche-Comté ira au Salon International de Milan cette année.
Si nous sommes ici, c'est pour soutenir les agriculteurs car ils ont un rôle très important dans notre société. Tout d'abord, ils doivent nourrir les hommes dans la qualité tout en respectant la nature ; ils ont aussi une fonction économique où l'agriculture apporte du PIB et de l'emploi. Et enfin, ils ont une fonction sociétale car le patrimoine et les paysages sont façonnés par l'agriculture dans nos régions. L'agroalimentaire est un gêne commun à la Bourgogne et à la Franche-Comté, essayons ensemble, au-delà des divergences politiques à faire de ce rapprochement une réussite. Les 2 régions, ce sont 2 TGV qui vont s'amarrer en décembre, et aujourd'hui dans les allées, je n'ai vu que des soldats, des combattants pour notre nouvelle région."

 

Recueillis par Nicolas Akchiche

 

 

Covid-19 : Petite cure de désintoxication avec le professeur Toussaint

Capture d’écran 2020-09-24 à 09.00.48.jpg
Interrogé par André Bercoff sur Sud Radio le 16 septembre, le professeur Toussaint a remis les choses à l'endroit comme il a désormais l'habitude de le faire. Le propos est éloquent. Petite cure de désintox ô combien nécessaire.

SACRÉE BESTIOLE : Une libellule géante vue dans les Pyrénées orientales

LIBELLULE GEANTE3 - 1.jpg
Actualisé : Elle a été vue également à Belleville-en-Beaujolais.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MONDE : Les épidémies les plus meurtrières à travers le temps

EPIDEMIES.jpg
Peste, choléra, variole, grippe, SIDA... les morts se comptent par millions depuis la première peste antonine survenue au IIème siècle. La peste noire du XIVème siècle avait fait 200 millions de morts !

MUNICIPALES 2020 - Coronavirus : Les recommandations du ministère de l'Intérieur pour les bureaux de vote

Le ministère de l'Intérieur adresse certaines recommandations : l'aménagement des bureaux de vote devra limiter les situations de promiscuité, chaque bureau devra prévoir un point d'eau et mettre à disposition du gel hydro-alcoolique. Les électeurs sont invités à apporter leur stylo personnel. etc.