DSC08521.jpg

On l'appelait la St-Vincent cantonale, mais depuis la réforme des cantons, c'est la St-Vincent du Haut-Mâconnais. Et les élus l'ont souligné : la St-Vincent des petits villages, c'est important. "Il y a la St-Vincent tournante en Bourgogne, la St-Vincent des Mâcon, mais je tiens aussi, en tant que vigneron, à la St-Vincent dans les villages du Mâconnias" lançait Jérôme Chevalier, président de l'UPVM et jury au concours. Une St-Vincent présidée par Stéphanie Beau et Denis Moreau (responsable du concours). André Peulet a déploré que le Conseil départemental n'est pas attribué la subvention qui l'était habituellement. "2 000 euros sur un budget de 20 000, ce n'est pas rien !" Cela n'a pas empêché la foule d'être au rendez-vous et de déambuler dans les rues d'Azé au son de la Batucada avant la proclamation des résultats. Une belle fête qui s'est conclu par une grande dégustation et un banquet en soirée. Ambiance...

R.B.