mardi 19 novembre 2019
  • MON BEL AMOUR THEATRE MACON.jpg
  • CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS 2019 AFF3 - 1.jpg

POMPIERSLRV03.jpg

Le président du SIVU, qui gère le centre de secours du Val Lamartinine basé à La Roche Vineuse, a fait partir une lettre au président du SDIS. Mâcon-Infos publie l'intégralité de ce courrier. Il est question d'une démission annoncée des pompiers. La lettre et les explications du président Robert Luquet.

Le colonel Pieri, directeur du SDIS, et le président Rouffiange, nous l'ont expliqué récemment : il n'y aura pas de nouvelle caserne à Prissé pour des raisons budgétaires et d'efficacité opérationnelle, celle-ci étant assurée par les pompiers du Val Lamartinien. Le CPI (centre de 1ère intervention) de La Roche Vineuse est un centre qui relève de la gestion communale quand d'autres centres sont gérés directement par le SDIS. Or, c'était la volonté des sapeurs pompiers et du président du SIVU depuis 10 ans, sollicité à l'époque par le SDIS, que d'intégrer le coprs départemental, dons de passer en gestion départemental et, ainsi, obtenir des moyens supplémentaires.

Hélas, la crise et la baisse des dotations de l'état sont passées par là et les finances des collectivités locales en subissent aujourd'hui les conséquences. L'une d'elles est justement le renoncement à ce projet de caserne à Prissé et le maintien du CPI du Val Lamartinien en l'état. Ce qui n'est absolument pas du goût des pompiers de La Roche-Vineuse. "Et je les comprends" nous a expliqué le président du SIVU, "il faut savoir que la population du Val Lamartinien va augmenter de quelque 500 habitants dans les 5 ans qui viennent. Savoir aussi que le magasin Super U de Prissé va sans doute s'agrandir. Par ailleurs, le trafic de la RCEA est ce qu'il est, toujours en augmentation et avec une forte densité de poids lourd. En 2015, les pompiers du Val Lamartinien ont eu à intervenir sur deux accidents de poids lourd importants. Le centre de secours enregistre environ 15% d'interventions supplémentaires par an. Pour toutes ces raisons, l'intégration au coprs départemental est importante et nous y tenons. Nos pompiers sont dépités par cette décision. Ils ont fait part de leur volonté de démissionner au 31 mars si le SDIS ne revoit pas sa copie. Le SDIS a les cartes en main. Je comprends les contriantes budgétaires, mais la sécurité de la population est en jeu. Nos pompiers arrivent en général 10 minutes avant ceux de Mâcon." CQFD.

Ce matin, à l'assemblée générale de l'union départementale, président et directeur du SDIS, ainsi que le préfet de Saône-et-Loire, ont insisté sur cet étranglement budgétaire qui impose "la rationalisation des dépenses. La dette de l'Etat explose chaque année. Nous ne pouvons pas continuer à faire comme si cela n'existait pas. La santé et la sécurité ont un coût, qu'il nous faut, qu'il vous prendre en compte. elles sont évidemment toujours une priorité, mais une priorité que doit s'évaluer et se chiffrer" a développé le préfet. 

Le colonel Pieri rappelait lui que les décisions seront prises en juin. "Pas la peine d'allumer des feux d'ici là. Nous travaillons en concertation avec les élus. Rien n'est fait dans le dos de qui que ce soit."

Rodolphe Bretin

Cliquez ici pour lire notre 1er article

 

La lettre adressée au président du SDIS

datée du 2 mars

SIVU_VAL_LAMARTINIEN.jpg

SIVU_VAL_LAMRTINIEN2.jpg

MIGRANTS À MÂCON : "9 enfants laissés dehors" alerte la LDH

La LDH lance un appel d'urgence aux citoyens.nes et aux candidats.tes aux municipales à l'occasion des 30 ans de la Concention Internationale des Droits de l'enfant

CHARNAY : L'EREA inaugure le Festival des Solidarités 2019

Festisol19.jpg
La nouvelle édition du FestiSol consacrée cette année au climat a débuté ce lundi à l'EREA.

SAÔNE-ET-LOIRE : C'est la semaine de la création d'entreprise du 18 au 22

CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
Publi-information - Acutalisé : Le programme en détail

CHARNAY : Faible participation à l’AG de l’Association Musicale et Sportive

AG_AMS_15112019_0003.jpg
ARTICLE MIS A JOUR : Les dates exactes du prochain gala de l'AMS.

MÂCON : Les apprentis méritants mis à l’honneur par le CFA Auto

CFA_Auto_CCI71_témoignages_satisfaction_15112019_0019.jpg
Ce vendredi, avait lieu la cérémonie de remise des témoignages de satisfaction aux apprentis du CFA Auto de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire.

SAÔNE ET LOIRE : Myriam Lacolonge, créatrice de bijou en résine et Mère Noël

Myriam1.JPG
Myriam Lacolonge, l'une des plus anciennes des Mères Noël est aussi à l'origine de l'association.

PHOTOS : Pleins feux sur le marché des plaisirs gourmands (2)

PlaisirGour (31).JPG
Second volet de notre reportage photos.

MÂCON : Pleins feux sur le marché des plaisirs gourmands

PlaisirsGour.jpg
La 14ème édition du marché des plaisirs gourmands a été inaugurée ce vendredi.

MJC Héritan : La fin du monde est-elle pour demain ou après-demain ?

Agnes Sinai.jpg
L’université populaire recevait jeudi soir dans les locaux de la MJC Héritan Agnès Sinai pour une conférence sur ce sujet, une conférence qui s’est tenue par skype en raison d’un problème de santé de la conférencière.

MÂCON - Marché des plaisirs gourmands : Le multifruits, avec Floriane et les résidents du foyer des Perrières à Azé

FLORIANE MPG 2019 - 2.jpg
5ème participation pour Floriane, Je m'invite chez vous, à St-Laurent-sur-Saône. La recette du multifruits façon Floriane dévoilée.

SAÔNE-ET-LOIRE - Alerte météo : Le département placé en alerte orange neige et verglas

ACTUALISÉ À 23h15 : 220 poids lourds stockés à l'aire d'autoroute de St-Albain. ACTUALISÉ À 08:00 : Le point en situation en Saône-et-Loire

CHARNAY : La Ville met à l'honneur ses sportifs et sportives de l'année

sportif (49).JPG
La traditionnelle cérémonie des récompenses aux sportifs s'est déroulée ce mercredi.

MÂCON : Le futur visage de la Place aux Herbes au centre des discussions

MACON place aux herbes pavillon 2.JPG
Habitants, commerçants, services de la ville et élus étaient réunis ce mercredi soir à la salle du Pavillon. L’objet de cette rencontre : faire un point sur les travaux de cette place emblématique et échanger autour des différentes propositions de chacun des utilisateurs.