jeudi 18 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

SANCE_TERRE_SAINE.jpg

Le label a été délivré la semaine dernière par la ministre de l'Écologie Ségolène Royal. Monsieur le Maire Roger Moreau, a répondu à nos questions.


Dites-nous en plus sur ce label.

Le label "Terre Saine" est une démarche "Zéro Pesticide". Ce qui veut dire que nous n'utilisons plus aucun produit phytosanitaire dans l'entretien des espaces verts et tous les lieux publics. Nous y réfléchissions depuis un moment, et avons décidé de faire le pas en 2015 (au printemps dernier). En 2013, nous avions mis en place notre Agenda 21, et cette étape était la dernière action à réaliser. Ainsi, nous anticipons sur la loi de transition énergétique prévue au 1er Janvier 2017.

Votre commune est entourée de prés, de champs... Cela ne vous dérange pas de vous dire que vous faites tous ces efforts, et de savoir que vos habitants, les enfants dans leur cour d'école, reçoivent peut-être des pesticides répandus par les agriculteurs ?

Nous essayons de sensibiliser les particuliers, bien entendu. Nous ne pouvons pas empêcher les agriculteurs de travailler. Il faut bien qu'ils produisent, qu'ils cultivent les champs. Le bio, c'est possible mais c'est difficile.

Je suis moi-même ancien agriculteur, céréalier, et j'utilisais des pesticides. S'il faut faire marche arrière, ce sera très difficile. On produira beaucoup moins. Cette démarche n'est pas possible. On peut faire du bio sur une petite parcelle, mais sur plusieurs dizaines d'hectares, c'est plus compliqué. Je ne crois qu'à moitié au bio. L'essentiel au niveau des espaces verts de la commune, c'est que tout ce qui se trouve près d'un ruisseau, ou les accotements, ne soit pas pollué par les pesticides, car l'eau des pluies part dans les rivières.

Remarquez-vous une différence dans vos plantations ? Avez-vous certains soucis ?

Non. Il y aura peut-être un peu plus d'herbe le long des routes, il ne faudra pas être aussi maniaque, aussi exigent sur la qualité de la propreté. Nous avons introduit une méthode le long des murs, les accotements terreux : nous y avons planté des vivaces. C'est écologique, esthétique, économique.

Vous demandez-vous pourquoi finalement avoir utilisé ces produits chimiques pendant toutes ces années ?


Disons que tant qu'on est pas obligé... C'est effectivement toute une reflexion. On a fini par prendre le sujet très au sérieux.

Financièrement, quel a été l'investissement pour ce changement ?


Nous avons acheté du matériel : un désherbeur thermique, un mécanique aussi, une motobineuse, de quoi couper l'herbe... Il a fallu demander des subventions à l'Agence de l'eau. La dépense de 10 000€ a été subventionnée à 80%.
 Les produits nous coûtaient de l'argent, il fallait passer plusieurs fois, ça demandait du personnel. Financièrement, ça s'équilibre. Le personnel qui servait à desherber a été mis sur du mécanique. On est gagnant au niveau de la salubrité, du côté écologique.

Avez-vous remarqué une évolution dans la biodiversité ?


De la jachère fleurie va être plantée. Nous espérons que les abeilles, les papillons vont revenir. Nous avons aussi créé un verger conservatoire, avec des variétés anciennes de cerises, pommes, poire, framboises... Cela peut aussi servir de pédagogie pour les écoles.

Avez-vous d'autres projets allant dans ce sens ?

Nous étudions l'écopâturage pour 2017, dans certains espaces verts de la commune. Ce qui évite de passer la tondeuse ou le broyeur.

Des ruches ?

ça va peut-être venir. Nous avançons progressivement.

Recueillis par Sherfy

 

DSC_0085_copie.jpg

DSC_0086_copie.jpg

DSC_0091_copie.jpg

DSC_0094_copie.jpg

DSC_0095_copie.jpg

DSC_0097_copie.jpg

MÂCON : Pleins feux sur les vacances au centre de loisirs

vacances centre loisirs Pillet.jpg
A Mâcon, le centre de loisirs municipal de la rue Pillet accueille quelque 80 enfants âgés de 3 à 5 ans cet été.

MÂCON : Glisse et sensation sur la Saône avec le club de ski nautique !

MI ski nautique accueil.jpg
Le club de ski nautique et de wakeboard de Mâcon organisait ce dimanche ses traditionnelles portes ouvertes. Avec une eau à 25 °C et un grand ciel bleu, toutes les conditions étaient réunies pour des baptêmes et des initiations réussis.

VÉLO : Quand le cyclisme s’accorde au féminin en Mâconnais

CYCLISME femmes solidaires 25.jpg
Donnons des elles au vélo J-1 s’est arrêtée à Davayé une journée avant le passage du tour à Mâcon. Cette opération, qui emmène chaque jour treize cyclistes françaises, hollandaise et anglaise, sur les routes du Tour de France, est soutenue par l’association Femmes Solidaires.

MÂCON : La qualification de l'équipe d'Algérie fêtée sur les quais

MACON algerie quai 1.jpg
L'Algérie s'est qualifiée pour la finale de la CAN en l'emportant en toute fin de match (2-1) sur le Nigeria. Aussitôt le coup de sifflet final, les supporters des Fennecs sont descendus sur les quais à Mâcon pour saluer l'exploit de leur équipe.

PHOTOS : C'était le Tour de France à Mâcon

TOUR DE FRANCE 2019 MACON ALB61.jpg
Dernier volet de notre reportage sur le Tour de France à Mâcon.

SAINT-AMOUR - Tour de France : Le trio de tête est passé !

TOUR DE FRANCE _ SAINT-AMOUR38.jpg
La ronde des hélicoptères et l’arrivée des premières motos et véhicules aux galeries chargées de vélos signalèrent l’approche imminente du peloton parti de Mâcon...

SAINT-AMOUR - Tour de France : Lorsque la caravane passe...

TOUR DE FRANCE _ SAINT-AMOUR6.jpg
Ambiance familiale et bon enfant, ce matin, entre Le Plâtre-Durand et Saint-Amour, dans l’attente du passage de la caravane publicitaire. Prises de température et retour en images.

MÂCON - Direction de la MJC de l'Héritan : Jean-Marc Dumas passe la main à Nathalie Canard

NATHALIE CANARD JEANMARC DUMAS.jpg
Jean-Marc Dumas, directeur pendant 21 ans, fait valoir ses droits à la retraite. Nathalie Canard, qui connaît parfaitement la maison, prend sa suite. Retour sur le parcours d'un homme d'éducation populaire.

MÂCON-SANCÉ : Une future Zone d’Aménagement Concertée aux Quatre Pilles

ZAC MACON SANCE - 8.jpg
L’Agglomération du Mâconnais-Beaujolais (MBA) souhaite développer le potentiel économique du Nord du territoire en accueillant des entreprises artisanales.

MÂCON : La transformation de l'îlot des Minimes fait débat

reunion publique abords Ilot Minimes.jpg
Mercredi soir, à l’Hôtel de ville, la Ville de Mâcon organisait une nouvelle réunion publique autour du projet d’aménagement des abords de l’îlot des Minimes.