mardi 19 novembre 2019
  • MON BEL AMOUR THEATRE MACON.jpg
  • CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS 2019 AFF3 - 1.jpg

covIMG_6323_Copier.jpg

Le dernier concert sandwich de la saison a été le prétexte pour une rencontre entre des élèves d’école primaire et certains des réalisateurs et protagonistes du spectacle d’opéra et marionnettes programmé ce vendredi, notamment le compositeur Alexandros Markeas et Xavier Legasa, le directeur artistique (Compagnie Le Carrosse d’or).

 

Les deux ont essayé d’expliquer aux enfants comment le spectacle a été créé et quelles ont été les sources d’inspiration des auteurs. Car, « Courte longue vie au grand petit roi » n’est pas un spectacle de marionnettes ordinaire comme le soulignait Xavier Legasa : « C’est une farce aux marionnettes avec quatre chanteurs qui manipulent des marionnettes et chantent en même temps, accompagnés par trois instrumentistes de l’ensemble Ars Nova, avec un percussionniste, un violoncelle et une clarinette. C’est un spectacle qui parle du pouvoir, qui est largement inspiré d’Ubu roi d’Alfred Jarry, qui était d’abord écrite pour marionnettes. C’est chanté du début à la fin, c’est un opéra qui traite du pouvoir absolu, de toutes ses déviances, de tous les malheurs qu’il peut engendrer. C’est traité volontairement d’une manière comique, comme une farce, parce que je pense qu’il est important de pouvoir traiter un sujet grave par le rire. Ça a plus d’effet que de parler trop sérieusement. »

L’auteur de la musique, Alexandros Markeas soulignait, lui aussi, la particularité de ce spectacle qui s’adresse à la foi au jeune public, et aux adultes:

« C’est un spectacle qui est en contraste. Il parle du totalitarisme et de la violence quotidienne d’une manière drôle et absurde pour mieux passer le message aux enfants. J’adore d’écrire pour les enfants. C’est un peu comme je m’adresse à mes propres enfants. J’essaye de ne les pas mentir mais j’essaye de trouver les mots qui vont me permettre à me faire comprendre. Et au niveau de la musique c’est pareil : comment créer un univers qui leur parle, en essayant d’être toujours moi-même et les amener à un territoire artistique différent. »

Le livret du spectacle a été écrit par Philippe Dorin, tandis que la mise en scène et la création des marionnettes sont l’œuvre de Neville Tranter.

 

Cristian Todea

 

Alexandros Markeas et Xavier Legasa