lundi 17 février 2020
  • PORTES OUVERTES 2020 LYCEE CASSIN MACON - 1.jpg
  • PIANO LIBERTE CHARNAY.jpg
  • NAVETTE TREMA 2020.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Après les réunions publiques sur la circulation et le PLU, Jean-Louis Andrès, Maire de Charnay, proposait le 20 avril dernier une réunion publique portant sur le budget de la ville afin de présenter les axes de perspectives budgétaires. A la suite, un communiqué a été transmis à Mâcon-Infos ce vendredi, expliquant ce budget.


« Nous considérons que ce budget est fondé sur nos choix stratégiques, compte tenu des contraintes, et dans la perspective de l’apurement de nos finances ou en bonne voie à la fin de notre mandat.
Pour 2016, des efforts équivalents à l’année 2015 sont d’ores et déjà engagés, et le budget a été construit sur les axes suivants :

- la maîtrise de l’évolution de la masse salariale,

- la baisse des charges à caractère général,

- la restructuration des services,

- la sécurisation des emprunts.

Cela a été proposé puis voté par le conseil municipal le 21 mars 2016.

Par ailleurs, le budget subit diverses contraintes incontournables d’ordre externe et interne.
Des contraintes externes, c’est à dire impactant toutes les collectivités :

- La réduction continue de la Dotation Globale de Fonctionnement de l’Etat Pour notre commune, au terme du mandat cela devrait représenter 600 000 € et une moyenne annuelle de 100 000€ /an

- Le coût récent de l’instruction des permis de construire du fait du désengagement de l’Etat (depuis Juillet 2015) : 32 000€ /an

- L’aménagement des rythmes scolaires : 70 000€ /an

- L’actualisation du fonds de péréquation intercommunale : 9 000€ /an

- L’actualisation de la contribution au SDIS : 11 000€ /an

Soit environ + 222 000€ /an

Total équivalent à une augmentation de près de 5 points du taux de la fiscalité communale.

Des contraintes internes :

- Les pénalités pour insuffisance de logements sociaux ramenée à 30 000€/an par l’Etat

- Le Prêt toxique

Des 1 075 000 € de pénalités initialement dues, la commune rembourse après négociation 532 000€ auxquels s’ajoutent les 818 000 € de capital. Ces 532 000€ auraient pu être réinjecté dans l’économie via nos investissements, augmentés de la récupération de TVA de 16,5%.

 

Les conséquences ? Plusieurs éléments négatifs :

- L’encours de la dette, déjà trop important, s’accroît encore brutalement du fait de cet emprunt toxique qui coûte très cher à notre commune

- La capacité de désendettement est très importante : 17 ans à compter de 2016

- La capacité d’autofinancement nette est négative

- Le fonds de roulement très faible

 

Malgré ces difficultés, il nous faut apporter à la commune :

- Un volant d’investissements qui nécessitera un emprunt de 250 000€. Comme je l’ai précisé en Conseil Municipal notamment, il s’est agit d’un emprunt en 2015, à un taux fixe de 1,60%, auprès de la Caisse d’Epargne.

- La sécurité avec le recrutement d’un second policier municipal,

- L’accueil des associations avec, enfin, un lieu de rencontres et d’échanges, pour la dynamique de la vie en communauté : c’est la restauration et l’extension de l’immeuble Genetier,

- La quiétude à retrouver dans les flux de transport : aménagement du sens de circulation et projet de voie d’agglomération,

- La maîtrise de l’aménagement urbain afin de limiter la consommation de l’espace,

- La valorisation de nos atouts avec la réalisation du pôle santé, source de nombreux emplois nouveaux et diversifiés.

 

« Pour conclure cette réunion, certes, notre situation financière est délicate. Charnay est doublement pénalisée en raison des contraintes héritées et incontournables, la commune étant par ailleurs sous réseau d’alerte par la Préfecture depuis 2013. Pour autant, nous préparons l’avenir de notre commune et une dynamique de remise à niveau, de préservation de ses espaces et de ses atouts, de développement de ses spécificités économiques et paysagères. L’assainissement de nos finances constitue la condition prioritaire de notre action. Nous nous y employons. »

 Jean-Louis Andrès

MÂCON DAVAYÉ : Le succès toujours au rendez-vous pour les rencontres agro-écologiques au lycée Lucie Aubrac

MACON davaye eco agro 20.JPG
Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

MÂCON : La brocante de la MJC Héritan bat son plein

brocante mjc Héritan.jpg
Environ 80 stands attendent leurs clients aujourd’hui à la MJC Héritan pour le traditionnel vide-grenier.

ST-VALENTIN : 15 couples confirment leur mariage à St-Amour

STVALENTIN 2020 CONFIRMATIONS MARIAGE STAMOUR - 50.jpg
La petite commune de St-Amour-Bellevue, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Mâcon, a reçu cette année encore les couples désireux de confirmer leur mariage, comme il est de tradition à St-Amour depuis des années. Un joli rendez-vous pour célébrer l'amour authentique qui dure. Deux couples ont accepté de livrer le secret d'un amour durable.

MÂCON : Le Salon du chiot ne laisse personne indifférent

MACON salon du chiot 2020 8.jpg
Tout au long du week-end week-end se déroule au Parc des expositions le salon du chiot. Pour ou contre cette pratique, le débat est palpable.

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ESMP, l'école post-bac 100% alternance, à Mâcon

Esmp (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation ouvrait ses portes ce samedi. Présentations.

MÂCON : La richesse de la mixité du professionnel et du général au lycée René Cassin

portes ouvertes Cassin (13).JPG
Le lycée ouvre ses portes ouvertes encore ce samedi matin. Quelque 900 personnes sont attendues sur ces deux jours.

MJC HÉRITAN : Le néo-consommateur ou le pouvoir aux consommateurs à l’Université populaire

conférence MJC héritan février 2020.jpg
Alain Bazot, président du l’UFC-Que choisir, était jeudi soir à la MJC Héritan pour évoquer le pouvoir des consommateurs. Il se présente ainsi comme porte-voix des consommateurs.

MÂCON : Le CCAS fait le plein d'activités pour les seniors

programme printemps été 2020 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé son programme d'activités destinées aux personnes âgées pour la période printemps-été 2020.

MÂCON : Le centre social Mosaïc aux Blanchettes va s’agrandir

MACON mosaic extension 12.jpg
Mercredi en fin d’après-midi, le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, accompagné de Caroline Théveniaud, Marie-Claude Chézeau et Gérard Colon, a souhaité que les jeunes du quartier posent la première pierre de l’extension de Mosaïc.

ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE : Des partenariats prestigieux pour le conservatoire de Mâcon

conservatoire Mâcon classe préparatoire (9).JPG
La création d’une classe préparatoire à l’enseignement supérieur au conservatoire Edgar Varèse de Mâcon ouvre des nouvelles opportunités de collaboration avec des établissements d’enseignement supérieur de la région.

SAÔNE-ET-LOIRE : La promotion touristique du département va s'accélérer

ELISABETHROBLOT.jpg
Parmi les annonces, Elisabeth Roblot a indiqué que l'émission d'Europe 1 «La Table des bons vivants», du 18 avril, se fera au concours de vins de Mâcon !

UNIVERSITÉ : Quatre millions d'euros pour aider les sports collectifs à décrocher plus de médailles en 2024

La «Team Sports» de l'Université de Bourgogne se prépare pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

VIRÉ : Les travaux du nouvel Ehpad avancent bien

chantier EHPAD Viré.jpg
Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, André Accary, et Claude Cannet, vice-présidente en charge des affaires sociales, ont visité lundi le chantier de l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, à Viré. L’occasion de faire le point après un an de travaux…

LYCÉE LAMARTINE : Une chanson pour dénoncer les maux du harcèlement

The Lam photo.jpg
Des élèves du lycée Lamartine de Mâcon participent cette année au concours national « Non au harcèlement ». Regroupés sous le nom « The Lam », ils ont ainsi réalisé une chanson et une vidéo avec le musicien Hocine Benameur.