mercredi 27 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

DSC06082.jpg

 

Le championnat du monde de lutte junior se tiendra du 30 août 2016 au 4 septembre 2016 au Spot de Mâcon. Lors de la conférence de presse, Michel Lafon, directeur national, Christian Meli, Président du Comité d'Organisation, Alain Bertholom, Président de la Fédération Française de Lutte, Jean Payebien, adjoint aux sports et Ginette Patissier, vice-présidente du Comité d'Organisation, sont revenus sur les chiffres de ce mondial et ils ont donné la liste des lutteurs qui représenteront la France.

 

Jean Payebien, adjoint au maire de Mâcon, chargé des sports, a tenu à rappeler que la ville aime le sport, en effet, la ville de Mâcon accueille 70 clubs et pas moins de 15 000 licenciés dans 40 sports différents. Il rappelle aussi l'attachement sans faille, de la ville, dans l'organisation de ce mondial, avant d'ajouter que tout sera mis en œuvre pour que cet événement soit une véritable fête du sport.

 

Pour Alain Bertholom, président de la fédération française de lutte, ce mondial est une véritable aubaine, puisqu'il permettra de prouver que l'on peut faire confiance à la France pour organiser des événements sportifs de haut niveau, et convaincre les membres du CIO, en particulier le serbe Nead Lalovic, en vue de l'attribution des jeux olympiques de 2024, auquel la ville de Paris a candidaté.

 

Ce sera le deuxième mondial organisé dans l'Hexagone, en effet, le premier avait déjà été organisé à Nantes en 2000. L'organisation de ce mondial est un travail de longue haleine, puisque pas moins de 3 années de travail et l'aide de 280 bénévoles ont été nécessaires pour que le projet puisse voir le jour.

 

La ville de Mâcon aura le plaisir d'accueillir 600 lutteurs venant des quatre coins du monde, originaires de plus de 60 pays différents,et arbitrés par une cinquantaines d'arbitres. Cela représente un record, puisque c'est la première fois qu'une compétition junior réunit autant d'athlètes.

 

L'équipe de France de lutte aura une composition élargie, avec en son sein, 21 lutteurs et lutteuses. Chacun des jeunes a suivi une préparation intensive pour être fin prêt lors du mondial, et mettre le plus de chance de leur côté afin de remporter le plus de médailles. La sélection française sera composée comme il suit :

 

Pour la lutte fémine, la France sera représentée par 7 lutteuses : Félicia Gallo (48 kg) ; Hilary Honorine ( 51 kg) ; Metty Greneron Mondange ( 59 kg) ; Chahineze Khaled ( 63 kg) ; Koumbia Larroque ( 67 kg) ; Pauline Lecarpentier (72 kg).

A noter que dans la catégorie des 55 kg, les matchs de sélection auront bientôt lieu.

 

C'est donc,sur un groupe de filles perfomantes, que repose l'espoir de gagner le plus de médailles. Elles viennent de rentrer des championnats d'Europe avec une championne d'Europe, Koumba Larroque, et deux vices championnes, Hilary Honorine et Félicia Gallo. Elles auront toutes à coeur de réaliser de belles performances devant un public tout acquis à leur cause.

 

Pour la lutte libre, la France sera représentée par 6 lutteurs : Valentin Damour ( 50 kg) ; Temririan Azizov (55kg) ; Ilman Mukhtarov ( 60 kg) ; Charles Afa ( 74 kg) ; Théo Mathe ( 84 kg).

Pour la catégorie des 66 kg, le match de sélection aura lieu début août.

 

Pour la lutte greco-romaine, l'équipe de France sera composée de 8 lutteurs : Enrick Bataille ( 50 kg) ; Tahar Jerbi ( 55 kg) ; Arilès Adjaoud ( 60 kg) ; Anthony Tantini ( 66 kg) ; Carlos Thomas Cuelo(74 kg) ; Matthias Dieda ( 84 kg) ; Valid Deschiyev ( 96 kg) ; Luc Zanetton ( 120 kg).

 

Valentin C.

DSC06088.jpg

DSC06107.jpg

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Dix décès de patients en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté dix nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et un en Côte-d'Or.

CORONAVIRUS : Plus de 1 500 tests réalisés en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
En Bourgogne-Franche-Comté, 959 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté 13 nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et deux en Côte-d'Or.

COVID-19 EN BFC - Personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : limiter les contacts en sortie de confinement

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Le dépistage et la prise en charge précoces des personnes symptômatiques, soutenus par un respect permanent des gestes barrière et de la distance physique, doivent permettre de contenir l’épidémie. Les personnes à risque de développer une forme grave doivent être particulièrement attentives, en sortie de confinement, à respecter scrupuleusement les mesures barrière et à limiter les contacts.

DÉCONFINEMENT : Le masque, complément de protection ou 1ère des protections ?...

MASQUES COVID - 1.jpg
L'infographie qui met le doute sur l'un des gestes barrières et recommande le masque comme meilleure des protections...

Coronavirus - Covid-19 : La diminution du nombre de patients admis en réanimation marque le pas en BFC

La baisse du nombre d'hospitalisations pour covid se confirme, mais plus de 1 500 morts sont désormais à déplorer depuis le début de l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Coronavirus - Covid-19 : Tests virologiques massifs à partir du 11 mai

TESTS VIRO 71 - 1.jpg
Près de 4 700 tests par jour pourraient être faits sur toute la région. 99% des habitants.es de Saône-et-Loire seront à moins de 30 minutes d'un laboratoire.

CORONAVIRUS : L’épidémie de covid poursuit sa décrue mais maintient la pression

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Actualisé - En Bourgogne-Franche-Comté, 869 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 575 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 2.500 patients sont sortis d'hospitalisation.

EMPLOI : Le chômage en forte hausse en mars du fait de la crise sanitaire

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Si l'emploi a globalement progressé au 1er trimestre, l'épidémie a néanmoins changé la donne en mars. La DIRECCTE fait le point : le nombre de demandeurs d'emploi en activité réduite bondit de 32% en Saône-et-Loire.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Moins de 200 patients en réanimation en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé − 795 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 552 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 2.200 patients sont sortis d'hospitalisation.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Un blessé dans un carambolage en chaîne route de Juliénas

ACCIDENT ROUTE DE JULIENAS1.jpg
L'accident s'est produit ce samedi matin avant 11 heures, entre les communes de La Chapelle et de Juliénas.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre un véhicule et un poids lourd

CRECHES faits divers 1er aout.jpg
Toutes les photos de l'accident. Actualisé : les circonstances de l'accident.

REPLONGES : Un chauffeur de poids-lourd en arrêt cardio-respiratoire sur l'autoroute

ACTUALISÉ à 17h45 : Le chauffeur, originaire de Saône-et-Loire, est décédé.