DSC06082.jpg

 

Le championnat du monde de lutte junior se tiendra du 30 août 2016 au 4 septembre 2016 au Spot de Mâcon. Lors de la conférence de presse, Michel Lafon, directeur national, Christian Meli, Président du Comité d'Organisation, Alain Bertholom, Président de la Fédération Française de Lutte, Jean Payebien, adjoint aux sports et Ginette Patissier, vice-présidente du Comité d'Organisation, sont revenus sur les chiffres de ce mondial et ils ont donné la liste des lutteurs qui représenteront la France.

 

Jean Payebien, adjoint au maire de Mâcon, chargé des sports, a tenu à rappeler que la ville aime le sport, en effet, la ville de Mâcon accueille 70 clubs et pas moins de 15 000 licenciés dans 40 sports différents. Il rappelle aussi l'attachement sans faille, de la ville, dans l'organisation de ce mondial, avant d'ajouter que tout sera mis en œuvre pour que cet événement soit une véritable fête du sport.

 

Pour Alain Bertholom, président de la fédération française de lutte, ce mondial est une véritable aubaine, puisqu'il permettra de prouver que l'on peut faire confiance à la France pour organiser des événements sportifs de haut niveau, et convaincre les membres du CIO, en particulier le serbe Nead Lalovic, en vue de l'attribution des jeux olympiques de 2024, auquel la ville de Paris a candidaté.

 

Ce sera le deuxième mondial organisé dans l'Hexagone, en effet, le premier avait déjà été organisé à Nantes en 2000. L'organisation de ce mondial est un travail de longue haleine, puisque pas moins de 3 années de travail et l'aide de 280 bénévoles ont été nécessaires pour que le projet puisse voir le jour.

 

La ville de Mâcon aura le plaisir d'accueillir 600 lutteurs venant des quatre coins du monde, originaires de plus de 60 pays différents,et arbitrés par une cinquantaines d'arbitres. Cela représente un record, puisque c'est la première fois qu'une compétition junior réunit autant d'athlètes.

 

L'équipe de France de lutte aura une composition élargie, avec en son sein, 21 lutteurs et lutteuses. Chacun des jeunes a suivi une préparation intensive pour être fin prêt lors du mondial, et mettre le plus de chance de leur côté afin de remporter le plus de médailles. La sélection française sera composée comme il suit :

 

Pour la lutte fémine, la France sera représentée par 7 lutteuses : Félicia Gallo (48 kg) ; Hilary Honorine ( 51 kg) ; Metty Greneron Mondange ( 59 kg) ; Chahineze Khaled ( 63 kg) ; Koumbia Larroque ( 67 kg) ; Pauline Lecarpentier (72 kg).

A noter que dans la catégorie des 55 kg, les matchs de sélection auront bientôt lieu.

 

C'est donc,sur un groupe de filles perfomantes, que repose l'espoir de gagner le plus de médailles. Elles viennent de rentrer des championnats d'Europe avec une championne d'Europe, Koumba Larroque, et deux vices championnes, Hilary Honorine et Félicia Gallo. Elles auront toutes à coeur de réaliser de belles performances devant un public tout acquis à leur cause.

 

Pour la lutte libre, la France sera représentée par 6 lutteurs : Valentin Damour ( 50 kg) ; Temririan Azizov (55kg) ; Ilman Mukhtarov ( 60 kg) ; Charles Afa ( 74 kg) ; Théo Mathe ( 84 kg).

Pour la catégorie des 66 kg, le match de sélection aura lieu début août.

 

Pour la lutte greco-romaine, l'équipe de France sera composée de 8 lutteurs : Enrick Bataille ( 50 kg) ; Tahar Jerbi ( 55 kg) ; Arilès Adjaoud ( 60 kg) ; Anthony Tantini ( 66 kg) ; Carlos Thomas Cuelo(74 kg) ; Matthias Dieda ( 84 kg) ; Valid Deschiyev ( 96 kg) ; Luc Zanetton ( 120 kg).

 

Valentin C.

DSC06088.jpg

DSC06107.jpg