lundi 20 janvier 2020
  • JPO2020 LYCEE LAMARTINE MACON.jpg
  • COLLECTE SAPINS 2020 MBA 225 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg

Le Bâtonnier de Paris appelle les politiques à faire preuve de courage et d’ambition en matière de justice, pour répondre aux attentes des Français...

« Quand on prétend à la magistrature suprême, on se doit de proposer une vision de ce que doit être la justice et le droit sur lesquels notre pays a été fondé »

 

A la veille d’une élection cruciale pour l’avenir du pays, Frédéric Sicard Bâtonnier du barreau de Paris, dénonce les conditions déplorables dans lesquelles la justice doit accomplir ses missions et l’absence de propositions fortes des politiques pour moderniser notre appareil judiciaire et répondre aux attentes des français.

 

Un constat amer

Au pays des droits de l’homme et du citoyen, la justice, parent pauvre de l’Etat, se délite un peu plus chaque jour et n’est plus en capacité d’assurer sa mission. Les politiques qui devraient porter une vision de la manière dont on administre la justice dans ce pays, se contentent de quelques mesures à caractère sécuritaire centrées sur la justice pénale, délaissant la justice du quotidien si chère aux français.

« Il n’y a pas de véritable analyse et on ne pose pas les bonnes questions », insiste Frédéric Sicard. « Quand on prétend à la magistrature suprême, on se doit de proposer une vision de ce que doit être la justice et le droit sur lesquels notre pays a été fondé », ajoute-t-il.

Il ne faut pas qu’une fois encore la justice soit ignorée du débat présidentiel ! La 5e puissance économique du monde ne consacre que 0,22 % de son PIB à la justice (8,2 milliards d’euros en 2016, soit 72 euros par habitant), ce qui la relaie à la 23e place sur 28 en Europe* !

 

Une refondation de notre justice est possible

Dans la perspective de moderniser l’appareil judiciaire, de lui donner les moyens de remplir ses missions et de favoriser un accès au droit pour tous, le barreau de Paris entend bien interpeller les candidats aux primaires. Le Bâtonnier et la Vice-bâtonnière les recevront individuellement pour connaître leurs réponses aux principaux enjeux auxquels notre justice est confrontée.

L’équilibre de nos sociétés modernes ne peut en effet reposer que sur le droit pour préserver nos libertés. C’est tout le sens des propositions actuellement élaborées par le barreau de Paris, porteur de réponses concrètes, qui s’investit pleinement dans ce chantier prioritaire et qui feront l’objet, par la suite, d’un manifeste qui sera soumis aux candidats à la magistrature suprême.

 

Il est grand temps que la justice redevienne l’un des piliers de notre Etat régalien. A propos du barreau de Paris : L’ensemble des avocats inscrits auprès d’un même tribunal de grande instance constitue un barreau, organisé sous la forme d’un Ordre qui appartient à la catégorie des Ordres professionnels. Il a la nature juridique d’un établissement d’utilité publique. Le Conseil de l’Ordre a pour attribution de traiter toutes les questions intéressant l’exercice de la profession. Il veille à l’observation de leurs devoirs par les avocats et à la protection de leurs droits. Principal barreau de France, le barreau de Paris regroupe 27 000 avocats sur les 56 000 que compte la profession dans le pays. Un engagement qui s’inscrit dans la tradition du plus important barreau d’Europe dont la voix est appréciée car elle est porteuse d’une vision claire du devenir de la profession et de son exercice sur le continent.

 

Trois grandes priorités

Dans une approche pragmatique et constructive, le Bâtonnier de Paris distingue 3 priorités pour notre justice.

 

Garantir l’audience

Face à la pénurie de magistrats, il propose de procéder à des recrutements extérieurs et de procéder très vite aux nominations des nouveaux magistrats. Le barreau de Paris dispose d’avocats formidables qui sont prêts à le devenir. Pourquoi ne fait-on pas appel à leurs compétences ?

 

Garantir l’accès au droit

A l’exemple des grandes nations européennes, il propose de mener une réforme organique, notamment en faveur de l’Aide Juridictionnelle, afin d’assurer un financement pérenne et le relèvement du seuil de ressources pour en bénéficier.

 

Garantir constitutionnellement les droits de la défense

Actuellement toutes les garanties en la matière ne reposent que sur des décrets qui peuvent être modifiés. Pour pérenniser ce droit, il est indispensable de lui offrir la plus haute des garanties. Signataire de la convention européenne des droits de l’homme qui dans son article 6-1 consacre le droit d’accès au juge indépendant et impartial, la France s’honorerait en rappelant parmi ses principes fondateurs, l’accès au droit et à la justice.

Une analyse que vient conforter le sondage sur « le regard des français sur la justice et les avocats » commandé par l’Ordre des avocats de Paris.

*Source Conseil de l’Europe – Tableau de bord de la justice 2016.

REFORME DES RETRAITES : La mobilisation continue à Mâcon

L'intersyndicale CGT, FSU, Solidaires 71, FO, ainsi que les Gilets jaunes et la CNT appellent à des rassemblements et des actions mardi, jeudi et vendredi.

MÂCON : Destockage et garantie exceptionnels chez FJA Motors - Fiat

FIAT MACON GARANTIE 10ANS - 1.jpg
Publi-information - Vous avez reçu un texto... DESTOCKAGE EXCEPTIONNEL...

MÂCON - 4ème édition de la Nuit de la lecture : « Cocooning lecture » au CDI du lycée Lamartine

NUIT LECTURE _ LYCEE LAMARTINE1.JPG
Lancée en 2017 à l’initiative du ministère de la Culture, la Nuit de la lecture a pour objectif de célébrer la lecture sous toutes ses formes.

MÂCON : Le rassemblement de voitures anciennes monte en puissance

VOITURES ANCIENNES _ RASSEMBLEMENT_05.JPG
Un nouveau rassemblement de voitures anciennes s'est tenu ce dimanche matin près de l'Esplanade Lamartine, avec une soixantaine de véhicules de toutes les marques, années et origines.

MÂCON  : Une soirée à la Médiathèque pour célébrer la deuxième nuit de la lecture

NuitMediatQ.jpg
Toute l'équipe de la médiathèque s'était mobilisée ce samedi pour présenter une nuit de la lecture chaleureuse et inhabituelle.

CHARNAY : L’émotion était palpable lors des derniers vœux de Jean-Louis Andrès

voeux 2020Charnay maire.jpg
Beaucoup de monde ce vendredi à la salle de la Verchère à l’occasion des derniers vœux de Jean-Louis Andrès en tant que maire de Charnay.

MÂCON : La salle familiale Champlevert, une gestion à part confiée à la fédération "Les St. Clémentines"

StClementine (1).JPG
La Fédération a tenu son assemblée générale vendredi soir dans cette même salle. Le bilan 2019 est bon et 2020 s'annonce également très bien.

MJC HÉRITAN : Le festival Scènes Pop de retour à Mâcon à partir du 5 février !

SCENES POP.JPG
La 7ème édition des Scènes Pop se déroulera du 5 au 9 février à la MJC.

CHARNAY : Une formation du Greta en bâtiment à l'E.R.E.A.

BatErea (1).JPG
Sept jeunes et adultes sont actuellement en formation pendant un mois au sein de l'EREA, avec une probabilité d'embauche à la clé.

MÂCON - Voeux du maire aux entreprises : "Ensemble, réinventons la ville de demain !" a souhaité Jean-Patrick-Courtois

VOEUX AUX ENTREPRISES _ MAIRE DE MACON1.jpg
Le maire et ses élus ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des voeux, ce jeudi au Parc des expositions.

Prissé : Les Vignerons des Terres Secrètes affirment leur démarche de développement durable

couverts vegetaux en viticulture Prissé (6).JPG
Une journée de formation était organisée ce mardi par les Vignerons des Terres Secrètes, afin de sensibiliser les viticulteurs au couvert végétal.

JUSTICE : Le nombre de nouvelles affaires en baisse au Conseil des Prud’hommes de Mâcon

rentrée conseil prud'hommes Macon 2020.jpg
Lors de l’ouverture de la nouvelle année judiciaire, Corinne Vermeil, présidente sortante de la Cour des Prud’hommes de Mâcon et nouvelle vice-présidente de la part du collège salariés, a présenté le bilan d’activité en 2019.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : C'est parti pour la collecte des sapins de Noël !

Sapin.jpg
Publi-information - 8 points de collecte sont en place jusqu'au 25 janvier Rendez-vous le 29 janvier pour le broyat gratuit.

MÂCON : Réservez votre essai gratuit du nouveau SUV Peugeot 2008

2008 PEUGEOT MACON ESSAI.jpg
Publi-information - PORTES OUVERTES CE WEEK END À LA CONCESSION PEUGEOT NOMBLOT MÂCON

JUSTICE : le Tribunal de Mâcon à l'heure du bilan 2019 et des perspectives 2020

TGI MACON AUDIENCE RENTREE2020 - 1.jpg
C'était la rentrée de la justice ce jeudi avec, entre autres, l'audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance.

MUNICIPALES 2020 : Une liste de gauche et écologiste dans la bataille à Charnay

Charnay_Autrement_2020.jpg
Les représentants de l’association « Charnay agit avec vous » ont présenté les grandes lignes de leur projet politique pour les élections municipales du mois de mars lors d’une conférence de presse.

RÉFORME DES RETRAITES : La CFDT Métallurgie 71 appelle aussi à la grève le 9 janvier

Actualisé : "Pas de retrait, pas de cours" lance Sud Education Bourgogne

Réforme des retraites : « Macron parle d’apaisement et pousse à l’affrontement ! »

La CGT, Solidaires 71, FO, FSU, les Gilets jaunes et la CNT appellent au rassemblement à Mâcon les 9 et 11 janvier

MÂCON - Collège Schuman : Ils auraient aimé que la rectrice voit cette banderole...

RETRAITES COLLEGE SCHUMAN MACON - 1.jpg
Un enseignant du collège Schuman a transmis à macon-infos cette photo accompagnée d'un petit mot de désappointement.

SAONE-ET-LOIRE : En avant pour 2020 avec André Accary et Jérôme Gutton

voeux 2020 préfet Saone-et-Loire Accary  (36).JPG
Comme il le fait maintenant depuis 5 ans, André Accary, président du Conseil départemental, a présenté ses voeux aux coprs constitués aux côtés du préfet de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton, ce mardi soir à Mâcon, à l'espace Duhesme du Conseil départemental, et ce devant plus de 500 invités.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une pause déjeuner à Mâcon, au lycée Dumaine, pour la rectrice Nathalie Albert-Moretti

Rectrice.jpg
En déplacement en Saône-et-Loire, Madame Nathalie Albert-Moretti est passée par Mâcon ce mardi. Elle a bien voulu nous accorder quelques mots avant de déjeuner avec le préfet Jérôme Gutton et le directeur académique de l'Education nationale Fabien Ben au lycée hôtelier Alexandre Dumaine.