mardi 26 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

VOL_TIR_MACON3.jpg
 
 

ACTUALISÉ : Les cambrioleurs sont partis avec quelque 70 armes, mais aussi de l'argent. URGENT : Le président lance un appel au don.

C'est évidemment un coup dur, très dur, pour le plus ancien club de Mâcon. Le vol a été perpétré entre jeudi et vendredi, sans que l'on sache exactement quand, car le club est fermé le vendredi. Les individus sont passés par l'entrée de service, à l'arrière du bâtiment, en cassant la porte. Ils ont ensuite tenté d'ouvrir la porte qui donne directement à l'intérieur, en vain. Ils ont donc franchi une autre porte extérieure, qui reste ouverte, puis ont pénétré dans la pièce qui abrite le coffre fort par une fenêtre intérieure.

Là, ils ont ouvert le coffre sans le fracturer, et ont dérobé les quelque 70 armes du club qui s'y trouvaient, à savoir la totalité des armes de prêts. Ils ont volé aussi la caisse qui contenait près de 1 000€ a précisé le président, l'argent des inscriptions notamment.

"2/3 des armes contenues dans ce coffre sont des armes à plomb, qui n'ont aucune valeur marchande et qui ne peuvent absolument pas servir d'arme de guerre. Imaginez, ces armes tirent des plombs de 4,5mm à 10 mètres... ce sont des armes inoffensives. L'hypothèse d'un acte d'un groupe terroriste me paraît absurde. Je le répète, ce sont des armes de compétition, qui n'ont pas de valeur marchande et ne peuvent absolument pas tuer. Certaines focntionnent avec des embouts gomflables qui n'ont même pas été volés. Il y avait quelques armes 22 LR, certes, mais pour des terroristes ou des bandits, c'est un butin ridicule..."

En attendant les résultats de l'enquête de police, le club doit faire face avec peu de choses. Le président Pierre-André Béguin lance un appel au don pour tenter de renconstituer la panoplie le plus rapidement possible. "Nous accueillons une trentaine d'enfants le mercredi au sein de l'école de tir. Et nous comptons une centaine de nouveaux adhérents cette année. Sans armes à leur prêter, les choses seront très compliquées."

Pierre-André Béguin voyait les assurances ce lundi après-midi. Certaines armes avaient une valeur d'achat neuf de 1 500€... 

Rodolphe Bretin

 

Si vous souhaitez ou pouvez venir en aide au club par un don,

contactez le club au 03 85 38 06 14.

 

(Photo d'accueil : le coffre qui contenait les armes)
 
 
Notre premier article
 
Le club de tir de Mâcon a été victime d’un important cambriolage. C’est samedi 12 novembre que les membres du club ont découvert le vol par effraction qui a eu lieu au stand, situé rue Léo Lagrange, sur le complexe sportif de Champlevert.
Un cambriolage de toute évidence réalisé par des professionnels qui ont fracturé les portes blindées protégeant les armes du club. Le préjudice est aussi important qu’inquiétant. En effet, toutes les armes de prêt ont été volées. Il s’agit de carabines de 10 mètres et 50 mètres, et des pistolets de 10 mètres et 25 mètres. Des armes de haute précision pour certaines et de forte valeur.
Selon nos informations, le vol a porté sur des armes à air comprimées utilisées pour l’école de la Société de Tir du Mâconnais. Mais les cambrioleurs ont également mis la main sur des armes 22 LR qui sont utilisées pour les tirs de précision à 50 mètres.
 
C’est, selon les informations portées à notre connaissance, entre jeudi et samedi matin que le vol aurait eu lieu. Des munitions auraient également été dérobées.
L’affaire est évidemment prise très au sérieux, car dans la période actuellement et pratiquement pile une année après les attentats du 13 novembre à Paris, ce cambriolage forcément interpelle. Grand banditisme ? Réseaux liés au terrorisme ? Toutes les hypothèses sont évidemment possibles.
Une chose est certaine, la sécurisation des installations du club est sans aucun doute la question à laquelle les autorités vont devoir prétendre. On sait que bien évidemment les clubs de tirs sont des cibles potentielles. Et pour un cambriolage qui aurait pu potentiellement avoir lieu dès le jeudi 10 novembre, il est plutôt surprenant que la découverte ait eu lieu deux jours après, c’est-à-dire samedi 12 novembre.
 
Ailleurs en Bourgogne, même si une sécurisation à 100% n’existe pas, d’autres clubs bénéficient de système d’alarmes en cas d’intrusion. C’est notamment le cas des installations de la Société de Tir du Creusot.
Reste maintenant à savoir comment les enquêteurs de la Police Nationale vont pouvoir exploiter les indices qui ont pu être relevés sur place. A suivre…

Alain BOLLERY

VOL_TIR_MACON.jpg

Ils sont passés par cette porte et cette fenêtre

VOL_TIR_MACON2.jpg

MÂCON : Un conteneur incendié dans la nuit de vendredi à samedi

FEU CONTENEURS PROVENCE MACON - 2.jpg
Actualisé ce lundi : La police a ouvert une enquête.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un chasseur de 60 ans tué dans un accident de chasse

Le drame a eu lieu ce samedi à Saint-Léger-sous-Beuvray.

MÂCON : Deux policiers se jettent dans la Saône pour sauver une femme de la noyade

POLICIERS MACON SAUVETAGE SAONE - 1.jpg
Incroyable façon de terminer l'année pour ces deux policiers de Mâcon, Olivier et Virginie...

MÂCON : Des coups de rouleau à pâtisserie sur sa femme, jusqu'à le casser...

VIOLENCES CONJUGALES MACON OCT2019.gif
Accusé par son épouse de faits de violence, avec incapacité supérieure à huit jours, survenus à Mâcon le 13 octobre dernier, un Mâconnais de 33 ans était présenté mercredi après-midi au tribunal en comparution immédiate. Récit.

MÂCON : Deux quartiers privés de chauffage en raison de fuites sur le réseau de chauffage urbain

Fuite_chauffage_urbain_221220190001.jpg
Actualisé à 20h40 : La réaction de Gérard Colon, 2ème adjoint au maire de Mâcon, en charge de la modernisation du chauffage urbain

MÂCON : Embardées dangereuses, insultes racistes, menaces de mort et exhibition sexuelle…

TGI_MACON.jpg
Avec ça, T.G. a fini en prison le 2 novembre dernier. Les faits ont été commis le 1er novembre à Mâcon, après minuit, sur le quai Lamartine, dans un bar et au commissariat.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.