jeudi 9 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

arbre_laïcité_Mâcon.JPG

Le collectif « Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines » et la Ville de Mâcon ont célébré ce mercredi la fameuse loi de 1905, qui instaurait la doctrine de la laïcité en France.

Ce fut un moment de commémoration mais aussi de appel à la vigilance de la part des organisateurs.

« Notre association regrette la décision du Conseil d’état qui permet, sous condition d’intérêt culturel, l’installation de crèches de Noël dans les bâtiments publics, en particulier dans les mairies, lieux emblématiques de la République. Afficher ne serait-ce que le temps d’une manifestation les symboles d’une communauté religieuse dans les mairies nous semble en opposition avec l’esprit de la loi de 1905. Cet arrangement n’est pas anodin et nous craignons qu’il ne soit une ouverture à d’autres revendications, qui s’opposeront de plus en plus aux valeurs de la République comme nous pouvons déjà le constater : remise en question de la liberté d’expression et de conscience, négation de l’égalité homme - femme, fraternité réduite au cercle communautaire », soulignait Eric Binet, président du collectif mâconnais pour la laïcité.

Hervé Reynaud, adjoint au maire de Mâcon en charge de la Culture, a tenu à rassurer : « La ville de Mâcon partage pleinement les valeurs de la laïcité. Son maire et son équipe sont très attentifs à ces questions. C’est la raison pour laquelle ont été initiés des rencontres entre les associations laïques et les représentants de différentes religions. Ici on pratique la tolérance et la liberté, et donc la liberté d’échanger et de faire des propositions. »

Une classe de CM2 de l’école Marc Chagall était également invitée à la cérémonie. Corentin Mémet, l’enseignant des écoliers, avait préparé le moment avec ses élèves : « Nous avons travaillé à partir de la charte de la laïcité à l’invitation des organisateurs. On a parlé d’abord de toutes les règles qui sont dans la charte de la laïcité, et j’ai demandé aux élèves de choisir parmi ces règles leurs petits extraits, ceux qui leur parlaient plus. C’est une activité qui entre d’ailleurs dans le cadre de l’éducation morale et civique. »

L’arbre de la laïcité de Mâcon sera planté au Vallon des Rigolettes. La journée de commémoration de la loi pour la laïcité continuait avec une conférence de Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République, conférence dans le cadre de l’université populaire de la MJC Héritan. Toujours dans le cadre des commémorations de la loi de 1905, une exposition organisée par la Bibliothèque nationale de France arrivera bientôt à la médiathèque de Mâcon.

 

Polémique autour de l’héritage culturel du peuple français - Eric Binet répond à Nadine Morano

« La laïcité est un processus long qui a débuté bien avant 1905, au moment de la révolution française et au siècle des lumières. Elle fait partie aussi des traditions de notre pays au moins dans sa partie républicaine, et il est bien dommage que cet héritage soit si peu cité. Il faut rappeler à ceux qui évoquent à tour de bras les origines et les traditions de la France qu’ils ne doivent pas oublier d' y inclure la laïcité » martelait Eric Binet, président de l’association mâconnaise « Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines », pour répondre aux propos de Nadine Morano, députée européenne des Républicains.

Cristian Todea

 

arbre_laïcité_Mâcon_1.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_46.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_50.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_57.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_59.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_75.JPG

La classe de CM2 de l'Ecole Marc Chagall

arbre_laïcité_Mâcon_6.JPG

 arbre_laïcité_Mâcon_12.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_13.JPG

Patrick Kessel président du Comité Laïcité République

arbre_laïcité_Mâcon_19.JPG

Eric Binet, président de l’association mâconnaise « Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines »

arbre_laïcité_Mâcon_21.JPG

Hervé Reynaud, adjoint au maire de Mâcon en charge de la culture

arbre_laïcité_Mâcon_25.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_31.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_34.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_36.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_40.JPG

arbre_laïcité_Mâcon_38.JPG

CORONAVIRUS : Le nombre de patients admis en réanimation se stabilise en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - En Bourgogne-Franche-Comté, 412 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 248 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 1.100 patients sont sortis d'hospitalisation.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 222 305 foyers vont recevoir un chèque pour aider au paiment des factures d'énergie

Il va arriver dans votre boite aux lettres dans les jours qui viennent, si vous êtes éligible. Vérifiez votre éligilité.

Coronavirus - Covid-19 : 108 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars, en hôpital et en EHPAD

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 5 morts de plus en 24h en milieu hospitalier ; 6 morts en EHPAD. Tous les chiffres en Saône-et-Loire.

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.ses sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.