lundi 26 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

CONSEIL_MUNICIPAL_CHARNAY_DEC_2016.jpg

Le conseil de ce lundi soir comportait 20 points, dont la plupart ont donné lieu à une longue lecture, mais quelques-uns ont donné lieu à des discussions assez soutenues.

 

La CFE et le vote de la Camval

Le maire Jean-Louis Andrès a commencé par résumer le rapport d'activité de la Camval pour l'année 2015. Patrick Buhot, concerné par l'augmentation de la CFE (contribution financière des entreprises) qui, pour lui a été multiplié par 2,5, a demandé la parole : "tous les élus œuvrent pour défendre l'emploi et même si les élus ont été usurpés, je regrette ce vote et je le condamne".

"Je m'attendais à une demande d'explication, pas une condamnation" a répondu Jean-Louis Andrès, défendant la position de la Camval de privilégier les très petites entreprises, et expliquant les différents éléments entrant en ligne de compte dans le calcul : base, taux, tranches de chiffre d'affaires, valeurs locatives qui ont conduit cette année à cette augmentation. "Nous allons revoir cette position" a affirmé le maire. Patrick Buhot : "s'il y a une révision, ce sera pour 2017, en attendant nous devons payer, l'entreprise n'est pas une vache à lait pour les municipalités". J.L. Andrès "Aucun contribuable n'est une vache à lait. Avant d'être maire, je suis citoyen et contribuable."

Les études pour la création d'une ZAC pour la mise en œuvre du pôle santé

Patrick Buhot s'est étonné de voir une partie privée dans le périmètre de la ZAC. Laurent Voisin souligne qu'une ZAC engage la mairie et qu'il souhaite un autre schéma.

Jean-Louis Andrès a défendu son projet : "ça ne veut pas dire qu'on va créer une ZAC. L'avantage d'une ZAC est que l'on peut inclure l'existant et réfléchir à l'évolution existant-futur. Si on crée une ZAC, on fait un bilan à l'origine et on inclut la voirie, et à ce moment ce sont les participants qui financent la voirie alors qu'avec un plan d'aménagement de zone la voirie, serait à la charge de la commune. On vote le lancement de l'étude, rien n'est figé. Je suis aujourd'hui favorable à une ZAC, mais je peux revoir ma position en fonction des arguments. Le périmètre est estimé, il n'est pas définitif.

Le groupe emmené par Laurent Voisin a demandé que l'on scinde leur réponse : oui pour l'étude, non pour le périmètre. Ce sera inscrit dans le compte rendu répond le maire.

Finances : les pénalités dues au titre de l'assainissement

Les factures de pénalité se montent à 1 753 000€, une charge qui pourrait être étalée en sollicitant un échéancier pour régler 200 000€ par an. La demande du conseil était de pratiquer des dotations aux provisions pour charges et risques dans le budget.

Laurent Voisin a demandé la parole : "c'est une affaire très complexe entre les deux tours. Dans la dynamique de la campagne, vous avez trouvé ça très bien, vous avez présenté une facture de 941 000€. Au 15 novembre dernier les factures sont arrivées. Quid de la sincérité des budgets qui nous été proposés (Rire de JL Andrès). Vous nous reprochiez de ne pas avoir provisionné les sommes. Maintenant que l'on a les factures, on fait les provisions. Je m'associe à la démarche de l'ancien maire de Charnay pour défendre son honneur et celui des conseillers, notamment celui de G. Gaudillère".

 

"Le rendez-vous que j'ai eu avec Jean-Patrick Courtois était le 10 février. Ce n'était pas entre les deux tours" a affirmé Jean-Louis Andrès. "Je ne pensais pas que vous alliez revenir sur ce sujet. En décembre 2013, vous avez reçu une correspondance de la mairie de Mâcon qui annonçait une facture de 242 000€, puis 941 000€ l'année suivante. Aujourd'hui vous essayez de faire porter aux autres une convention stupide que vous avez signée.

 

L'ancien maire Gérard Voisin était présent parmi le public, mais ne pouvait s'empêcher de commenter et de contredire les propos du maire d'une voix qui portait de plus en plus, suscitant tout d'abord des "chut", ce qui a provoqué la réaction du maire : "Vous devez sortir de la salle Monsieur Voisin", le conseil reprenant "au revoir Monsieur". Gérard Voisin a quitté la salle en disant : "je vous ai rencontré 2 fois, la justice fera le distinguo entre ce que vous dites".

Jean-Louis Andrès : "mon honneur a été bafoué par des actions pénales, et aujourd'hui on m'accuse de détournement d'argent public. N'essayez pas de faire croire que ces titres sont une manipulation. On essaie de me faire porter une inconséquence. Il en va de l'honneur de l'homme, du citoyen et de l'homme politique. Une erreur est toujours possible mais on fait son possible pour arranger, on ne fait pas porter à l'autre des conséquences pénales."

Le groupe emmené par Laurent Voisin votera contre le principe de l'inscription de dotation aux provisions dans le budget.

"Je m'étonne que vous votiez contre a conclu Jean-Louis Andrès, c'est une saine gestion de la commune.

Les autres projets

Le maire a annoncé l'embauche d'un second policier municipal et dit qu'ils réfléchissaient à la possibilité d'en embaucher un troisième ;

Renégociation des contrats d'assurance groupe et prévoyance, mise en place des évaluations du personnel et montant des primes, adhésion à la plateforme e-Bourgogne pour la dématérialisation des documents, nouvelle convention avec le CBBS, ouverture du centre de loisirs durant les congés de Noël, charte d'occupation du domaine public et redevance, désignation des représentants à la MBA, future communauté d'agglomération, ont donné lieu à un votre à l'unanimité.

En clôture du conseil, Patrick Buhot a tenu à manifesté sa déception de l'annulation de la fête de Noël. Le maire Jean-Louis Andrès a affirmé que cette fête serait organisée en 2017.

Danièle Vadot

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

SAÔNE-ET-LOIRE : +63 personnes hospitalisées pour covid en 6 jours dans le département

JULIEN CHARLES COUVRE FEU 71.jpg
« 14 personnes sont décédées du covid-19 en 6 jours » a précisé le préfet Julien Charles au cours d'une conférence de presse en fin de matinée. « Les bars, les salles de jeux, les salles de sport sont fermés pour un mois. » a-t'il annoncé.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.