vendredi 21 juin 2024

La filiale de Makao, entreprise d'emballage haut de gamme et luxe créée à Paris par un Mâconnais d'origine, recevait des élu.e.s régionaux ainsi que le président de l'Agglomération jeudi pour une petite visite très instructive.

David Jankowski est de ces jeunes entrepreneurs capables de bosser avec la Chine tout en étant fier et sûr de ses racines. Et quelles racines ! Bourguignonnes, mâconnaises en particulier. Deux attaches géographiques qui n'en sont finalement qu'une, et qui fait son succès aujourd'hui. En effet, dans les coffrets de luxe – ce qu'il fabrique –, ce qu'attendent ses clients, c'est l'estampille Fabriqué en Bourgogne. La Bourgogne est un nom, une marque, un prestige plus seulement pour le vin. La formule Made in France est détrônée par celle-ci. « Les clients le disent, « on veut produire en France », certains communiquent jusque sur leurs emballages le fait qu'ils soient produits en Bourgogne ! »

DJ s'est donc appuyé sur cette volonté de relocalisation de la production. Auparavant, son entreprise parisienne, Makao, bureau de prototypage, faisait produire en Chine. Puis le covid est passé par là, faisant évoluer les mentalités. C'était le moment de lancer la production en France. « Pendant 10 ans, j'ai fait du développement artisanal avec des leaders du chocolat et de la pâtisserie, ce qui permet maintenant d'envisager l'avenir dans mon pays et ici à Mâcon. D'autant plus que l'aide de la Région et l'accompagnement de l'Agglomération ont été au rendez-vous.* »

La Bourgogne, ok, mais pourquoi Mâcon ? Tout simplement parce qu'il est d'ici et a fait de sa très bonne connaissance de la cité lamartinienne un atout maître. « Connaître les gens, connaître le territoire, ça permet de gagner du temps et de la valeur plus rapidement. Pour faire face à la concurrence des grands groupes familiaux qui ont investi de père en fils, il me fallait justement aller vite. Et puis on est bien ici à Mâcon. TGV, autoroute, ville dynamique, proximité des très grandes villes... »

L'avenir pour Edmond, c'est un déménagement à l'horizon de deux ans, pour s'agrandir. À Mâcon bien sûr !

Pour l'heure, l'usine tourne à plein régime, produit près de 20 000 coffrets par jour. Elle réalise un chiffre d'affaires de près de 15 millions d'euros. Elle emploie 25 personnes et cherche un conducteur de ligne et un mécanicien maintenance de machines.

Rodolphe Bretin



*La Région va verser une subvention de 500 000 € au titre des projets structurants.

David Jankowski recevait aussi le maire de Mâcon et président de l'Agglomération Jean-Patrick Courtois, qui a aidé et accompagné son installation dans la zone d’activité.

Il a bénéficié également du plan France relance.