mardi 5 juillet 2022

 

Fabian Humbert, président d'Inobyz, a annoncé, entre autres, l'ouverture d'une formation de développeur informatique en septembre à Mâcon au cours de cette première soirée de remise de prix. Découvrez toutes les startups primées.

 

 

Au commencement, il y avait Stephan Marrocq, dirigeant de Itelios, Jean-Paul Medioni, dirigeant de Ubitransport, et Fabian Humbert, co-dirigeant de Kineti Technologies. « Je me rappelle être devant les dizaines de règlements de dispositifs d'accompagnement d'entreprise en essayant de comprendre comment ils s'imbriquent les uns aux autres... Franchement, les dossiers sont assez complexes et pas véritablement accessibles aux nouveaux entrepreneurs » entamait ce dernier. (…) « En 2016, je tombe sur l'étude du Boston consulting qui montre que l'accompagnement des entrepreneurs divise par deux le risque que l'entreprise disparaisse à 5 ans. »

 

C'est avec cet esprit chevillé d'entrepreneurs et d'accompagnateurs que ces messieurs ont donné naissance à Inobyz, propulseur de startups. En 5 ans, Inobyz a reçu 50 dossiers et accompagné 8 startups. Une seule n'a pas survécu au covid et à la fièvre équine. Forcément, il s'agissait d'une plate-forme de commerce de chevaux en ligne. Il se dit qu'en règle générale, sur dix startups, sept disparaissent en 5 ans, deux vivotent et une décolle. Bilan plus que positif sur cet accélérateur qui fonctionnait jusque là exclusivement sur l'investissement bénévole de ses messieurs.

 

Non pas qu'ils vont désormais gagner de l'argent avec Inobyz, pas du tout. Ils vont simplement faire évoluer la structure, la professionnaliser, dans la perspective d'en faire une anti-chambre de la future Saône digitale basée dans la zone d'activité sud et dont la vocation sera d'accueillir justement des startups qui grandissent et doivent quitter, naturellement, leur lieu de naissance qu'est la cité de l'entreprise.

 

 

Manquaient encore deux principes pour que l'accompagnement des jeunes entrepreneurs soit complet : la formation et la levée de fonds.

Inobyz, avec l'aide des élus de la Ville et de l'Agglomération et du député, va répondre au besoin de formation dès la rentrée en ouvrant une formation, en alternance, de développeur informatique.

 

Pour ce qui est de la levée de fond, Fabian Humbert a rappelé le très mauvais rang de la Bourgogne-Franche-Comté en la matière, avant dernière région en France avec 25 millions d'euros levés sur les 11,7 milliards levés en France pour les startups. Appel a été lancé au représentant de la Région présent ce soir, Nicolas Soret, vice-président en charge du développement économique, qui a reçu 5/5.

 

Les choses devraient donc vite changer. Mais comme on le sait, le temps de l'entreprise est compté. Celui d'une des startups récompensées ce soir, plate de forme de commerce en équipements de sport écoresponsable, qui a besoin de 400 000 € au plus vite pour financer l'accélération de leur pénétration de marché. L'appel est lancé.

 

Quoi qu'il en soit, Inobyz agit aussi dans ce domaine en lançant l'idée de d'un fond d'investissement qui se ferait le relais de d'investissement de l'amorçage.

 

 

Startupers, bienvenue à Mâcon, l'endroit de la Bourgogne où l'on croit le plus en vous ! La Silicon Valley bourguignonne n'attend plus que vous.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

Fabian Humbert, ancien trader à Londres,

président fondateur de Inobyz, et très impliqué dans la vie locale

 

 

Les startups primées ce jeudi soir

 

par Inobyz

 

Wooskill

 

 

Florence Battard, vice-présidente de MBA en charge de la formation, remet le prix

 

Nauti concept

 

 

Benjamin Dirx, député, remet le prix à Nicolas Wolff

 

Explor games

 

 

Prix remis par Jean-Claude Lapierre, vice-président de MBA en charge du Tourisme

 

aum biosync

 

Blissports

 

 

prix remis par Nicolas Soret, vice-président de la Région en charge du développement économique

 

Orgavita

 

 

Lifestone link et Les Pénates de Stephan Marrocq (ci-dessous)

 

 

 

 

 

Jean-Patrick Courtois : « Cette cité de l'entreprise, c'était une ambition folle en 2001 de Christine Robin et moi-même, nouveaux élus. 15 millions d'euros d'investissement quand il y en avaient 3 inscrits au budget de la mandature précédente ! Aujourd'hui, 300 emplois sur le site. Et nous allons poursuivre cette ambition avec Saône digitale. »

 

 

 

Christine Robin, vice-présidente de MBA en charge de l'économie : « Le rôle des collectivités n'est pas de faire l'économie mais de créer les écosystèmes favorables au bon développement économique. C'est précisément ce que nous faisons ici, en aidant Inobyz. 500 000 € ont été attribués par MBA pour que cet accélérateur monte en puissance. Nous croyons à l'économie de demain et au réseau. »

 

 

 

Maxime Peguet, salarié de Inobyz

 

 

LA ROCHE VINEUSE : Les Entre'preneurs.es en pique nique festif à Ecogit'actions

Ecogit’actions a coordonné, pour la 5ème année, « le pique-nique Entre’preneurs ».

MÂCON - Conseil municipal : Avis favorable et unanime pour la ZAC Saône digitale !

Actualisé : les précisions sur la position des élus Mâcon citoyens

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.

ÉCONOMIE - Défaillances d'entreprises : La Saône-et-Loire s'en sort plutôt bien sur l'année 2021

Le groupe Altares a dévoilé les chiffres des défaillances d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour l’année 2021.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : L'usine eurosérum devrait fermer au 3ème trimestre 2022

119 emplois sont menacés sur le site de St-Martin-Belle-Roche annonce ce jour la coopérative laitière française Sodiaal dans un communiqué.

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.