var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - BASKET (LFB) - Charnay vs St-Amand : St-Amand, c'est le Nôôôôrd !!

 

 

lundi 5 décembre 2022

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

 

Petit problème de math pour les matinaux

Une victoire valant deux points et une défaite n’en valant qu’un, et en sachant que les Pinkies se sont enquillées trois déplacement consécutifs sans victoires, mais avec trois défaites, quel est le nombre de points acquis par nos joueuses. Les meilleurs répondront trois. Et ils auront entièrement raison, et pas du tout tort. Surtout que le tort tue, comme on dit aux Galápagos. Et si on rajoute les premiers deux points du match aller contre Tarbes, ça fait cinq. Mais, tout ça ne suffit pas pour le maintien du Cbbs, qui doit sans calculer, gagner ses deux derniers matchs à domicile. En prem’s Saint-Amand, et en deuze Landerneau.

Il faut absolument gagner ce match contre les nordistes, sans compter sur un éventuel faux pas breton dans les Pyrénées. Sinon, la descente en Ligue 2 semblerait inévitable, ce qui serait ballot.

Là, ça sent vraiment la fin de saison

Ben oui, du coup, deux derniers matchs en cinq jours, et cette folle saison 2021-2022 tirera sa révérence. Avec sa prometteuse équipe du début de saison. Des joueuses absentes au début pour diverses causes de championnats nationaux ou internationaux. Une canadienne pas arrivée que déjà repartie. Des starlettes plus attentionnées à leur image sur les réseaux que sur les résultats charnaysiens. Des remplaçantes, puis des remplaçantes de remplaçantes. Puis arrivât la bombe Lexie Brown. Pour quelques matchs. Avec un record de paniers à 3 points en une rencontre chez les Tangos de Bourges. Incroyable !! Et une nouvelle équipe soudée depuis le début d’année.

Et dans l’actu nationale

On a un nouveau gouvernement, avec une nouvelle première ministre, Elisabeth Borne. Déjà ministre, elle devient la cheffe des autres. Avant ça, elle était médecin en Normandie. Oui, oui, la fameuse Borne toubib au Havre, était la muse de Patrick Hernandez au début des années 80. Alors que son père Emile travaillait dans les jeux de société. Bienvenue Lisbeth !

Ce soir, ce n’est pas Marlon Brando le parrain

Mais plutôt Frédéric Asseloos de Bureau Vallée Mâcon et Bourg, qui donne le coup d’envoi fictif de cette rencontre. Merci à lui.

Allez ça ne rigole plus,

et c’est parti mon kiki pour quarante minutes de haut-niveau

Sans trembloter, l’artilleuse charnaysienne Zoé Wadoux balance son premier missile à trois points au bout de trente secondes de jeu. Juste histoire d’annoncer la couleur. Saint-Amand ne reste pas les bras croisés, et c’est l’ex-Pinkie Pauline Lithard qui marque les premiers points nordistes. Le Cbbs, avec pelles et pioches, creusent l’écart, jusqu’au moment où le coach adverse demande son premier temps-mort (14-6). A son retour sur le terrain, Pauline Lithard n’hésite pas à marquer à 3 points. Non, mais dis donc ! Taya Reimer réussit ses deux lancers. Maïa provoque une faute, en marquant. Ce qui fait 2+1 =3 (21-9). Ça calme un peu, mais pas tant que ça.

La chtite Nohea Stoelzaed, dont je vous laisse prononcer ses nom et prénom, se rappelle au bon souvenir du Cosec, et paf trois points. Maïa, dard-dard, réplique le même, mais en mieux. Forcément ! (24-12). Les supporters sont déjà aussi chauds qu’une carbonade de bœuf. Mais les filles du Nord, reviennent à -7 points. Maïa reprend la mouche, et reshoote à 3 points. Imitée dans la foulée par Laura Juskaité, qui voit d’un mauvais œil le Cbbs prendre le large (29-22). Le Bip buzze, ou le buzzer bippe. C’est vous qui voyez. Bon c’est bien, mais il y a encore du taf, et surtout trente minutes.

Second ¼ temps

Zoé, Prescillia, Taya se réunissent en conseil de guerre (épais), déterrent la hache, et passent un 9-0 aux Amandinoises, qui se laissent faire (à repasser), en moins de temps qu’il n’en faut à un pompiste pour perdre l’essence de l’humour. (38-22). Les filles de Frédéric Daguenet sortent du jeu du fonctionnaire au bout de trois minutes, par un flot de paniers à 2 points.

Les Pinkies résistent (42-31). Matthieu Chauvet demande un temps-mort, l’obtient et ses filles retournent sur le banc pour soixante secondes, ce qui fait environ une minute. Zoé remarque à 3 points. Laura Juskaité également. Ce qui fait revenir les Green Girls à – 7 (45-38). Méfiance quand même. Du coup, Taya Reimer enquille quatre points consécutifs, avant la fin de cette première-mi-temps (48-38). Comme le premier, le second ¼ temps est charnaysien.

Lors des quinze minutes de repos réglementaires et obligatoires

Notre partenaire Florissim de Mâcon récompense en offrant à des bénévoles, un magnifique bouquet de fleurs. Et ce samedi, ce sont Carine Freycon, et Christine Moiroux qui en ont été les bénéficiaires. Carine est plutôt branchée réseaux sociaux au niveau de la com du Cbbs, alors que Christine n’a pas peur en vendant ses jetons de buvette. Merci et bravo à toutes les deux. J’en profite pour aller faire une bise à ma cousine Séverine, et à son mari Lolo. Sympathiquement, elle me rappelle que malgré nos presque vingt ans d’écart, on est de la même génération. Et comme je suis gentil, je lui promets un mot d’excuse pour mardi. En effet, le match contre Landerneau tombe le même soir que la réunion du conseil municipal. Alors cousine, on dit merci qui ?? Bises à vous.

Reprise du match

Avant le coup de sifflet, Youri me rappelle que l’entame de cette seconde mi-temps est primordiale. J’acquiesce. Les nordistes, m’ayant entendu, mettent trois points. Mais les Pinkies  ne sont pas nées du dernier orage de grêle sur le Beaujolais, et passent un 8-0 à leurs adversaires de jour. Ou du soir. (58-43). Ewl à 3, puis Maïa et encore Ewl à 2 points font que l’écart au score grossit en moins de temps qu’il n’en faut à un moustique pour ne pas aimer les applaudissements (65-45).

Vingt points dans la musette, ce sont les accordéonistes qui vont jubiler (de coco). Saint-Amand demande un temps, en mettant son index droit levé, sous la paume de sa main gauche (ou l’inverse). Il reste trois minutes, soit environ 180 secondes à ma montre Rolex Sarkozy.

A quarante secondes Peyton Williams sort un (William Saurin) panier à two points en anglais. Pour le fun, et histoire de conserver vingt points d’avance, Kim Gaucher marque (71-51). Comme les deux premiers, le troisième ¼ temps est charnaysien. Yeess !!

Plus que dix minutes pour confirmer cette bonne forme

En mise en jambe, un 5-0 de la part des filles du Nord. Kim Gaucher s’essaye à 3 points, et paf, dans la lucarne du cercle qui définit le panier. Ça me laisse coi. Comment ça coi, c’est plutôt quoi ! Quoi coi ? Bon allez, j’ai deux secondes. Coi est le synonyme de ‘’qui ne dit mot’’. Et le féminin est donc coite. Comme Sheila qui en avait deux. Une magnifique Ola démarre dans le public, et fait plusieurs fois le tour des gradins lors d’un temps-mort. Quel public ! Quel talent ! Quel plaisir !

Taya Reimer entretient le suspense avec 2 fois 2. Ce qui fait quatre, et toujours ces vingt points d’écart (78-58). La messe serait-elle dite Edith ? Méfiance. On a déjà vu d’autres remontada. Mais les filles de Matthieu Chauvet tiennent la baraque, et à tour de rôle passent à +22 puis + 24, et enfin + 26 (86-60). Que c’est beau, et que c’est bon. Coach Matthieu en profite pour faire entrer Adeline Labesse et Lucile Delong, les deux jeunes du centre de formation pour l’ultime minute de jeu. Lucile essaye à 2 points et Adeline à 3 points. En vain, mais bravo les filles. Amy Okonkwo clôt le dossier de ce soir avec un lancer-franc raté sur deux (86-63). Le match est plié. Il n’en reste qu’un. Ce sera le plus important au bout de ces vingt-huit rencontres. Avec la même envie, la même volonté, et la même hargne, et ça passera.

Et la suite ? Me demanderez-vous ! Et bien la voilà, vous répondrai-je !

Les buveuses de chouchen de Landerneau vont débarquer mardi à 20h00. C’est simple, il faut gagner, gagner, gagner, gagner et… gagner, avec un chti écart de deux points. Donc je donne rendez-vous ce mardi 24 à 20h00 à tous ceux qui étaient présents samedi.

Et amenez vos copains, vos collègues, votre famille, votre belle-mère, votre patron, vos animaux, vos plantes vertes et vos poissons rouges. Il va falloir assurer l’ambiance. Je compte sur vous.

 

Et les paniers à 3 points :

8 sur 25 tentés, soit 32 % de réussite. Partagés entre Zoé (3), Maïa (2) et Ewl, Kim et Kankou (1). Tarbes fait 33 % avec 3 réussites sur 5 tentés.

 

Les scoreuses : Zoé 23; Prescillia 14 ; Taya 13 ; Kankou 7 ; Coralie 0 ; Ewl 9 ; Maia 15 ; Kim 5 ; Adeline Labesse et Lucille Delong 0 pour le CBBS.

Djekoundadé 13 ; Armant 13 ; Lithard 11 ; Juskaité 9; Stoelzaed 7 ; Okonkwo 4 ; Williams 4 ; Okouzouzouo 2 ; Thompson 0 pour Saint-Amand

 

Rémy MATHURIAU

 

 

 

CHARNAY : Face à Strasbourg, le CBBS pédale dans la choucroute.

Hier soir, les Pinkies se déplaçaient en Alsace lors de la septième journée de championnat de Ligue Féminine 2 (©photo d'archive).

BASKET (NM2) : Prissé recevait Golfe Juan - Vallauris

Après deux semaines sans match, l’Étoile Sportive Prissé Mâcon jouait ce samedi soir contre l’Azurea Club Golfe Juan - Vallauris pour son dernier match à domicile de l'année 2022.

CHARNAY : Label Club Formateur pour le CBBS !

Le club reconnu sur dossier et de par ses moyens offerts, belle promotion et reconnaissance !

BASKET - Charnay vs Aulnoye : Coq au vin contre coq à la bière, pot-au-feu contre Waterzooî etc.

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LF2) : Les filles du CBBS ont-elles conforté leur place de leader ?

Les Pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud accueillaient l’A.S. Aulnoye Basket ce samedi soir au cosec lors de la 6ème journée du championnat LF2.

BASKET (NM2) : Prissé a mal face St-Priest

L’Étoile Sportive Prissé Mâcon a joué son neuvième match de championnat Nationale 2 en accueillant l’AL Saint-Priest samedi soir.

BASKET (LF2) Charnay vs La Tronche : La Tronche fait la grimace...

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer en un seul bloc !

BASKET (LF2) : Les Pinkies du CBBS recevaient les iséroises de La Tronche Meylan

Ce samedi soir au cosec de Charnay Lès Mâcon, les joueuses du Charnay Basket Bourgogne Sud jouaient leur deuxième match à domicile de la saison et visaient une troisième victoire en quatre matchs.

MÂCON : Paul Le Guen évoque son expérience auprès des partenaires du CBBS

Le Charnay Basket Bourgogne Sud a gâté ses partenaires avec la présence exceptionnelle de l’ancien joueur pro du PSG pour une soirée d’échanges sur le management dans le sport.

BASKET : Charnay a failli faire la passe de 3 en LF2

Après deux belles victoires consécutives sur Monaco et Reims, les Pinkies se rendaient ce samedi 29 octobre en Eure-et Loire en général, et à Chartres en particulier.

BASKET (NM2) : Les Tangos de Prissé recevaient La Ravoire Challes

Ce samedi soir à Prissé, c’était la 7ème journée de Nationale 2 avec deux équipes à égalité de points avant cette rencontre.

BASKET : Après un bon Monaco, pourquoi pas un peu de champagne

Rémy Mathuriau reprend du service avec sa chronique d'après-match. Le match vu par le speaker après la victoire des Pinkies contre Reims.

BASKET (LF2) : Les Pinkies ont retrouvé le sourire au Cosec !

Pour leur deuxième match en ligue féminine 2, le premier à domicile, les charnaysiennes se sont largement imposées samedi soir face au Champagne Basket Féminin de Reims, score final 92 - 48.

BASKET (LF2) : Les Charnaysiennes remportent leur 1er match de championnat

Après s'être fait battre de 2 points en Coupe de France le week-end denier dernier par le club de Monaco, promu cette saison, les Pinkies y sont retournées ce samedi.

BASKET (LF2 - préparation) : Large victoire du CBBS

Les joueuses charnaysiennes du nouveau coach Stéphane Leite se sont largement imposées, 68-39, en match amical hier samedi 24 septembre.

BASKET (NM2) : C’était le derby à Prissé !

Samedi soir, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon recevaient le voisin Beaujolais Basket lors de la troisième journée de Nationale Masculine 2.

BASKET (LF2) : Coup d'envoi officiel de la saison pour les partenaires du Charnay Basket Bourgogne Sud

Hier soir l’heure du renouveau sonnait pour le CHARNAY BASKET Bourgogne Sud lors de la traditionnelle soirée annuelle des partenaires organisée, cette année, dans l’enceinte d’Edenwall à Charnay Lès Mâcon.

BASKET : Le club de St-Martin-Belle-Roche a fêté ses 70 ans

Les vieilles licences ont été ressorties

BASKET (NM2) : L'ES Prissé-Mâcon reprend du service

Retour en poule sud, moyenne d'âge de l'équipe abaissée de 4 ans, et embauche d'un manageur général. Telles sont les grandes nouvelles du club en cette reprise.

BASKET (LF2) : Le CBBS découvre les étapes de son tour de France

Suite à trois saisons pas des plus simples en Ligue Féminine, les Charnaysiennes évolueront la saison prochaine en LF2. La Fédération Française De Basket-ball vient de dévoiler les calendriers des différents championnats.

PRISSÉ – Vin't'age basket ball challenge : L'équipe locale des « Bourguignons Vieilles Vignes » conserve son titre !

L’Etoile Sportive Prissé Mâcon a organisé, ce weekend, la troisième édition du Vin't'age Basketball Challenge. Débutée vendredi soir, il s’agit d’un événement alliant le sport et le vin.