samedi 2 mars 2024

Communiqué de l'ARS :

Les professionnels de l’aide à domicile constituent un maillon essentiel de la vie quotidienne des plus fragiles. Une première journée nationale leur est dédiée ce 17 mars. En Bourgogne-Franche-Comté aussi.

 

Des services au plus près des besoins des plus fragiles en Bourgogne-Franche-Comté

Faciliter l’autonomie et l’inclusion des personnes âgées et des personnes en situation de handicap dans la société fait partie des priorités de l’Agence Régionale de Santé, en lien très étroit avec les conseils départementaux. Cette inclusion passe en particulier par le maintien à domicile, qui correspond aux aspirations des plus fragiles et de leurs proches aidants.

Ce choix de vie n’est possible dans la durée que grâce à l’engagement de nombreux professionnels intervenant à la maison, tels que les aide-soignants, les professionnels de santé libéraux et les aides à domicile, à qui une première journée nationale est consacrée ce 17 mars 2023.

 

Vers un service autonomie à domicile

Le secteur de l’aide et du soin à domicile s’inscrit au coeur de plusieurs réformes, dont la création des services autonomie à domicile.

Pas toujours évident de se repérer dans le maquis des sigles correspondant aux différents services ! Les SAAD, SSIAD et SPASAD (*) formeront demain une catégorie unique : le service autonomie à domicile. Il prendra en charge globalement l’usager dans une logique de parcours et de simplification des démarches puisqu’il coordonnera les prestations d’aide et/ou de soin.

Sa mise en place sera progressive à partir du second semestre 2023 et se prolongera jusqu’en 2025.

À ce jour, les services polyvalents d'aide et de soins à domicile (SPASAD) apportent déjà une réponse simplifiée puisqu’ils associent et coordonnent les services des SAAD (aide) et des SSIAD (soins). Ainsi, les personnes ne sont plus obligées de faire appel à deux services différents et disposent d’un interlocuteur unique pour les prestations de soins infirmiers et d’aide à domicile.

Les SPASAD relèvent de la compétence conjointe de l’Agence Régionale de Santé et des conseils départementaux, et sont soumis à un régime d’autorisation.

La Bourgogne-Franche-Comté compte 74 structures de soins à domicile, dont 33 fonctionnent déjà en SPASAD, c’est-à-dire des services de soins à domicile qui collaborent au quotidien avec les équipes d’appui à domicile : portage des repas, aide aux courses, sorties…

Cette coordination deviendra leur quotidien à partir de 2023 et ouvrira de nouvelles perspectives de carrière aux aides à domicile.

L’Agence Régionale de Santé leur propose d’entrer dans une démarche de promotion professionnelle et de participer, par exemple, à un cursus de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), individuelle ou collective.

L’objectif est de permettre à chacun(e) d’aller plus loin dans sa carrière en s’engageant dans un parcours qualifiant.

 

Aide à domicile, voilà un métier pour demain !

L’Agence soutient pleinement ces métiers du domicile et a fait le choix d’apporter une aide financière au tournage d’un film, en cours, sur la relation particulière entre des habitant(e)s et le ou les intervenant(e)s qui viennent à leur domicile leur apporter accompagnement, aide, soins ou tout simplement compagnie…

En milieu rural ou péri-urbain, c’est l’occasion d’évoquer les notions d’espaces, de collaboration, de distance et de proximité…

Des équilibres auxquels les aides à domicile participent et veillent au quotidien.

Le tournage a vocation à porter un regard différent sur ces métiers du prendre soin et de l’accompagnement particulièrement riches de sens. Sortie prévue fin 2023- début 2024.

 

En savoir plus sur notre site : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/services-aide-et-soins-adomicile 


*SSIAD : Services de soins infirmiers à domicile

SAAD : Services d’aide et d’accompagnement à domicile

SPASAD : Services polyvalents d’aide et de soins à domicile

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Confédération paysanne appelle à « poursuivre la mobilisation »

« La question fondamentale du revenu n’étant toujours pas prise à bras le corps par le gouvernement, la Confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation » indique le syndicat agricole dans un communiqué

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Le chômage à la hausse au dernier trimestre 2023

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en Bourgogne, y compris en Saône-et-Loire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La présidente de la Région au soutien des agriculteurs

En ce jour de forte mobilisation des agriculteurs, Marie-Guite Dufay dit entendre « le sentiment de totale injustice que ressentent les agriculteurs ».

BOURGOGNE - Education Nationale : Les syndicats appellent à la grève le 1er février

Salaires, postes, conditions de travail, réformes... les syndicats FSU 71, FNEC FP-FO 71, CGT Educ’Action 71 et le SE-UNSA71 estiment l'éducation en danger et appellent à la grève unitaire le jeudi 1er février. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le covoiturage quotidien bondit de 92 % en 2023 avec BlaBlaCar daily

Portée par la dynamique impulsée par la Prime Covoiturage et les partenariats établis avec les collectivités locales, l'année 2023 a été favorable aux mobilités durables, entraînant une augmentation notable des trajets domicile-travail covoiturés.

AUTONOMIE : La Bourgogne-Franche-Comté se mobilise contre les chutes des personnes âgées

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) et la Carsat Bourgogne-Franche-Comté sont engagés depuis 2022 dans le plan anti-chute des personnes âgées. Premier bilan ce mardi 16 janvier.

BOURGOGNE - Population : Le recensement démarre aujourd'hui !

Le recensement de la population démarre ce jeudi 18 janvier 2024 en France métropolitaine. Il se déroulera jusqu’au samedi 17 février dans les communes de moins de 10 000 habitants concernées et jusqu’au samedi 24 février dans les communes de 10 000 habitants ou plus (sur un échantillon de logements). 125 communes sont concernées en Saône-et-Loire.

BOURGOGNE - Vins : Laurent Delaunay, nouveau président du BIVB

Lors de l’assemblée générale de l’interprofession des vins de Bourgogne, Laurent Delaunay (Maison Edouard Delaunay) a succédé à François Labet en devenant président du BIVB.

ACADÉMIE DE DIJON : Les chefs et cheffes d'établissements scolaires du SNPDEN outrés par les propos de leur toute nouvelle ministre

Qu'un ou une ministre de l'Éducation nationale choque les personnels de direction est plutôt rare... Ils demandent, en urgence, une audience au recteur. La lettre du SNPEDN-UNSA (Syndicat National des Personnels de Direction de l'Éducation Nationale) envoyée à la ministre. 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Démographie : La population régionale est en légère baisse

2 800 194 c'est le nombre exact d'habitants au 1er janvier 2021 (-0,1 % par rapport à 2015) selon l'Insee. Si Mâcon a vu sa population progresser (+ 1200 habitants), la Saône-et-Loire a perdu plus de 6 000 habitants. Retrouvez tous les chiffres de la grande étude de l'Insee.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’emploi salarié toujours en baisse dans la filière automobile au premier semestre 2023

Fin juin 2023, les 363 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté emploient près de 38 000 salariés. Cet effectif baisse de 3,2 % en un an, après -5,3 % l'année précédente. Les détails avec l'INSEE BFC.

Mobilité Internationale : la Région vous fait passer les frontières !

Consciente de l’importance d’une expérience à l’étranger pour l’enrichissement personnel et professionnel, la Région encourage les jeunes bourguignons et francs-comtois à effectuer un stage ou une période d’études dans le monde entier grâce aux « bourses individuelles de mobilité ». Le moyen idéal pour acquérir aussi des compétences linguistiques et… créer du lien social.

REGION BFC : Plus de 56 millions d'euros engagés

Réunis en commission permanente vendredi 24 novembre 2023 à Besançon, les élus ont voté 56,32 millions d’euros de crédits d’intervention. Economie, développement durable, agriculture et forêt, transports, logement, éducation, aménagement du territoire, patrimoine, sports... les domaines d'intervention sont nombreux ! 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Comité FEADER : La profession agricole suspend le dialogue avec la Région

« Quand les premiers dépôts de demande ont été faits en avril et qu’en octobre aucune réponse n’est apportée aux porteurs de projet pour démarrer les travaux, les projets sont mis à mal », pointe la FRSEA

BOURGOGNE - Livre : La Bourgogne d'Antan réédité

Regroupant plus de 400 cartes postales anciennes, La Bourgogne d'antan propose un itinéraire dans la Bourgogne de la Belle Époque.