jeudi 30 mai 2024

 

Isabelle Maisonneuve a choisi le prénom de sa grand-mère, comme nom d'artiste. Peintre professionnelle, Radoïka expose un peu partout en France.

Vendredi soir, c'est à La Maison des Ateliers à Mâcon, que l'artiste a posé ses toiles pour le vernissage de son exposition intitulée « Corps et âmes ».

 

La passion de la peinture depuis toujours

Radoïka a commencé sa vie dans un jolie petit village d’Alsace, là où la créativité fait partie des traditions culturelles.

Ses plus beaux souvenirs d’école sont les moments où elle dessinait. En maternelle, l'enfant aimait ajouter des fleurs dans les paysages de neige, ce qui laissait songeuse son institutrice.

À quinze ans, l'adolescente peignait sur des meubles de récupération dans le grenier de ses parents.

À dix-neuf ans, la jeune femme a tenté le concours d’entrée dans une école de stylisme. Finalement, des études dans le domaine commercial, plus rassurantes pour son entourage, ont pris le pas sur ses envies artistiques.

La passion pour la peinture l’a très vite rattrapée, quelques années après son entrée dans le monde professionnel. Isabelle décide alors de se former à la peinture et à la patine sur bois. Et découvre de nouvelles techniques aux cotés de Mireille CARDON et dans l’atelier GUIGUE à Paris, au sein de l’entreprise MOISSONNIER.

Cette période l’a transformée durablement, elle est chaque jour esthétiquement émerveillée par tout ce qu’elle voit et tout ce qu’elle expérimente.

Cette jeune professionnelle désireuse de transmettre et partager sa passion, ouvre un magasin de beaux-arts et de loisirs créatifs au sein duquel elle développe un atelier de pratiques artistiques et y dispense des cours de peinture.

 

Radoïka, peintre de l'instantanéité

« Ce qui m'anime ? La peinture, les couleurs, la créativité en général, cela me donne de l'énergie. C'est mon moteur depuis toujours ! Je veux voir de l'émotion dans une image, c est ce qui me permet de démarrer un tableau », confie-t-elle. 

L'artiste privilégie aujourd’hui, la peinture sur des toiles de grand format. Elle perçoit chaque nouveau format comme la possibilité d’une nouvelle expérimentation. Ses tableaux figuratifs, souvent monochromes, représentent souvent le corps humain et ses mouvements fugitifs. Le simple fait de voir une personne en train de sourire sur une photographie peut lui donner envie de peindre.

Ses peintures donnent formes, matières et couleurs à ses émotions.

«  Je peins la couleur, la joie de vivre, des instants, je m'imprègne de ce qui m'inspire. Et depuis plus de 20 ans, les femmes, les corps, les portraits et l'humain. Je peins des corps de femmes parce que j'aime mettre en valeur les rondeurs et la douceur que je perçois. »

Curieuse de tout, elle n’aime pas rester ancrée dans un style. Sa palette est volontairement très colorée.

« J'utilise différentes techniques selon mon humeur: la peinture à l’acrylique, plus instantanée ou la peinture à l’huile, plus sensuelle. J'aime découvrir alors je teste beaucoup de choses. »

Radoïka souhaite que ses tableaux touchent son spectateur, qu’ils lui donnent envie de sourire.

L'artiste vit chaque création comme une aventure. Quand elle peint, elle éprouve pleinement ce que veut dire le mot liberté.

Exposition visible du 21 janvier au 25 février 2023, du mardi au vendredi de 9h à 21h et samedi de 9h à 19h à La Maison des Ateliers, 29 boulevard Maréchal Leclerc.

M.A.

 

 

Photos © Maryse Amélineau

Radoïka avec sa soeur katia Casteil

MÂCON : 4 artistes exposent leurs peintures et sculptures salle François Martin

4 entrées en matière, 4 aventures à découvrir jusqu’au 26 mai

MÉDIÉVALES DE BERZÉ : Une découverte éblouissante que cette ville fortifiée en miniature

Elle est l’œuvre de l'Arlequins Jean-Claude Buchs (chemise bleue) et se laisse admirer au château Berzé-le-Châtel tout le week-end. 

LIVRE : Le Mâconnais David Bessenay signe Anna et le mystère de la mine oubliée

Dans un petit village des années 1920, une jeune fille intrépide mais marginalisée en raison de ses origines ritales, vit des aventures épiques avec son seul ami, Antoine.

SAINT-AMOUR-BELLEVUE : L'actrice Juliette Tresanini ambassadrice de la Cuvée Saint-Amour à son nom

Samedi au marché des Vins et Créateurs au domaine du Moulin Berger à Saint-Amour-Bellevue, Juliette Tresanini a troqué son rôle de Sandrine Lazzari qu'elle interprète dans la série « Demain nous appartient » pour jouer celui d'ambassadrice du Saint-Amour Cuvée Juliette Tresanini 2023

EXPO : De Toumaï à Sapiens, l'évolution de l'humanité au Musée de la Préhistoire de Solutré

« De Toumaï à Sapiens... La longue marche de l'humanité », exposition visible jusqu'au 16 mars 2025

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

MÂCON : « Poésie au trait », des créations artistiques dévoilées pour la première fois à la Médiathèque

Une exposition singulière et participative dans le cadre du Printemps des poètes

MÂCON – Nuit des conservatoires : Un concentré d’expériences et d’émotions artistiques

Organisée par Mâconnais Beaujolais Agglomération, la Nuit des conservatoires connait un véritable succès ce vendredi soir.

MÂCON : « 8 expressions » du collectif de l’Académie d’Art, ou le bouillonnement culturel de la ville

Les membres du bureau de l’Académie d’Art de Mâcon, exposent tous ensemble à la salle François Martin, du mardi 7, au dimanche 19 novembre 2023, la palette de leur travail, chacun avec sa propre technique, sa méthode et ses idées.

MÂCON : Première édition de L'incandescent Fest'Val du 13 au 15 octobre

Expo, spectacles, lectures, film, atelier, table ronde... Sous la direction de Claudine Gérez. 

MÂCON - Expo : Nathalie Baudry ouvre ses boites à souvenirs

Les oeuvres de l'artiste seront exposées jusqu'au 24 septembre à la salle François Martin.

THEÂTRE DE MÂCON - SCÈNE NATIONALE : Une rentrée originale au Théâtre

Avant la découverte des spectacles de la saison, c'était le temps de la la présentation aux familles mercredi. Les fameux 5 000 cartons ont commencé à prendre forme.

MÂCON : Le 15ème Vallon des artistes bat son plein !

Déjà plus d'une centaine de visiteurs ce matin !