dimanche 14 juillet 2024

Mâconnais

 

Veille de départ en vacances, ce vendredi après-midi a été jour de mobilisation médiatisée pour les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière.

Postés un peu partout sur le département, les gendarmes étaient une dizaine en opération de contrôle entre St-Symphorien d'Ancelles et Romanèches Thorins, sur la départementale 906, cet après-midi entre 13h30 et 16h30, contrôlant dans les deux sens.

Présents sur ce contrôle, le sous-préfet de Mâcon David-Anthony Delavoët et le colonel Guillaume Dard, commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire, ont rappelé que le week-end qui commence fait partie des week-end noirs pour la sécurité routière, avec le week-end de l'Ascension. « Celui-ci, c'est un peu la rentrée de la Sécurité routière, avec beaucoup de gens sur les routes, et des gens fatigués par la longue période qui nous sépare de la fin août, ainsi que des conditions climatiques souvent compliquées. »

En trois heures, les gendarmes ont verbalisé un conducteur ayant fait usage d'un produit stupéfiant et sous l'empire d'un état alcoolique ; un autre ayant fait usage également de produits stupéfiants ; neuf automobilistes en excès de vitesses, dont une donnant lieu à une rétention du permis de conduire ; une conduite sans port de la ceinture de sécurité, une conduite avec un permis de conduire non prorogé et, enfin, un usage de téléphone au volant...

Les contrôles vont bien évidemment se poursuivre demain samedi.

 

 


David-Anthony Delavoët a rendu hommage à Jean-Claude Bernardet, décédé la veille dans un accident de voiture... Il a évoqué un homme très fidèle de la commémoration, qui était un élément déterminant pour la solennité et le lustre de ces moments-là. On lui doit beaucoup. J'ai été touché à titre personnel à l'annonce de sa mort.

S'il rentre dans les chiffres de l'accidentologie mortelle, Jean-Claude Bernardet est décédé dans un accident de la route suite à un malaise cardiaque. Nous l'avons bien connu à macon-infos, dont il appréciait beaucoup les compte-rendus de visites de son excellent mémorial par les autorités et les élus. C'était un homme sain de corps et d'esprit, à la morale exemplaire. Il avait 83 ans. Il va beaucoup manqué ce 11 Novembre au square de la Paix.

Rodolphe Bretin

 

Le sous-préfet David-Anthony Delavoët, le commandant du peloton motorisé de Charnay Julien Mensch, et le commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire Guillaume Dard.

TRIBUNAL DE MÂCON : Cambrioleur en série, il vole ses amis et sa famille pour se payer sa dose quotidienne d'héroïne

Du type normal, rangé, père de trois enfants, carreleur, D.P., 43 ans, est passé du côté obscur en à peine deux ans. Un renoncement à la vie qui l'a conduit jusqu'au tribunal correctionnel vendredi après-midi.

VARENNES-LES-MÂCON : Décathlon et Grand Frais fermés pour cause d'inondation

Actualisé à 14h25 : Décathlon a ré-ouvert ses portes. Certains rayons sont encore inaccessibles mais le magasin est ouvert, l'équipe pourra vous aider à trouver ce que vous souhaitez. Grand frais rouvrira ses portes d'ici une petite heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.

Affaire Marwan Berreni : Vers un macabre dénouement

Le corps sans vie retrouvé dans une maison abandonnée à Corcelles-en-Beaujolais serait celui de l’acteur de « Plus Belle la vie ». (Photographié avec Dounia Coesens à Loché le printemps dernier lors d’une fête de village).

BOURGVILAIN : Elle a maintenu son conjoint en vie, victime d'un arrêt cardiaque à 35 ans

Aurélie, encore éprouvée par ce moment très difficile, a bien voulu raconter son histoire, pour aider.