vendredi 14 juin 2024

 

Une banalisation de cours « pour les épreuves de spécialités de terminale » qui met en colère un certain nombre de personnels de direction... 

 

Communiqué de la section académique du SNPDEN-UNSA

 

Banalisation de cours pour les épreuves de spécialités de terminale :

une injonction tardive, précipitée et irrespectueuse

du travail des équipes pédagogiques et éducatives

 

A 3 jours de l’échéance, nous venons de recevoir un courrier du ministre demandant aux proviseures et proviseurs de lycée de consacrer le vendredi 17 et le samedi 18 mars, aux révisions des épreuves de spécialités pour les élèves de Terminale :

« Dans tous les lycées, la journée du vendredi et selon les situations locales celle du samedi devront être consacrées pour les élèves de terminale aux révisions des épreuves des enseignements de spécialité, que ce soit, selon les établissements, sous forme de séances de révision ou de temps libéré », annonce le ministre le 14 mars 2023.

Ce positionnement occasionne, de nouveau, la colère des personnels de direction.

Le SNPDEN-UNSA dénonce cette injonction tardive et précipitée, irrespectueuse de la bonne préparation des élèves, de la progression pédagogique prévue par les équipes et de la bonne organisation des établissements scolaires.

Nous rappelons que malgré la position partagée par les enseignants, les lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les chefs d’établissement pour que ces épreuves aient lieu plus tard dans l’année, en fin de 3ème trimestre, le ministère s’entête à anticiper ces épreuves au mois de mars, avant Parcoursup, avec les conséquences éprouvées d’absentéisme, de démobilisation et de démotivation des élèves de terminale pendant le 3ème trimestre.

Cette décision, au-delà de l’urgence imposée, nous fait basculer dans la sphère de l’absurde et de l’inacceptable ! L’organisation pédagogique, y compris des temps de révisions, ne peut reposer sur une décision unilatérale imposée dans ces conditions. Elle relève d’une concertation des équipes et des instances pédagogiques. Elle n’a aucun sens, ne se justifie pas, et contrevient totalement au principe de l’autonomie qu’on nous agite souvent !

Enfin, parce qu’il est indispensable, à nouveau, de rappeler que l’organisation pédagogique et celle de l’emploi du temps relèvent non pas de la compétence du Ministre mais bien de celle des chefs d’établissement, nous invitons tous nos collègues à ne suivre cette consigne que si, et seulement si, elle se révélait applicable (temporalité, délai, organisation, information au CA, informations possibles aux familles, etc.). Chacun fera donc, à ce stade, ce qu’il pourra !

Le SNPDEN-UNSA soutiendra tous les personnels et toutes les équipes qui ne pourraient mettre en œuvre cette consigne.

 

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

EUROPÉENNES : Valérie Hayer est passée par Mâcon et Jalogny avant de poursuivre sa route en Saône-et-Loire

Avec trois députés appartenant à la majorité présidentielle sur cinq que compte la Saône-et-Loire, et un député européen du même bord, la visite en Saône-et-Loire de la candidate tête de liste “Besoin d'Europe” était incontournable. C'est fut chose faite ce samedi 25 mai.

EDITO : L'Union Européenne, l'opium des élites au pouvoir et des multinationales

Alors que les élections européennes se profilent à l'horizon, de plus en plus de voix s'élèvent contre la confiscation de la souveraineté nationale par le pouvoir politique. Confiscation qui date, rappelons-le, de 1992, année du traité de Maastricht approuvé par une très courte majorité de Français. Du bout des lèvres en effet, et à l'issue d'un débat qui est entré dans l'histoire pour les…

EUROPÉENNES : Jérémy Decerle en position éligible sur la liste conduite par Valérie Hayer

À lire aussi, le communiqué de soutien des députés Dirx, Marguerite et Rebeyrotte à la liste Besoin d'Europe. Les trois députés de Saône-et-Loire de la majorité présidentielle saluent la présence en bonne place de Jérémy Decerle. 

EUROPÉENNES - Sébastien Chenu (RN) à Mâcon : «Le 9 juin, dresser un cordon sanitaire autour de ceux qui ont ruiné le pays»

Le 9 juin se dérouleront les élections européennes, qui auront évidemment une dimension nationale. Sébastien Chenu, député du Nord, vice-président de l'Assemblée nationale et du RN, n'est pas candidat. Pour autant, en bon militant, il fait campagne pour Jordan Bardella. Il était à la cité des vins hier soir aux côtés d'Aurélien Dutremble, délégué du RN 71, et Valérie Deloge, conseillère régionale…

POLITIQUE : Remous au Conseil régional...

Les élu.e.s RN ont brandi des pancartes en conseil, provoquant une interruption de séance... La présidente annonce dans un communiqué vouloir porter plainte suite à un mot prononcé par un élus RN, «empruntant au vocabulaire Nazi » dénonce-t'elle... ACTUALISÉ : Le droit de réponse de l'élu ayant prononcé le mot «untermenschen», «sous-hommes en Français».

EXPRESSION SYNDICALE : « Le 8 mars, et après ? »

Les revendications de la CGT Mâcon pour véritable égalité femme-homme

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ : Le Collectif Laïque National apporte son soutiens aux chefs d'établissements scolaires

L’association "Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines", association départementale de promotion de la Laïcité, est membre actif du Collectif Laïque National. Elle tenait hier à Mâcon son assemblée générale. L'occasion de faire passer le message suivant...

POLITIQUE : Un moratoire pour les zones de revitalisation rurale

L’initiative est saluée par les parlementaires de Saône-et-Loire

EXPRESSION POLITIQUE : Des élus locaux n'acceptent pas d'avoir été comparés à Poutine par le maire de Tournus

Ils s'insurgent contre la réaction du maire de Tournus à l'encontre d'un collectif qui a entamé une procédure contre le projet Eclat, parc historique porté par le Département sur la commune.

MÂCON – Conseil municipal : Règlements de comptes sur le budget

Après une longue intervention d'Eve Comtet-Sorabella pour le groupe d'opposition Mâcon Citoyens suite à la présentation du rapport d'orientation budgétaire, le maire Jean-Patrick a répondu par une leçon de gestion, taclant au passage la collectivité régionale...

MÂCON : Les Halles St-Pierre vendues à une société spécialisée qui réalisera les «Halles alimentaires marchandes et gourmandes»

Objet d’une délibération soumise au vote ce lundi soir en conseil municipal, la vente des Halles St-Pierre (situées derrière l’église du même nom) à la société OMC - Promotion a provoqué l’indignation du groupe d'opposition Mâcon Citoyens. Le maire a justifié une vente qui permet « une opération blanche ».