dimanche 16 juin 2024

Pas de Godefroy de Montmirail ni de Jacquouille la Fripouille. Non, non c’est simplement le retour des Médiévales sur le magnifique site de la forteresse de Berzé-le Châtel.

Pendant ce long week-end de l’Ascension, duels, joutes, combats se poursuivent dans les prés et l’enceinte du château appartenant à la famille de Thy de Milly. Forteresse dont les premières traces de construction datent du Xème siècle.

Lors de ces quatre jours, des passionnés du Moyen-Age, vivent comme à l’époque et font le bonheur des visiteurs. En effet ces passionnés vous expliquent comment vivaient, ripaillaient, dormaient, et festoyaient nos ancêtres dans un énorme retour en arrière de presque 1000 ans.

 

Joutes équestres

La joute équestre reste l’une des distractions les plus appréciées lors des tournois de chevalerie de l’époque, où il fallait que deux chevaliers au galop se chargent face à face, lance à la main, afin de désarçonner l’adversaire. Rien n’a changé, sauf la terminaison des lances qui est en balsa, plus fragile, et plus facilement cassable. Est déclaré vainqueur celui qui casse son balsa sur le bouclier de l’adversaire. Une huitaine de ces jouteurs modernes sont présents à Berzé. Avec des noms de princes, de duc, de comte, ils s’affrontent sous la surveillance d’un arbitre impartial. Les spectateurs enchantés en ont redemandé.

 

Lorsqu’on apprend que bourreau était un vrai métier

Plus loin, un narrateur habillé moyenâgeux, explique les fonctions du bourreau. Même si maintenant, c’est devenu un plaisir d’aller travailler au ‘’bourreau’’ tous les matins, celui de l’époque rigolait moins. On y apprend que c’était la seule personne en droit de réveiller le roi quand et comme il voulait, et que rien ne lui était refusé. Hache à la main, le conteur explique la différence entre les décapitations française et anglaise. Des volontaires du public sont mis à contribution, en posant, sans conviction, leur tête sur le billot. Des expressions comme ‘’se faire passer la corde au cou’’ et ‘’ne pas y aller avec le dos de la cuillère’’ sont également expliquées avec humour. Les spectateurs apprécient.

 

Combats à pied

Revêtus comme à l’époque, d’une armure d’un poids variant entre 35 et 40 kgs, casque de protection sur la tête, les escrimeurs du moyen-âge s’opposent dans de vrais combats, épée à la main, sans forcément se faire de cadeau. On entend bien le fer des lames tapant sur les cottes de maille adverses. Est déclaré vainqueur celui qui éliminera ses adversaires en faisant le plus de touchettes sur le combattant d’en face. Mises à part les tenues, pas grand-chose n’a changé. Enfants et parents restaient bouche bée, en découvrant les occupations sportives de nos ancêtres.

 

La carte au trésor autour des Médiévales

Surprise pour les visiteurs (et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin) d’un jour. Une équipe de France 3 tournait des scènes d’une future émission sur le service public. Hélicoptères, drones et caméras représentaient un véritable paradoxe en pleines Médiévales. Pourquoi pas !!

 

Venez vous faire plaisir ce week-end

Beaucoup d’autres animations sont à découvrir ou redécouvrir lors de ces Médiévales. Barbier-chirurgien, visite de la forteresse, jeux, musiques, acrobaties, restauration, jeux pour enfants, et bien évidemment duels et combats sont encore au programme du week-end. N’hésitez pas à passer par le magnifique marché artisanal, ni d’aller à la rencontre des gens qui vivent leur passion sous leurs tentes, avec leurs chaudrons mijotant au-dessus des feux de bois.

 

Côté pratique :

Berzé-le-Chatel se situe entre Mâcon et Cluny

Accès par l’ancienne route du bois Clair. Parking à disposition.

Tarifs : 10€/adulte et 5€/enfant

 

Rémy Mathuriau

 

 

Tournage de la Carte au trésor

Tournage de la Carte au trésor

 

 

MÂCON : Lancement de la saison estivale du pôle aquatique communautaire

Il manque des maîtres nageurs sauveteurs, mais la sécurité reste une priorité et sera évidemment assurée. 

MÂCONNAIS : Grève générale des pharmaciennes et des pharmaciens jeudi 30 mai !

« 100 % des pharmacies du Mâconnais seront fermées jeudi » assurent Christophe Petit, membre de l'USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). « Une pharmacie sera réquisitionnée pour répondre aux urgences » rassure-t'il. Les raisons de ce mouvement exceptionnel.

LOGEMENT : 8,00 € par m2 de loyer médian en 2023 en Mâconnais-Beaujolais

L’Observatoire local des loyers de Saône-et-Loire publie les résultats d'une enquête sur les loyers en 2023 dans les parcs privés des agglomérations de Mâcon et Chalon, partant du principe qu'une bonne connaissance des loyers pratiqués dans le parc privé est utile aux bailleurs, aux investisseurs comme aux locataires. Le loyer médian est légèrement plus élevé dans l'agglomération…

VINS DE BOURGOGNE : St-Véran Révélis 2019 élu best design et packaging

La cuvée des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé vient d'être primée dans le cadre de The Drinks Business awards 2024.

MÉTÉO : Le Mâconnais à l'aurore boréale, exceptionnel !

La tempête solaire annoncée par les autorités américaines a produit son effet dans le Mâconnais comme dans toute l'Europe dans la nuit du 10 au 11 mai.

BERZÉ-LE-CHÂTEL - Médiévales 2024 : La forteresse de Berzé prise d’assaut

8 000 personnes vont tenir le siège tout au long de ce long week-end d’Ascension.

LA ROCHE VINEUSE - Rando du Secours pop : Une rando bien arrosée

Le dernier dimanche du mois d’avril, le Secours populaire de Mâcon donne rendez-vous pour sa traditionnelle randonnée.

CONCOURS MISS : Clémence Nicolas est Miss Châtillon-Pays de Dombes 2024 !

Couronne remise vendredi soir par Miss France en personne !

PRISSÉ : La Turquie invitée d'honneur des 31èmes Symphonies d'Automne

L'association Mâcon Symphonies d'Automne a tenu son assemblée générale mercredi soir à La Cave des Vignerons des Terres Secrètes, en présence de l'adjoint au maire en charge de la culture Hervé Reynaud.

VIN DE BOURGOGNE : Le cru St-Véran se porte bien

Deux ans après avoir célébré son 50ème anniversaire, l’appellation saint-véran entend bien reprendre ses efforts de promotion avec son nouveau président Vincent Nectoux.

LOCHÉ – Chasse aux œufs : Le comité des fêtes a fait des heureux !

Ce lundi 1er avril date à connotation farces et attrapes, n'était que les prémices d'une matinée joyeuse destinée à la découverte du Graal par les enfants. Découvrez les images ! 

DAVAYE - Salon Dav'in : Retour en images sur la soirée prestige

Vendredi soir, une soirée était organisée au lycée de Davayé pour lancer le salon « Dav’in » qui se tient ce week-end et pour remercier tous les sponsors de cette manifestation. Retour en images.

DAVAYÉ : La 26ème édition du salon Dav’in se déroule ce week-end au lycée viticole

Maéva Brocaille présidente de l’association des étudiants « Everywhere Everywine » (BTS technico-commercial et viticulture-œnologie) et Jean-Philippe Lachaize proviseur du Lycée de Davayé ont lancé l'événement.

CLUNY : Les rencontres des pensées de l'écologie commencent demain !

Les secondes rencontres des pensées de l’écologie auront lieu du 21 au 24 mars sous le vocable « un printemps à Cluny », dans le cadre magnifique de l’abbaye. Le programme est riche ! 

DAVAYÉ : Au lycée Lucie Aubrac, un pas dans la pédagogie augmentée, et un pas de plus dans la protection de la nature

Avec les simulateurs E-Cab et Ampelos ainsi qu'avec le BTS Gestion et Protection de la Nature, le lycée innove en matière de pédagogie et de formation. Les logiciels et le nouveau BTS étaient présentés ce jour à l'occasion de la journée portes ouvertes. Arrêt sur ces deux nouveautés qui confirment l'établissement comme lycée de plain-pied dans la modernité.

MÂCON - VINZELLES : C'est jour de distribution du broyat de sapin !

Près de 8 tonnes de broyat ont été produits dans les déchèteries de Mâcon et Vinzelles à partir des 1 548 sapins de Noël collectés par l'Agglomération ce mois de janvier. À voir aussi, le résultat de la collecte dans chaque commune participante.

MOUVEMENT DES AGRICULTEURS : Les vignerons du Mâconnais restent calmes

Si certains vignerons ont participé aux manifestations agricoles à titre individuel, il n’y a pas de mot d’ordre professionnel pour rejoindre les manifestants. Les explications de Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vin de Mâcon.

MÂCON - Concours de la St-Vincent : La coupe Perraton à Pierre Desroches ; le Bacchus à Vinescence

La remise des prix du 131ème concours des Vins Mâconnais Beaujolais s'est déroulée mercredi en fin d'après-midi au Tinailler du château d'Aines à Azé. À voir aussi, le palmarès 2024.