jeudi 7 décembre 2023

 

Le collectif Alerte citoyenne communauté urbaine communique sur "l'affaire Garnier".

Bien qu’étant un usager paisible et constamment à jour de ses factures depuis 28 ans, ENEDIS SA a coupé l’électricité de Monsieur Garnier le 26 mai 2023 à la suite de son refus de se voir installer un compteur Linky.

L’état de santé de Monsieur Garnier lui impose pourtant de prendre quotidiennement un traitement via un appareillage électronique, ce qui nécessite à l’évidence l’utilisation de l’électricité. La coupure lui causant un grave préjudice avec risque d’atteinte important à sa santé, Monsieur Garnier a saisi le Tribunal judiciaire de Mâcon dans le cadre d’une procédure d’urgence (référé d’heure à heure) en invoquant le dommage imminent causé par la coupure d’électricité afin de réclamer le rétablissement du courant. Monsieur Garnier a par ailleurs réclamé la pose d’un compteur électronique correspondant à l’option 2 de la prestation F185 du catalogue de prestations de ENEDIS SA, soit un compteur dit « classique » non communicant.

Par un jugement du 13 juillet 2023, le Tribunal judiciaire de Mâcon a tout d’abord constaté que ENEDIS SA « ne s’oppose ni à la pose d’un nouveau compteur correspondant aux caractéristiques demandées, ni à la remise du courant ce changement opéré. » Ensuite, le Tribunal confirme que Monsieur Garnier démontre l’existence d’un dommage imminent dès lors qu’il est constaté que tout retard thérapeutique dans la prise du traitement constituerait une mise en danger potentiel, comme l’affirme le certificat médical produit aux débats. Cependant, le Tribunal considère que, d’une part la coupure d’électricité était justifiée par le fait que Monsieur Garnier s’est opposé au remplacement de son compteur considéré comme « défectueux » par un compteur « intelligent », et d’autre part que l’alimentation électrique ne peut être effectuée sans procéder au changement du compteur « défectueux », lequel rendrait impossible le calcul de la consommation faite. Le Tribunal ajoute que Monsieur Garnier pourrait tout simplement prendre contact avec ENEDIS SA et accepter la pose d’un compteur intelligent pour faire cesser le dommage qu’il subit. En résumé, le Tribunal constate un dommage imminent mais refuse de prononcer les mesures nécessaires pour prévenir ce dommage.

La motivation de ce jugement est très critiquable. En premier lieu, le compteur de Monsieur Garnier ne permet simplement plus l’affichage de la consommation, mais n’est pas défectueux en ce qu’il ne remplirait pas ses fonctions de comptage. Il n’a d’ailleurs été produit aucun élément de preuve démontrant que le compteur ne comptabiliserait plus la consommation d’électricité de Monsieur Garnier. Ensuite, il est particulièrement regrettable que même face à une mise en danger potentielle dont la réalité est constatée du fait de la coupure d’électricité, la justice impose à la victime qu’elle accepte la pose d’un compteur intelligent pour permettre le rétablissement de l’électricité et faire cesser le dommage.

Un tel raisonnement revient à permettre une véritable politique de chantage (doux euphémisme) par ENEDIS SA pourtant responsable de missions de service public dans le cadre de la distribution de l’électricité, produit de première nécessité dont il convient de rappeler que la distribution doit être assurée sans discrimination. Ceci étant, le jugement du 13 juillet constate un élément important, à savoir l’accord de ENEDIS SA pour procéder à la pose d’un compteur répondant aux caractéristiques demandées par Monsieur Garnier, à savoir un compteur électronique correspondant à l’option 2 de la prestation F185 du catalogue de prestation de ENEDIS SA, soit un compteur électronique à télé-information non communiquant dit « classique ».

Par de multiples courriers adressés postérieurement au jugement par son avocat, Maître Kamar-Éric HADI, Monsieur Garnier a réclamé à ENEDIS SA la pose d’un compteur classique conformément à l’accord qu’elle a donné. Malheureusement, ENEDIS SA refuse de s’exécuter et se retranche derrière le fait que le Tribunal constate que Monsieur Garnier pourrait accepter la pose d’un compteur intelligent, que le catalogue de prestations aurait vocation à évoluer prochainement pour exclure cette option, ce à la suite de la dernière délibération de la CRE du 21 juin 2023, et que « techniquement, l’option 2 peut être réalisée avec le compteur électronique dernière génération (Linky) ». Ces arguments, au demeurant sérieusement contestables, ne remettent en aucun cas en cause l’accord donné expressément par ENEDIS SA pour la pose d’un compteur correspondant à l’option 2 du catalogue en vigueur à la date dudit accord, ce qui est le cas d’un compteur électronique à télé-information non communicant, dit « classique », dont Monsieur Garnier réclame la pose. Concrètement, ENEDIS SA décide de ne pas exécuter l’accord qu’elle a pourtant donné, lequel a été constaté au sein du jugement.

En l’état, si Monsieur Garnier souhaite obtenir le rétablissement de l’électricité, il n’a d’autre choix que de céder au chantage honteux qui lui est fait et d’accepter la pose d’un compteur Linky ou bien de mettre en œuvre une solution alternative visant l’autonomie électrique.

LYCEE DE DAVAYE – TAM TAM BASKET : Leçon de sport, leçon de vie…

Massimo Antonelli, ex joueur professionnel de basket italien a fondé dans la banlieue de Naples une association baptisée Tam Tam Basket pour faciliter l’intégration des immigrés, notamment issus d’Afrique noire. Sur l’initiative de la professeure Isabelle Blaha, il est en visite au lycée de Davayé avec trois jeunes Nigérians. Une rencontre inspirante pour les élèves.

CLUNISOIS : Les Amis de Sainte-Cécile disent « non à l’extension de la carrière »

ACTUALISÉ : De nouvelles photos de la marche et des prises de parole...

CHEVAGNY-LES-CHEVRIÈRES : Une pétition en ligne pour demander un giratoire sur la RD 17

Suite aux accidents mortels survenus récemment sur cette route, un habitant a lancé une pétition en ligne à l'adresse du Conseil départemental. La pétition a déjà reçu plus d'un millier de signature

DAVAYÉ-VERGISSON : Plus de 600 personnes à la transhubique 2023 (2)

2ème et dernier volet de notre reportage photos Au coeur de la Transhubique. À voir aussi, notre vidéo

DAVAYÉ-VERGISSON : Plus de 600 personnes à la transhubique 2023

1er volet de notre reportage photos. À voir aussi, notre vidéo

TRIBUNAL DE MÂCON : Les nouveaux visages de la justice mâconnaise

Audience d’installation réussie pour la procureure Anne-Lise Furstoss et la juge des contentieux et de la protection Chrystèle Di Meo. ACTUALISÉ : Les extraits du discours d'installation de la procureure de la République.

MÂCONNAIS : C'est le moment de préparer les vacances d'automne pour les petits

Les sites culturels du Département se mettent en quatre pour distraire vos enfants ! Demandez le programme.

MÂCON ET SA RÉGION : + 26 % de bénéficiaires du Secours populaire

Nous avons évoqué récemment les difficultés des Restos du cœur à faire face à l'augmentation de la pauvreté. Mêmes difficultés du côté du Secours populaire. Nous nous sommes rendus à l’association caritative qui tenait son assemblée générale il y a trois semaines. À lire aussi, le témoignage d'un bénéficiaire qui sort la tête de l'eau.

MÂCON-PRUZILLY : Réception de rentrée du barreau de Mâcon-Charolles

La grande famille de la justice et du droit était réunie autour de Bruno Rivier, bâtonnier sortant.

CHAINTRÉ : L'élection de Miss Val de Saône se prépare

L’organisation Miss Val de Saône est heureuse d’annoncer que l’élection Miss Val de Saône 2024 aura lieu à Chaintré pour la seconde fois le samedi 21 octobre. Huit candidates seront en compétition.

PRISSÉ – Conférence de territoire : Le Conseil départemental au plus près des élu.e.s municipaux

Lundi soir se tenait la conférence départementale de territoire pour le bassin de vie du Mâconnais. Le président Accary a choisi Prissé cette année pour exposer la politique du Département.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE - Octobre Rose : Le message, c’est le dépistage !

Les organisateurs de l’évènement Octobre Rose souhaitent clarifier l’objectif : inciter les femmes de 50 ans et plus à se faire dépister.

MANZIAT : Bientôt la traditionnelle fête du boudin

Dimanche 1er octobre se tiendra la 85ème édition. Le programme sera copieux !

PETR MÂCONNAIS-SUD BOURGOGNE : Les Jeudis de la Réno reviennent pour la fin de l'année !

Prochaine réunion le 21 septembre à Fleurville sur le thème de l'isolation.

VENDANGES EN MÂCONNAIS : La grêle encore…

L’orage qui a frappé le Mâconnais mardi 12 septembre a fait des dégâts, notamment dans le sud du vignoble.

MÂCON : L’opération Septembre en Or est lancée, pour dire STOP ! aux cancers des enfants

La Ville de Mâcon, les commerçants de Mâcon tendance, le réseau de transport TRéMa et l’association Pour Emma ouvrent Septembre en or, mois de sensibilisation aux cancers pédiatriques.

MÂCON : Les Restos du cœur en grandes difficultés d'approvisionnement

Hyper-inflation, coût exorbitant de l'énergie, guerre... les temps sont durs et les Restos du cœur peinent à pallier. Cet après-midi, le maire de Mâcon et son adjointe Véronique Lefeuvre, en charge des affaires sociales, se sont rendus à l'association pour évoquer ces difficultés.

MÂCONNAIS : Privé d’électricité pour avoir confirmé son refus du compteur Linky

Le collectif Alerte citoyenne communauté urbaine communique sur "l'affaire Garnier".

PRESSE : macon-infos recrute des correspondants sports co

LOGO_MI.jpg
La saison 2023-24 démarre et promet d'être très riche, avec de nombreuses équipes évoluant aux niveaux national et régional.

MÂCON ET SA RÉGION : Des cours de batterie à domicile avec un coach, c'est possible !

Philippe Lorphelin, Charnaysien, propose un coaching personnalisé à domicile pour tous niveaux. Ecoutez aussi la présentation vidéo.

SOLUTRE POUILLY VERGISSON :  Le mois d'août se termine en beauté au grand site

Découvrez jour par jour la programmation. Il y en a pour tous les goûts : sportifs, contemplatifs, épicuriens et curieux.

MÂCONNAIS : Qu'on se le dise, les agriculteurs en bavent !

Il fallait se lever tôt pour voir le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau, arrivé sur le coup des 7h30 aux jardins du Vernay à Saint-Maurice-de-Satonnay sur une exploitation maraichère bio. Il s’est transporté ensuite au vinipôle de Davayé pour écouter les doléances de la viticulture et des autres filières. Il a beaucoup été question de résilience face au changement climatique, mais le ministre…

PRISSÉ : Les Cras garderont leurs secrets encore quelques mois...

Ce vendredi 04 août, lorsque le soleil illumine les coteaux du Mâconnais, les Vignerons des Terres Secrètes proposaient de découvrir la parcelle mythique Saint Véran « les Cras », avec une lecture originale insolite…