lundi 22 avril 2024

 

Une pétition qui fait écho au problème soulevé récemment par des usagers de la gare TGV Mâcon-Loché (notre article ici).

 

Pétition d'usagers de la SNCF du 30 janvier 2024 :

Pour le Maintien de la garantie d'accès aux trains complets dans l'Abonnement TGV

Le 22 janvier 2024, la SNCF a annoncé par courriel une modification majeure des conditions d'utilisation des TGV, impactant l'ensemble des abonnés. Cette décision, prise sans consultation préalable avec les associations d'usagers, expose à la possibilité pour les 20 000 abonnés à travers le pays de ne pas pouvoir regagner leur domicile à partir du 7 février 2024.

Nous, les associations d'usagers, nous sommes réunis le 26 janvier pour exprimer notre opposition catégorique à cette remise en cause du contrat passé entre la SNCF et les abonnés. Nous considérons que cette décision aura des conséquences graves pour les usagers et pour les territoires concernés.

Les Points Clés de Notre Opposition :


- Perte de la garantie d'accès aux trains complets et de la flexibilité des échanges avec la Modification du Système « Échange Train Garanti » : La révision actuelle supprime la flexibilité cruciale offerte par l'abonnement TGV, entravant directement notre capacité à organiser nos déplacements. À compter du 7 février 2024, la fonction Échange Train Garanti sera limitée à un certains nombres d'usagers (non précisé par la SNCF) et restreinte à une seule utilisation (contre 2 à l'heure actuelle), restreignant davantage notre capacité à ajuster nos réservations en cas d'impératifs professionnels et entraînant un risque de non retour à domicile.

- Hausse Tarifaire Simultanée : Nous regrettons vivement que cette réduction de services coïncide avec une augmentation des tarifs d'abonnement de 5% à 10%.

- Impact sur les Territoires : Outre les inconvénients pour les abonnés, cette décision pourrait influencer négativement les décisions des candidats à l'installation dans nos régions, compromettant ainsi l'attractivité, l'employabilité, et les enjeux sociaux et politiques locaux.

Notre Appel :


Nous sollicitons votre soutien pour faire face à cette situation critique. Nous appelons à la mobilisation de l'ensemble des acteurs impliqués afin de préserver les conditions actuelles d'accès aux TGV.

Signez cette pétition pour exprimer votre opposition à la décision de la SNCF et soutenir le maintien de la garantie d'accès aux trains complets dans l'abonnement TGV. Défendons les droits garantis par notre abonnement en tant qu'usagers du TGV.

Renforcez notre Crédibilité par Votre Nombre : À mesure que notre nombre augmente, la crédibilité de notre appel s'intensifie.

Les associations d'usagers, représentant 20 000 abonnés du TGV, ont prévu des actions pour se faire entendre par la SNCF.

Association des usagers du TGV Vendôme-Villiers-sur-Loir - ASUTGV
Collectif des usagers de Valence TGV
Association des usagers de Châtellerault TGV
Association des Usagers du Paris Reims
Collectif des abonnés TGV Tours Massy
Association des usagers TGV de la Vienne - AUTGVV
AUTGV Nord Picardie
Collectif Ladala - Ligne Le Mans Paris
Les Usagés du Rail Grande Vitesse Avignon-Aix-Marseille - Collectif des clients SNCF non considérés URGVAM
Collectif TRG tours paris
Abonnés LILLE / PARIS
Collectif Calmm - Collectif Angers Le Mans Massy
Association TGV TOURS PARIS
La Fnaut Bourgogne Franche Comté

https://www.change.org/p/pour-le-maintien-de-la-ga...

 

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : Le réaménagement du centre-bourg sujet d'une réflexion en Mairie

Parkings relais et navettes électriques gratuites dès septembre !

PARIS - Salon de l'agriculture : Un bilan satisfaisant malgré un contexte éprouvant

Plus de 600 000 visiteurs ont arpenté les allées du Salon (dont beaucoup de politiciens...) qui a fermé les portes de sa 60ème édition aujourd'hui.

SALON DE L'AGRICULTURE DE PARIS : Les produits bourguignons et franc-comtois seront particulièrement bien représentés ! 

Le Salon international de l'Agriculture se tient du 24 février au 3 mars. Si vous avez la chance de vous y rendre, n'hésitez pas à faire une halte gourmande, ludique et instructive sur les stands régionaux ! 

SNCF : Une pétition d'abonnés demande le maintien de la garantie d'accès aux trains complets dans l'abonnement TGV

Une pétition qui fait écho au problème soulevé récemment par des usagers de la gare TGV Mâcon-Loché (notre article ici).

Centre des monuments nationaux : Une fréquentation en hausse de 15 % en 2023 !

Le Centre des monuments nationaux (CMN) se félicite d’avoir accueilli plus de 11 millions de visiteurs cette année. Le réseau enregistre pour 2023 une progression globale de 15 % de la fréquentation, confirmant ainsi sa place de premier acteur culturel et touristique français. L’abbaye et le musée d’art et d’archéologie de Cluny profitent de cette progression.

AVENTURE : Guillaume (Charbonnières) gagne l’Inde et l’Asie du Sud-Est

On l’avait laissé fin août à l’aéroport d’Almaty, ancienne capitale du Kazakhstan. Son billet pour l’Inde dans la poche, il patientait pour prendre son avion en direction du pays le plus peuplé au monde.

TÉLÉ : Maryline Dumas, originaire de Mâcon, co-signe pour Arté une enquête sur Seïf Kadhafi, fils du tyran Mouammar

Son enquête, réalisée avec la reporter de guerre Martine Laroche-Joubert, raconte le retour en politique de Seïf Kadhafi, fils cadet de Mouamar Kadhafi, malgré des mandats d’arrêt pour crimes contre l’humanité. Il brigue le pouvoir dans son pays. Entretien avec la co-réalisatrice originaire de Mâcon, pour mieux la connaître.

PATROUILLE DE FRANCE : à Salon-de-Provence, la Grande Dame a fêté ses 70 ans !

Un Saône-et-Loirien chef de piste ! Notre reportage photos sur place.

PRESSE : Du nouveau dans la presse magazine indépendante

Une nouveauté qui va faire causer...

Déjà près d'une dizaine de femmes assassinées en France depuis le début de l'année...

Selon le collectif « Féminicides par compagnons ou ex », 10 femmes ont été assassinées en janvier 2022... Et il y en a déjà près d'une dizaine décomptée depuis le début de l’année 2023 (dernier crime comptabilisé commis le 24 janvier) ! Femmes solidaires Mâcon tire d'ores et déjà la sonnette d'alarme en ce début d'année 2023.