mardi 23 juillet 2024

Le match vu par "l'ex-speaker", la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

Le poisson "f’Aulnoyé" dans l’eau :

La belle, le match couperet, le troisième match, le match d’appui, vous l’appellerez comme vous voulez. C’est vous qui voyez. En attendant, ce match du dimanche après-midi n’avait pas été franchement envisagé par le CBBS. Après avoir gagné samedi dernier de 40 points contre des nordistes qui terminent la saison régulière à la huitième place du championnat, les Pinkies se sont inclinées 3 jours plus tard d’un panier à 3 points dans un match piège. C’est vraiment ballot. A mon avis, si ça avait été 4 jours plus tard, elles perdaient d’un panier à 4 points. Comment ça, un panier à 4 points n’existe pas !! On m’aurait menti ?

Bref, ce jour-là, les Pinkies ont perdu le nord dans le Nord. Comme je vous le disais, cette défaite inattendue dans les Hauts-de-France a du provoquer un sacré pataquès au sein du club charnaysien. Il y avait urgence. Non pas comme la série hospitalière avec le beau George Clooney. What’else !! Programmer à l’arrache une rencontre en 72 heures était un sacré défi. Mais l’expérience des bénévoles cbbesques a certainement du causer.

 

Devine qui vient jouer ce soir :

Aulnoye-Aimeries ville de 9000 habitants dans la banlieue de Maubeuge, chère au regretté Bourvil qui vantait son clair de lune, en 1962. Aulnoye battue lors du match aller au mois de novembre sur le parquet du Cosec. Aulnoye encore qui se venge au match retour sur ses terres nordistes en infligeant un 66-49 à des Pinkies à côté de la plaque (dentaire). Aulnoye, donc, dont il va falloir se méfier en ce dimanche à la météo mitigée. L’impasse était barrée, et il fallait montrer patte blanche pour se garer au plus près de la salle. Pas grave, le parking plus loin me tend les bras. La pub avait bien fonctionné, les réseaux sociaux ont rempli leurs rôles. Le Cosec était plein comme un œuf. Qui remplit un œuf, remplit un bœuf. Ça sent bon la crêpe et la pizza. Christine Robin, notre maire de Charnay, accompagnée de Benjamin Dirx notre député, donnent le coup d’envoi de cette rencontre de haut-niveau (marengo).

 

En attendant le festival de Cannes, on assiste au festival à 3 points :

Pas moins de huit missiles pendant ces dix premières minutes. C’est Marion Hériaud du ch’nord qui ouvre le bal des paniers primés en moins de trente secondes. Touty Gandega du ch’nord également met le sien (2-8). Oui oui, entre temps des paniers à 2 points ont été marqués aussi, mais j’vais pas tout vous raconter non plus. Johanna Muzet si dit "and why not me too". Et paf 3 points dans la musette. Dans la foulée, Hériaud en recolle deux alors que Maëva du CBBS n’en met qu’un. Vous pensez que l’écart se resserre. Un écart sinon rien. Que nenni, mon ch’ti (8-14). Une minute et des brouettes plus tard, Coco Chabrier y va du sien, et c’est Maëva qui ferme le ban des dix premières minutes (16-14).

Une autre Coralie remporte le concours du vigneron en mettant plus de paniers que son adversaire en trente secondes, et repart avec deux bouteilles offertes par des partenaires du club.

 

Second ¼ temps où on s’aperçoit que 35-35 c’est comme 0-0, mais avec 35 de plus :

Je ne vais pas vous bourrer le mou avec Pythagore, Euclide ou Thalès, les matheux qui ont fait, et font toujours galérer pléthore d’élèves. Mais le score en fin de première mi-temps est d’une parfaite égalité. Je m’en vais de ce pas vous narrer comment cela est arrivé (de la victoire). Les aulnésiennes passent un 12-0 aux Pinkies, en moins de temps qu’il n’en faut à un kangourou pour se balader avec des poches sous les yeux (26-16). Jen O’Neil joue et gagne au jeu du 3 points.

Mais les nordistes qui ne sont pas tombées de la dernière drache, insiste aux 3 points grâce à Mariama Daramy (19-29). Kankou Coulibaly sonne la charge héroïque du CBBS et colle 3 fois 2 points consécutifs en peu de temps (25-29). Maëva fait +3 et le score se resserre comme deux mors d’étau sur une pièce métallique (28-31). Kankou en sauveuse d’entreprise refait passer le CBBS devant (32-31). Elyah Kiavi réussit un 3 points, mais les joueuses de Mickaël Petipa égalisent à 30 secondes du buzzer qui ne se fait pas prier pour buzzer (35-35).

 

Pendant la pause réglementaire et obligatoire de quinze minutes :

Je salue et dis bonjour à plein de monde pendant que les deux buvettes fonctionnent à plein.

 

Troisième ¼ temps pendant lequel la différence va se faire sentir (au flanc) :

Les Pinkies hissent la grand-voile, tel Tabarly sur son PenDuick VI, et tentent de prendre le large. Mais les Hauts-de-Françaises  s’accrochent au bastingage, et larguent les amarres également. Le vent décide de souffler dans le dos des charnaysiennes qui voguent sur une mer d’écart (aïbes) (46-39). Les félines d’Aulnoye sortent les avirons, et souquent ferme afin de rattraper les révoltées du Cosec. Mais les alizés sont du côté de Cap’taine Monique qui termine le dossier "déjà trente minutes de passées" par un 3 points (57-47).

Le vélo mis en jeu par GD Cycles, en réussissant le tir du milieu de terrain, a enfin trouvé preneur, en la personne de Benjamin. Tir parfaitement aligné qui est rentré sans trembler, devant un public fou de joie, qui s’est trouvé un nouveau champion.

 

Dernier ¼ temps où rien n’est gagné pour les urnes et les hottes :

Les félines du nord ne veulent pas lâcher les panthères mâconnaises, et reviennent à -7 points. Restent six minutes à jouer à ma montre Festina Virenque. Daramy réduit à -6 points, mais Maëva répond dans la foulée (de brebis). Il reste 2’30 et Hériaud renoue avec les 3 points, et le score passe à (67-62). Tout est encore possible. Maëva ne tremble pas devant le filet de la ménagère de moins de 25 ans. Pareil pour Astou Gaye en face (69-64). Tic-tac ! Tic-tac ! Cinquante petites secondes au tableau d’affichage. Meiya Tirera  réduit tout ça à -3 points (69-66).

Un time out est demandé coté Charnay. Maëva et Coco mettent les trois derniers points de cette rencontre (72-66). Le CBBS se qualifie difficilement pour les ½ finales, avec les Rémoises en ligne de mire (abelle), qui viennent de se défaire de La Tronche Meylan. Rendez-vous samedi prochain au Cosec. Le ban bourguignon est repris en chœur par des supporters aux anges. Kankou est élue MVP de la rencontre, avec un accessit pour Johanna. Bravo à vous.

 

Et les paniers à 3 points :

9 sur 24 tentés, soit 33 % de réussite. Aulnoye fait 35 % avec 10 réussites sur 28 tentés.

 

Les scoreuses : Kankou 14 ; Diana 3 ; Jennyfer 11 ; Amandine 0 ; Monique 10 ; Elyah 3 ; Johanna 7 ; Amina 1 ; Maeva 16, et Coralie 7 pour le CBBS.

Astou Gaye 9 ; Meyia Tirera 10 ; Mariama Dariamy 17 ; Helena Jakovlevic 0 ; Touty Gandega 8 et Marion Hériaud 20 ; Moctar 2

 

Rémy Mathuriau

 

 

BASKET - CBBS : Le Tournoi Joker a tenu ses promesses

Délocalisé à La-Chapelle-de-Guinchay pour cause de travaux au Cosec, le tournoi organisé sur deux jours par le club de Charnay a donné lieu à des parties de très bon niveau.

BASKET : Le CBBS, entre deuil et ambitions ce jeudi soir

Dernière soirée partenaires de la saison ce 13 juin pour le CBBS, qui a donné rendez-vous aux sponsors au château de la Greffière sise à la Roche vineuse.

BASKET - Playoffs LFB : Première manche ratée pour le CBBS

Pour cette grande première historique en quart de finale des playoffs de LFB, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud se sont inclinées sur leur parquet face à Montpellier. Tout n’est pas perdu, la revanche aura lieu mardi soir dans l’Hérault. Résumé et images

BASKET (LFB) : Le CBBS est en play-off, Historique !

En s’imposant face à Saint Amand hier soir, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud ont écrit une nouvelle page de l’histoire du club !

Basket (NM2) : Prissé enchaîne !

L’Étoile Sportive Prissé Mâcon a gagné son 3ème match d’affilé en nationale 2 face à Sorgues ce samedi soir.

BASKET - Flash-Score : Basket-Landes contre CBBS (LFB)

Les Pinkies étaient en déplacement ce soir.

BASKET (LFB) : Match décisif pour le CBBS face à Landerneau

Dans un cosec de Charnay affichant complet, les joueuses du Charnay Basket Bourgogne Sud devaient s’imposer contre un concurrent direct !

BASKET (NM2) : Prissé devait se racheter ce samedi soir !

Après deux défaites consécutives dont une sévère à domicile il y a 3 semaines à domicile face à Marseille, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé-Mâcon avaient pour obligation de s’imposer sur leur parquet contre Ail de Rousset.

BASKETBALL (LFB) : Le CBBS se donne de l’air !

Les Pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud ont renoué avec la victoire ce dimanche après-midi sur leur parquet face à La Roche Vendée, dans un cosec plein à craquer.

BASKET BALL (NM2) : Un match à oublier pour Prissé

Dans un match qui s’est terminé dans la confusion la plus totale, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon se sont lourdement inclinés face à Marseille sur leur parquet ce samedi soir.

BASKET (NM2) : Et les Tangos ont fini par céder...

L'ES Prissé Mâcon a été battue de 5 points à la maison.

BASKET (LFB) : Les pinkies démarrent bien l’année !

Une nouvelle victoire du Charnay Basket Bourgogne Sud face à Charleville-Mézières, 71-64.

BASKET (LFB) : Charnay fait tomber le 3ème de la ligue !

Les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient Basket Landes ce samedi soir à 20h au cosec de Charnay, match comptant pour la 9ème journée de Ligue Féminine de Basketball.

BASKETBALL (LFB) : Les pinkies du CBBS affrontaient le leader de la ligue !

Un match qui a tenu toutes ses promesses avec un suspens jusqu’à la dernière seconde du match qui s’est terminé dans les prolongations...

BASKET (NM2) : Cruelle défaite à domicile pour Prissé- Mâcon

Dans le cadre de la 9ème journée de Nationale 2, l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon recevait ce samedi l’équipe savoyarde de La Ravoire-Challes Basket.

BASKET (LFB) : Une 3ème victoire cette saison pour le CBBS !

Pour cette 6ème journée de Ligue Féminine Basketball, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient l’Union Féminine Angers Basket.