samedi 13 août 2022

Mardi, toute la grande famille de la solidarité, du soutien aux personnes exclues, était réunie dans la salle du Pavillon pour l’assemblée générale de Pont autour de son président Jean-Amédée Lathoud, qui a accueilli, Julien Charles, le préfet de Saône-et-Loire.

Dans son rapport moral, le président, après avoir rappelé la mission d’intérêt général et d’utilité sociale du projet associatif d’accompagnement et de soutien aux personnes exclues dans de multiples domaines, a évoqué l’année 2021 :  « Cette année, nous avons soutenu ou accompagné 10 000 personnes en difficulté vers l’autonomie, avec professionnalisme et humanité… » puis évoquant la grande qualité des partenariats institutionnels et remerciant les différents  acteurs : « Nous  avons unanimement soutenu les actions engagées, toutefois nous restons préoccupés par le morcellement excessif de certaines actions, la multiplicité et l'accumulation des dispositifs sur des thématiques voisines, la complexité des financements pas toujours pérennes…»

La dynamique de 2021 s’est exprimée sur trois axes de travail : une meilleure reconnaissance des conditions de travail du personnel, l’insertion par l’activité économique, la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes.

Toutes ces actions engagées sur l’ensemble du département ont mobilisé de nombreux personnel, d’autres organismes, d’autres associations : « Nous avons bénéficié de la confiance de nos partenaires (Europe, État, Région, Département…) En 2021, nous avons bénéficié d’un total de 18 millions d’euros, ces sommes significatives témoignent des engagements en matière sociale de la collectivité publique… »

Le président Lathoud a terminé son propos par sa conviction : « Si au cours de la période électorale que nous venons de vivre, la thématique du pouvoir d’achat a été largement reprise, nous pouvons déplorer que, la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, n’ait pas été évoquée… Il nous faut renouer avec une politique de la Fraternité. Cette valeur proclamée de la République a du sens pour tous les français, mais synonyme de solidarité, elle a une signification encore plus concrète pour les publics que nous accompagnons. »

Gilles Vulin, directeur général, a pris le relai, en présentant très précisément l’activité de ses services : « Les professionnels de l’association, ont continué à assurer leurs missions de service public auprès des personnes accompagnées, malgré la crise sanitaire et ses conséquences, l'activité s’est poursuivie et même enrichie. »

 

"Une grande capacité d’adaptation et d’innovation"

Le préfet de Saône-et-Loire a lui exprimé toute sa reconnaissance pour le travail accompli : « Il convient également de constater que le champ d’action de votre association n’a cessé de s’agrandir comme c’est le cas pour les violences intra conjugales et la lutte contre la prostitution. Vous démontrez une grande capacité d’adaptation et d’innovation, pour l'accueil des ressortissants ukrainiens, tout comme la lutte contre l’exclusion en secteur rural. L’État est très souvent en position de vous solliciter il faut y voir l’expression d’une confiance de l’État envers Le Pont, qui est toujours partant… Malgré de bons indicateurs socio-économiques, toute une partie de la population reste dans l’attente et le repli, votre rôle est indispensable car vous porter sur elle un regard fraternel et de dignité. »

Claude Canet, vice-présidente du Département en charge du dossier social, a ensuite pris la parole : « Je veux vous remercier, mais je dois aussi vous faire part nos inquiétudes sur la pérennité des financements face à la forte croissance des demandes. Durant ces années de crises, nos concitoyens ont été affectés dans leur santé, physique, mais aussi psychologique, cela se traduit, dans de multiples domaines par une augmentation des besoins. S’ajoutent à ce contexte, les difficultés de recrutement dans le secteur social, et l’absence de cohérence entre les mesures décidées au niveau national et leur mise en œuvre au niveau local. »

Les prises de paroles se sont terminées par l’intervention de Luc Renault, chef de service exclusions et solidarités, à la DDETS, qui annonce en bonne nouvelle la pérennisation des dispositifs One Shot. Le travail statutaire s’est poursuivi après une présentation des nouveaux collaborateurs et la journée par le verre de l’amitié.

J.-Y. B.

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.