jeudi 11 août 2022

 

Catherine Amiot, vice-présidente chargée de l'environnement et de la transition écologique a inauguré ce mardi, le 6e espace naturel sensible (ENS)à Azé Sur le toit des grottes en présence de : Sylvie Albessard, nouvelle responsable du site des grottes d'Azé, M. Thirard 1er adjoint au maire d'Azé et des représentants de la commune.

Après l’espace naturel sensible du Marais de Massilly, celui du Pont du Roi de Saint-Émiland, le Marais de Montceaux-l’Étoile, l’Étang de Pontoux et la Lande de Nancelle à la Roche Vineuse, c’est désormais l’ENS d’Azé qui ouvre ses portes au public.

« Préserver, valoriser le patrimoine particulièrement sensible et permettre au public d’en découvrir et apprécier ses richesses font partie des missions du Département de Saône-et-Loire. Dans ce cadre, via le schéma départemental des espaces naturels sensibles révisé en 2020, trois nouveaux ENS complètent l’offre en Saône-et-Loire. Parmi eux, l’ENS d’Azé avec un parcours intitulé : Sur le toit des grottes, dont une portion s’avère en site classé par l’État. Notre ambition est de multiplier par 10 les ENS. Notre souhait est d'accompagner les communes pour labelliser les ENS et les valoriser par des sentiers pédagogiques », a indiqué la vice-présidente.

L'espace naturel sensible des grottes d’Azé et son parcours de découverte

Situé au coeur des monts du Mâconnais, l’ENS d’Azé, comprenant le coteau boisé au Nord et le secteur de la rivière Mouge récemment « renaturalisé » au Sud-Ouest se caractérise par la présence d’une forêt sauvage. Arbres remarquables, faune et flore typiques d’un milieu sec, mystères et trésors naturels jalonnent un parcours aménagé et balisé d’environ 1,5 km.

10 haltes pédagogiques expliquent la faune et la flore de ce haut lieu préhistorique du Quaternaire, avec l’une des plus anciennes présences de l’homme (environ 300 000 ans) et celle des grands fauves, ours et lions des cavernes (environ 200 000 ans). Ce parcours est complété par un dépliant évolutif « chasse aux trésors verts» disponible sur place (mairie, bâtiment d’accueil) en version papier et téléchargeable sur le site internet du Département de Saône-et-Loire.

Le parcours de découverte « Sur le toit des grottes » se concentre dans un premier temps sur le coteau boisé. D’une longueur de 1,5km, ce parcours, assez physique, basé sur le thème de l’exploration et de la découverte, est complémentaire à celui des grottes. Il aborde différentes informations liées à la forêt et son écosystème, la végétation, la faune, l’évolution du paysage et l’ambiance sonore de la nature.

Les travaux

L’investissement pour le Département de Saône-et-Loire qui a bénéficié du plan de France Relance s’élève à plus de 55 000 €.

Ouverture du sentier

Sur les conseils de l’ONF, la création du parcours et sa sécurisation ont nécessité des travaux de dégagement du robinier faux-acacia, arbre particulièrement envahissant. Cette intervention a été réalisée par l’Agence du patrimoine.

Aménagement du belvédère

Un belvédère d’environ 120 m², aménagé il y a une dizaine d’année ne répondait ni aux critères de sécurisation du public ni aux orientations du site classé. Tim Boursier-Mougenot, paysagiste missionné par le Département, a donc préconisé un aménagement le plus léger possible, sans dénaturé le site.

Mobilier et Signalétique

Le mobilier et la signalétique ont été conçus dans un souci de préservation de l’environnement afin qu’ils se fondent dans le décor naturel, conformément à l’esprit du Site classé.

10 panneaux d’interprétation de diverses formes et une dizaine de poteaux de signalétique ont été installés.

Des visites guidées

Comme pour les autres ENS départementaux, différentes visites guidées seront proposées, accompagnées d’un animateur nature du Département ou la Ligue de protection des oiseaux (LPO), dans le cadre de leur partenariat avec le Département. Ces visites guidées gratuites, pour le grand public et les scolaires, sont organisées pendant la saison estivale et toute l’année pour les groupes sur simple demande.

Cette année, deux visites de l’ENS (animateur du Département de Saône-et-Loire) sont prévues les 28 juillet et 3 août.

Renseignements et inscriptions au 03 85 39 55 00 - pier@saoneetloire71.fr

Chaque année, les grottes d''Azé attirent en moyenne 25 000 visiteurs.

M.A.

 

Photos © Maryse Amélineau

Catherine Amiot & Sylvie Albessard

Cèdre du Liban de plus de 200 ans

Le belvédère

 

 

 

Le clocher d'Azé

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.

MÂCON : Parc Saône Digitale, la formidable transition d’une friche industrielle en un « poumon vert »

Le nouveau parc urbain, Saône digital, a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet. Lors de son inauguration une semaine auparavant, le maire de Mâcon a présenté ce nouveau lieu comme « un véritable poumon vert voué à devenir un rendez-vous privilégié pour les familles mâconnaises. »

CHARNAY : L’accueil de loisirs bat son plein

Déjà plus d’une centaine d’enfants accueillis en juillet !