jeudi 30 mai 2024

 

Le 17 octobre est la journée mondiale du refus de la misère. Dans ce cadre, l'association ATD Quart Monde, en partenariat avec ECCOFOR et la MJC de l’Héritan, parties du Collectif Forum Solidarité, ont proposé une conférence le 18 octobre. Le thème du soir : zéro jeune en échec !


Patrick Hubert, porte-parole local d'ATD Quart-Monde, a invité Jean-Yves Millot, fondateur avec d'autres et directeur d’ECCOFOR (ECouter COmprendre FORmer ) à Dole, qui s’est déplacé pour cette conférence. Une conférence motivée par un projet pilote associé d’ATD Quart Monde, qui pose comme principe que personne n’est non-formable (en écho avec le projet de territoire zéro chômeur de longue durée).

Ecouter Comprendre Former, voilà les maîtres mots de l’association. Depuis 10 ans, cette école bien particulière ambitionne de solutionner les problèmes de décrochages scolaires ou d’exclusion sociale. A ce titre, étant une école de production, l’apprentissage se base sur l’écoute, la pratique, le partage, la coopération et la bienveillance. Ce système hybride (entre le lycée professionnel et l'apprentissage proposé par les Centres de Formation d’Apprentis de l’Industrie) permet de redonner confiance aux jeunes.
Ils sont mis directement en situation de travail : en première année, deux tiers du temps se déroulent à l'atelier et un tiers en cours. La deuxième année, les temps de cours et d’ateliers sont à égalité. Au terme des deux années, les élèves passent le CAP de métallier ou d'entretien automobile.

Jean-Yves Millot confie que « l’objectif est de redonner confiance à ces jeunes ». ECCOFOR ne donne pas de note, ne fait pas de conseil de classe. L’important c’est la motivation. » D’ailleurs, un de leur crédo est « tu n'es pas là pour être le meilleur, tu es là pour que tout le monde réussisse. » Une façon inclusive et différente d’approcher la scolarité et l’insertion professionnelle.

Un grand bravo à cette association qui lutte contre la précarité et l’exclusion sociale et qui auraient mérité une audience plus forte pour cette conférence.

Toutes les infos sur www.eccofor.fr

Clara Desmottes

 


 

Zéro jeune en échec, aux Éditions Quart-Monde et Chronique sociale, est sorti il y a deux ans.


Au début des années 2010 à Dole dans le Jura, sans autres appuis que leurs convictions, leurs réseaux professionnels et militants et leur connaissance de la vie des jeunes en grande précarité sociale, un petit groupe de femmes et d'hommes trouve dans le cadre original des écoles de production la possibilité d'expérimenter de nouvelles solutions pour des jeunes loin de l'école. Ensemble, ils créent ECCOFOR (Écouter, comprendre, former).

Élaborés avec les premiers concernés, ECCOFOR montre que l'expérience de jeunes et de familles en grande exclusion, en l'occurrence ceux qui appartiennent à la communauté des gens du voyage et récupèrent les pneus démontés et les métaux, peut donner naissance à un projet de territoire novateur.

Le principe d'ECCOFOR est le «faire pour apprendre» comme pour toutes les écoles de production, mais aussi le «faire avec» plutôt que «faire pour». Faire avec les élèves et leur famille, aller à leur rencontre sur les terrains de voyageurs, dans les foyers de jeunes, dans les maisons d'accueil de mineurs non accompagnés, etc. Faire avec les entreprises et les élus, avec l'Éducation nationale et la Fédération nationale des écoles de production. «Faire avec» signifie également, réinventer sa pédagogie et l'évaluer en permanence afin qu'elle participe du mieux au projet de l'école. Cela est rendu possible par la mobilisation des acteurs au-delà de ce qui est attendu d'eux et qui se traduit par exemple par le rôle crucial du bénévolat dans la réussite des jeunes.

ECCOFOR, c'est enfin un projet mobilisateur qui dépasse la seule insertion professionnelle de ses élèves, pour essayer de montrer que tout jeune peut réussir, et aussi que l'on peut aller ensemble vers une économie qui respecte davantage la nature, qui recycle les matériaux et aide à leur réutilisation, au bénéfice des emplois, des territoires et de leurs habitants.

 

 

 

MÂCON : 4 artistes exposent leurs peintures et sculptures salle François Martin

4 entrées en matière, 4 aventures à découvrir jusqu’au 26 mai

MÉDIÉVALES DE BERZÉ : Une découverte éblouissante que cette ville fortifiée en miniature

Elle est l’œuvre de l'Arlequins Jean-Claude Buchs (chemise bleue) et se laisse admirer au château Berzé-le-Châtel tout le week-end. 

LIVRE : Le Mâconnais David Bessenay signe Anna et le mystère de la mine oubliée

Dans un petit village des années 1920, une jeune fille intrépide mais marginalisée en raison de ses origines ritales, vit des aventures épiques avec son seul ami, Antoine.

SAINT-AMOUR-BELLEVUE : L'actrice Juliette Tresanini ambassadrice de la Cuvée Saint-Amour à son nom

Samedi au marché des Vins et Créateurs au domaine du Moulin Berger à Saint-Amour-Bellevue, Juliette Tresanini a troqué son rôle de Sandrine Lazzari qu'elle interprète dans la série « Demain nous appartient » pour jouer celui d'ambassadrice du Saint-Amour Cuvée Juliette Tresanini 2023

EXPO : De Toumaï à Sapiens, l'évolution de l'humanité au Musée de la Préhistoire de Solutré

« De Toumaï à Sapiens... La longue marche de l'humanité », exposition visible jusqu'au 16 mars 2025

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

MÂCON : « Poésie au trait », des créations artistiques dévoilées pour la première fois à la Médiathèque

Une exposition singulière et participative dans le cadre du Printemps des poètes

MÂCON – Nuit des conservatoires : Un concentré d’expériences et d’émotions artistiques

Organisée par Mâconnais Beaujolais Agglomération, la Nuit des conservatoires connait un véritable succès ce vendredi soir.

MÂCON : « 8 expressions » du collectif de l’Académie d’Art, ou le bouillonnement culturel de la ville

Les membres du bureau de l’Académie d’Art de Mâcon, exposent tous ensemble à la salle François Martin, du mardi 7, au dimanche 19 novembre 2023, la palette de leur travail, chacun avec sa propre technique, sa méthode et ses idées.

MÂCON : Première édition de L'incandescent Fest'Val du 13 au 15 octobre

Expo, spectacles, lectures, film, atelier, table ronde... Sous la direction de Claudine Gérez. 

MÂCON - Expo : Nathalie Baudry ouvre ses boites à souvenirs

Les oeuvres de l'artiste seront exposées jusqu'au 24 septembre à la salle François Martin.

THEÂTRE DE MÂCON - SCÈNE NATIONALE : Une rentrée originale au Théâtre

Avant la découverte des spectacles de la saison, c'était le temps de la la présentation aux familles mercredi. Les fameux 5 000 cartons ont commencé à prendre forme.

MÂCON : Le 15ème Vallon des artistes bat son plein !

Déjà plus d'une centaine de visiteurs ce matin !