jeudi 22 février 2024

 

Lutte contre le gaspillage et création de lien social sont les moteurs de l'association Repair Café dont le concept connait un véritable engouement

Créatrice et présidente du Repair café du Mâconnais, Martine Dumas plante le décor et résume avec dynamisme la démarche : « Il est indispensable de réagir face à la situation environnementale, au pillage des ressources et à la surproduction des déchets ››. Elle rappelle aussi l’intérêt face à l’isolement des personnes. « En réparant, on crée du lien social, du lien humain, de l’échange et on partage des compétences puisqu’on fait de la co-réparation avec les personnes qui apportent leurs objets. » Créé il y a une douzaine d'années par une militante écologiste néerlandaise, le concept de Repair Café est devenu un réseau international implanté dans de nombreux pays et ne cesse de se diffuser à travers les territoires, comme c’est le cas à Mézériat, Saint-Bonnet-de-Joux ou Thoissey qui ouvre prochainement.

On peut parler d’innovation sociale pour Repair Café qui est une forme de solidarité humaine, éco-engagée répondant à plusieurs besoins. C'est quelquefois le refus du gaspillage qui est la préoccupation majeure. Pour d’autres, ce sont des motivations financières (diminution des dépenses du ménage, revalorisation de ce que l’on possède) ou plus sociales (contacts entre voisins, lutte contre la solitude en impliquant les personnes âgées ou les chômeurs, partage de connaissances). Cette diversité explique le grand brassage des catégories sociales au sein d'un même groupe.

Cinq tonnes de déchets évitées !

En donnant une seconde vie à des appareils en panne, les 85 bénévoles du Repair café Val-de-Saône prolongent la durée de vie des objets et revendiquent plus de cinq tonnes de matériel ayant échappé à la déchetterie.

Chacun met son savoir-faire bénévolement au service de tous. Le point commun de ces bénévoles passionnés ? L’envie de redonner vie à des appareils mécaniques, électriques ou électroniques, mais aussi à des vêtements, grâce à une équipe réparation couture féminine, afin d’éviter qu’ils ne se retrouvent en déchetterie. « C’est un besoin pour ces bénévoles de faire et faire ensemble. Si notre association est dans une dynamique de succès, c’est parce que l’on est dans le faire et non dans le discours. »  Ce credo de la présidente est partagé par tous les acteurs comme Gilles retraité d’Orange : « J’adore dépanner, nous constituons une équipe ouverte et très sympa » ; Josy, responsable de gestion reconvertie à la couture : « Je suis passionnée de couture, j’aime créer mais surtout faire plaisir aux gens », ou encore Noémie sage-femme, qui élève ses enfants : « C’est passionnant de partager son savoir-faire et ses passions. Pour moi la couture est un moyen d’apporter aux autres, de rencontrer, la cause est noble ». Même engouement du côté des utilisateurs comme Christophe : « Je suis heureux de pouvoir venir en fin de journée, heureux de l’aspect humain des échanges, je suis aussi là avec ma TV, ma pièce détachée, pour apprendre, c’est formidable. »

Il faut reconnaître que le concept est bien rodé. L’adhésion est à prix libre et la réparation est gratuite. Un bon de réparation est rempli et vous êtes orienté vers le réparateur. Vous avez besoin d’une pièce de rechange : le réparateur vous donne les références et vous revenez la fois suivante pour finaliser la réparation.  

A la recherche d'un local

La grande salle de sports de la MJC de l’Héritan s’est donc transformée pour une soirée en un grand forum d’échanges, de rencontres et de bricolage. Parmi les bénévoles partageant leur passion, beaucoup de retraités bien sûr, mais 11 bénévoles sont des actifs. Martine Dumas lance un appel : « Le gymnase qui nous accueille à la MJC, va très prochainement être en travaux, nous recherchons des locaux 150 m2, notre demande est déjà auprès de la mairie, au vu du succès de notre démarche, il n’est pas envisageable de s’arrêter… ».

En cette session test (la deuxième), l’association a prolongé l’ouverture jusque dans la soirée afin d’offrir le service à ceux qui travaillent. Vers 20 heures, ce sont près de 80 personnes qui avaient bénéficié de cette session. Le succès ne se dément pas.      

Jean-Yves Beaudot

 

 

 

 

 

 

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les sapeurs pompiers en deuil avec le décès dans un accident de David Thibault

Sapeur pompier volontaire, il était l'auteur du logo du 130ème congrès des sapeurs pompiers qui aura lieu à Mâcon au mois de septembre. 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : @Laurent_explore se prépare pour une mission de protection des animaux sauvages en Namibie

Souvenez-vous : au mois de mai 2023, nous vous faisions découvrir l'activité rare et exceptionnelle du Crêchois Laurent C. (à droite sur la photo), alias @Laurent_explore, aventurier ! Après la forêt amazonienne, Laurent se prépare pour une nouvelle aventure. Il l'évoque pour macon-infos.

COMMÉMORATIONS 80ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION : La Préfecture lance un appel à projets

La France commémorera en 2024 et 2025 le 80ème anniversaire des débarquements, de la Libération et de la Victoire. Ce cycle commémoratif doit constituer un temps fort pour l’ensemble de la Nation, marquant sa cohésion autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

MÂCON - Littérature : Agnès de Lorien était en séance de dédicace pour son second roman

Professeure de français au lycée Lamartine, Agnès de Lorien publie Ma douce aimée, son second roman, 20 ans après son premier titré Dans la lumière des ombres. Samedi, l’auteure était en séance de dédicace au magasin Cultura de Mâcon.

MANZIAT : Quelques mèches pour une bonne cause, les lycéennes de Davayé s’engagent !

C’est avec appréhension qu’Elaura, Gaëlle, Jade et Sidonie sont arrivées mercredi 7 février au salon « Beauty Access by Manzia tifs », accueillies par la gérante Aline Tête.

MÂCON : Des médailles et des diplômes au Souvenir Français

Le comité de Mâcon du Souvenir Français tenait ce samedi son assemblée générale au restaurant l’Escatel à Flacé.

MÂCON : Le collège Schuman fait la part belle aux classes SEGPA, sans oublier les autres sections

Samedi matin, Schuman ouvrait ses portes aux futurs collégiens. Et on peut dire qu’il y avait foule. Malgré une météo exécrable, les parents étaient au rendez-vous, et leurs enfants également.

ST-MARTIN BELLE ROCHE - Télé : Quatre mariages pour une lune de miel, les gagnants de cette semaine sont…

..Véronique et Frédéric, qui à l’occasion de leur victoire avaient convié toutes les personnes ayant travaillé lors de leur mariage !

SAÔNE-ET-LOIRE : Le palmarès des villes internet est tombé !

Dans la Région, 16 collectivités ont été récompensées dont 3 en Saône-et-Loire. Il récompense la mise en oeuvre d'un Internet citoyen, à disposition de chacun.

MÂCON : Le collectif de soutien au peuple palestinien appelle au boycott des produits israéliens et des entreprises qui soutiennent leurs intérêts

Sous les parapluies, la détermination. Rokhya, François et les autres membres du collectif mâconnais de soutien au peuple Palestinien ont appelé à un cessez-le-feu immédiat mais pas seulement. Ils ont aussi ciblé, sans violence, l’enseigne d’une entreprise française d'assurance qu'ils accusent de "soutenir l'apartheid israélien".