samedi 20 juillet 2024

Mâconnais

Ce n'était pas un contrôle routier... ACTUALISÉ vendredi à 22h30 : Les deux hommes interpellés mardi ont été jugés ce vendredi après-midi. 

 

Notre article de mardi

Ils sont intervenus en début d'après-midi ce mardi au niveau des bâtiments commerciaux situés à la sortie sud de la commune.

Deux individus masculins ont été interpellés et placés en garde à vue au motif de cambriolage. Garde à vue toujours en cours ce mercredi. 

Aucune autre information n'a pu pu être communiquée cet après-midi.

R.B. 

 

Actualisé jeudi soir : Les deux hommes, 35 et 27 ans, ont été écroués à l'issue de leur garde à vue et seront présentés au tribunal correctionnel ce vendredi dans le cadre d'une comparution immédiate.

Le plus âgé est inculpé pour tentative de vol par effraction. Il est récidiviste. Le plus jeune pour tentative de vol par effraction également, ainsi que port d'arme blanche.

 

- Actualisé ce vendredi -

Le cambriolage était une tentative de vol par effraction dans une maison d’habitation. Le deux hommes venaient de Lyon et se connaissent depuis quelques mois seulement.

 

Ce sont les voisins des propriétaires de la maison qui ont appelé les gendarmes. Les deux hommes ont été interpelés en flagrant délit.

Le plus âgé était accusé de faire le guet sur le bord de la route, ce qu’il a contesté. C’est le plus jeune qui a pénétré dans la maison, par effraction, en fracturant la porte fenêtre de la cuisine. À l’arrivée des gendarmes, il a pris la fuite par derrière, à travers champ, et s’est réfugié dans un cabanon, où les gendarmes l’ont attrapé. Il était détenteur d’une bombe de gaz lacrymogènes.

 

La procureure a requis six mois de prison pour les deux hommes avec maintien en détention.

Les avocats ont appuyé sur l’absence de preuves de l’effraction et du guet, éléments non démontrés formellement selon eux.

Par ailleurs, l’auteur de la tentative de vol, le plus jeune, n’avait aucun antécédent judiciaire et n’a pas de revenu. Il est SDF. En France depuis quelques mois, il voulait travailler avant de partir pour les Pays Bas. Sans titre de séjour, il n’en avait pas le droit. Dans la maison, il volait une trottinette pour la revendre.

Il était assisté d’un interprète pour sa comparution. 

 

Le plus âgé (le guetteur) se trouvait avec lui dans la voiture car il souhaitait se rendre à Mâcon pour récupérer sa fille (divorcé, son ex-femme travaille à Mâcon). Lui en revanche était sous le coup d’un sursis pour un précédent vol commis à Vienne en début d’année.

 

À l’issue de la comparution immédiate, les deux hommes ont été déclarés coupables de l’ensemble des faits reprochés (vol en réunion, par effraction dans une maison d’habitation, en récidive pour l’un, port d’arme blanche pour l’autre, en l’espèce bombe lacrymogène) et condamnés à 6 mois d’emprisonnement avec maintien en détention. Le guetteur, en récidive, a vu son sursis révoqué et purgera 12 mois de prison. Les deux hommes ont interdiction de paraître en Saône-et-Loire pendant 5 ans.

Rodolphe Bretin

 

TRIBUNAL DE MÂCON : Cambrioleur en série, il vole ses amis et sa famille pour se payer sa dose quotidienne d'héroïne

Du type normal, rangé, père de trois enfants, carreleur, D.P., 43 ans, est passé du côté obscur en à peine deux ans. Un renoncement à la vie qui l'a conduit jusqu'au tribunal correctionnel vendredi après-midi.

VARENNES-LES-MÂCON : Décathlon et Grand Frais fermés pour cause d'inondation

Actualisé à 14h25 : Décathlon a ré-ouvert ses portes. Certains rayons sont encore inaccessibles mais le magasin est ouvert, l'équipe pourra vous aider à trouver ce que vous souhaitez. Grand frais rouvrira ses portes d'ici une petite heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.

Affaire Marwan Berreni : Vers un macabre dénouement

Le corps sans vie retrouvé dans une maison abandonnée à Corcelles-en-Beaujolais serait celui de l’acteur de « Plus Belle la vie ». (Photographié avec Dounia Coesens à Loché le printemps dernier lors d’une fête de village).

BOURGVILAIN : Elle a maintenu son conjoint en vie, victime d'un arrêt cardiaque à 35 ans

Aurélie, encore éprouvée par ce moment très difficile, a bien voulu raconter son histoire, pour aider.