dimanche 16 juin 2024

Le 23 juin sera célébré le centenaire de l'érection du monument aux morts de Mâcon. A cette occasion, un impressionnant travail de recherches sur les 560 soldats morts pour la patrie a été réalisé par Rodolphe Marie, Yves Roger et des élèves du lycée Lamartine, en collaboration avec la mairie de Mâcon, la Préfecture, la direction militaire du Département, l’ONAC-VG (Anciens Combattants) et la Société d’histoire de Cuisery.

Une partie de ce travail de mémoire a été réalisé par les élèves de première et de terminale du Lam (Lycée Lamartine). Certains élèves sont régulièrement présents aux différentes cérémonies, notamment celles du 11 novembre, pour des discours.

Objectif : 560 personnes présentes comme autant de soldats tués. Inscrivez-vous ! 

L’objectif est de réunir 560 personnes dans l’enceinte du Square, devant le monument et de réaliser une photo géante avec un drone. Vous serez les acteurs de ce moment d’histoire et de mémoire !

Cette idée avait été évoquée avec Jean-Claude Bernardet, président du Souvenir Français 71, avant que celui-ci nous quitte. Il nous avait encouragé dans notre démarche. Il serait fier de voir que cela se réalise.

Il sera remis à l’entrée de la place d’Armes à chaque personne un carton avec le nom et prénom d’un soldat et vous serez le parrain ou la marraine de ce soldat. Cette manifestation est gratuite.

Il est impératif de vous inscrire en envoyant un simple mail à : sd71@onacvg.fr  et dire que vous serez présent. Votre inscription sera confirmée par un accusé de réception.

Un énorme travail de recherches

Un travail de recherches gigantesque a été effectué par Rodolphe Marie, professeur d’histoire/géo et Yves Roger, vice-président de la Société d’histoire de Cuisery. Non seulement il a fallu répertorier les 560 noms classés par ordre alphabétique en leur attribuant un numéro d’ordre mais les livrets militaires et les fiches matricules de chacun ont été enregistrés !

A la lecture des éléments, on s’aperçoit que 151 soldats sont morts pendant les six premiers mois de la guerre en 1914 ; 157 en 1915 ; 87 en 1916 ; 64 en 1917 ; 85 en 1918. Mais également sept, suites à leurs blessures, en 1919 ; trois en 1920 ; un en 1921 ; un en 1922 et un en 1923. Deux dates sont inconnues.

Beaucoup de soldats venaient des régiments de Mâcon comme le 134 RI, le 334 RI, 60 RIT, etc.

D’autres soldats venaient de régiments des villes comme Chalon-sur-Saône, Autun, Le Creusot, Autun, Bourg-en-Bresse, Belley, Dôle, Lons-le-Saunier, Lyon, Dijon, Auxonne. Certains de plus loin : Versailles, Paris, Clermont-Ferrand, Lisieux, Chambéry, Cosne-sur-Loire, Belfort, Privas, Montluçon, Roanne. Si leur nom est présent, c’est qu’il y a eu la preuve qu’ils avaient une attache avec la ville de Macon, soit familiale, soit géographique.

Leurs recherches ne se sont pas arrêtées là. Pour chaque soldat, il est notifié le lieu de leur mort (sur le champ de bataille ou à l’hôpital). Savoir s’ils ont disparu et surtout où reposent les corps aujourd'hui.

Le plus jeune avait 17 ans et 9 mois : Ernest Gagnepain, canonnier mort suite à ses blessures à l’Hôpital N°15 à Gailly. Sa tombe, N° 871, se trouve à Cerisy dans la Somme. Trois soldats avaient 18 ans, douze soldats avaient 19 ans. Le plus ancien avait 50 ans, Dominique Ferdinand Guimet de Varennes-Saint-Sauveur, du 134 RI, était médecin major. Il est mort de maladie à l’hôpital de Mâcon.

167 soldats font l’objet d’une tombe répertoriée dans une nécropoles nationales avec un numéro. Dix Soldats ont une tombe à la nécropole de Douaumont à Verdun. Les tombes ont été retrouvées et décorées d’une cocarde, lors d’un voyage scolaire de trois jours avec des terminales du Lycée Lamartine à Mâcon.

Trois étaient matelots : Henri Godard, mort de la grippe sur le Normandie. Léon Guigue a coulé à bord de La Faux en 1918 et Jules Plassard Jules a coulé avec le Léon Gambetta le 27 avril 1915 au large de l’Adriatique.

Parmi les victimes : trente officiers, dont six capitaines, un commandant et un chef de Bataillon.

Certains corps de soldats ont été ramenés du front à la demande des familles. Les tombes répertoriées représentent environ 30%, les soldats disparus représenteraient 60 % environ. 10% seraient dans des cimetières familiaux.

Particularités : Georges Chretiennot est mort de dysenterie à Tunis en 1916 et Hippolyte Dumoulin est mort à Douala au Cameroun en 1915.

Hélas, rien n’a été trouvé sur le soldat Marius Descombes.

Pour toutes informations sur les soldats du monument et si vous avez des documents ou photos à montrer, vous pouvez envoyer un mail à : yves.roger71@wanadoo.fr.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur ce lien vers Mapp Earth Google. Il donne accès au fichier Excel avec les 560 soldats répertoriés, aux livrets miliaires, aux fiches matricules et à diverses photos de soldats.

Tous nos remerciements à Rodolphe Marie et Yves Roger pour cet impressionnant travail de mémoire.

 

 

MÂCON : L’association des IMC adultes de Saône-et-Loire fête ses 40 ans !

Après deux ans d’attentes et 42 ans d’existence, l’association des IMC 71 fête enfin son anniversaire. Toutes les photos de l'événement ! 

MÂCON - Aile Sud Bourgogne : « Une force dans l’accompagnement, un outil d’innovation sociale »

L’association pour l'insertion le logement et l'emploi tenait son assemblée générale.

SOLUTRE POUILLY VERGISSON : Lancement de la saison estivale 2024

Vendredi soir, au pied de la roche de Solutré dans le Maison du Grand Site avait lieu le lancement de la saison estivale 2024. Plus de 130 animations sont au programme !

CHARNAY-LES-MACON : Nicolas Pallot en pré-festival d’Avignon

Nouvelle séance ce soir à 19 heures à la salle du Vieux temple.

PRISSÉ : Voilà l'été, voilà l'étééé... chez les Vignerons des Terres Secrètes

Si la météo n'y est pas vraiment, l'esprit de l'été est bien là

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.