vendredi 1 mars 2024

 

L'artiste ouvrira le festival à Charnay le 10 novembre. Avant cela, il s'est confié à macon-infos d'une manière tout à fait exceptionnelle. Il a eu la bonté de nous livrer une part de son enfance difficile. Entretien intimiste et exclusif avec ce fils spirituel de Thierry Le Luron, au plus de 100 voix et qui fait passer son public du rire aux larmes, de joie...

 

Bonjour Erick Baert. Vous n'avez jamais rêvé de scène et de spectacle, et pourtant vous voilà en haut de l'affiche. Comment les choses ont commencé pour vous ?

Tout a commencé dans ma chambre où je m'enfermais, je me réfugiais. J'avais 9-10 ans et j'enregistrais Thierry Le Luron sur mon magnétophone pour m'amuser à faire pareil. C'était seulement cela, un amusement, sans l'idée derrière la tête de devenir une vedette et de faire le même métier que lui, pas du tout. Je m'amusais simplement, je m'évadais.

 

Vous m'avez livré un terrible secret, souhaitant qu'en le rendant public, cela puisse, peut-être, aider d'autres personnes, donner de l'espoir. En même temps, c'est ce qui a fait l'artiste que vous êtes, bourreau de travail et perfectionniste ?

Tout a fait. Mon père était alcoolique et violent. Il y avait des attouchements aussi. La rencontre télévisuelle avec Thierry Le Luron m'a sauvée la vie. Je m'en suis sorti grâce à l'imitation, grâce à lui, premier des performers. Quand il est mort, ça m'a fait un choc, malgré mon jeune âge et le fait que je ne l'ai jamais rencontré physiquement.

Quand je travaille, j'ai le sentiment d'être en lui. Je m'entraîne vocalement 10h à 14h par jour, je suis artiste 97 % de ma vie, c'est une drogue. Je rend ici hommage à ma femme, qui a bien compris le bonhomme puisqu'elle travaille avec moi. 27 ans que ça dure !

 

Mais si vous vous cachiez, qui a d'abord découvert votre talent ?

Ma première admiratrice fut ma sœur. Elle m'avait enregistré et quand elle s'est mariée, elle m'a demandé de faire une imitation. Elle ne m'avait pas prévenu avant... J'avais 17 ans ½. Mon premier public ont donc été les invités de son mariage.

Après, je m'y suis mis tard, à 25 ans, poussé par quelqu'un qui avait apprécié ce que je faisais pour faire rire les copains à l'armée. Puis, il y a eu Coup d'humour et Graines de star. Les choses étaient lancées.

 

Vous travaillez un temps pour Michel Drucker, où vous prenez pleinement conscience de ce que vous ne voulez pas faire, à savoir l'humour à la commande, imiter les politiques...

Exactement. Je ne me suis pas amusé pendant cette période comme je m'amusais dans ma chambre. On me demandait d'imiter Le Pen, Maigret etc. des gens qui ne m'intéressaient pas, qui ne cadraient pas du tout avec ce que j'étais et ce j'aimais faire. Ce que j'aime le plus, c'est chanter. Chez Drucker, je n'étais pas à ma place. Bien plus qu'un imitateur, je me définis comme un performer vocal.

 

Donc vous quittez le plateau télé et vous partez avec... Gilbert Montagné !

Oui, en tournée avec lui. J'ai fait 60 dates en avant-première de ses concert. Chaque fois pendant 40 minutes. Là, j'ai pris du plaisir, j'étais en phase avec le public, devant moi, qui me redemandait. Et lui m'a donné beaucoup de bons conseils, même si à un moment, je lui volais un peu la vedette. Il ne m'en a pas voulu, sa femme et lui étaient heureux pour moi. Un grand monsieur Gilbert ! Merci.

 

Vous préparer ce spectacle depuis longtemps ?

Oh que oui. J'y travaille depuis cinq ans. Et les gens me le rendent en mille car ils apprécient à un point que je n'imaginais pas. Certaines personnes sur qui cela agit un peu comme l'hypnose sont bouleversées. Je dois dire aussi que, dans mes imitations, je réponds à la demande des personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux, ce qui fait que nous sommes en symbiose.

 

Le 10 novembre à Charnay, ce sera votre première en Bourgogne ?

Oui tout à fait. Ce sera aussi mon premier gros festival.

Par avance, je suis désolé, je ne bois pas de vin. J'ai une relation uniquement olfactive avec lui, j'aime en sentir les arômes.

Quoi qu'il en soit, je suis évidemment impatient de venir. Je sais que les gens en Mâconnais ne me connaissent pas. Je viens donc avec la volonté de conquérir les cœurs et les âmes bourguignonnes, avec mes musiciens avec lesquels on se prépare chaque jour pour ce grand rendez-vous. À très vite.

 

Propos recueillis par Rodolphe Bretin

 

 

 

« Bluffés par sa prestation au dernier Festival d’Avignon, nous avons été conquis par sa performance d’imitateur, avec une première partie d’humour décalé. Plus qu’un spectacle, un show scénique et musical avec quatre musiciens fabuleux. Erick Baert interprète une centaine de voix en passant par Hallyday, Brel, Bashung, Biolay, Julien Doré, Mick Jagger, Luis Amstrong, ACDC, Coldplay, Depeche Mode, Céline Dion. Préparez-vous à vivre un ascenseur émotionnel, en passant du rire aux larmes !

Erick Baert a participé à de nombreuses émissions TV : Graines de stars, Vivement dimanche, Les Grands du Rire, le Grand Cabaret etc. »

Le Festival Les Vendanges de l'humour

 

Cliquez ici pour réserver

 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Jazz, petite balle jaune ou atelier cuisine, encore un week end riche en diversité dans le Mâconnais.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNISOIS : Le plein d'idées pour le week-end !

Spectacles, poésie et slam avec Diofel, soirée pleine lune, ateliers, journées des écritures, battle de hip hop etc. Encore une fois, il y en a pour tous les goûts.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Le plein d'idées pour le week-end

Actualisé - Week-end zen ou en bamboche, sportif ou artistique, à vous de choisir ! Concerts, belote, expos, initiation à la réflexologie, fête de la St-Vincent, ultimate-frisbee etc.

MÂCON : Profitez des derniers jours au Matilda

macon-infos vous avait annoncé sa fermeture très prochaine. Ce sera précisément le 4 février. L'on sait que beaucoup de gens étaient attachés à ce lieu très particulier. Profitez-en cette dernière semaine. Programme à découvrir ici-même.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Des notes, des images, des mots et une grosse balle orange... Choisissez ou variez vos plaisirs ce week-end en Mâconnais ! 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Nuit de la lecture, théâtre, concerts, expos... il y a de quoi se concocter un week-end très culturel dans le Mâconnais. Profitez-en ! 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

C'est la rentrée, les scènes, musées et autres terrains de sports s'éveillent. Profitez en ! 

HURIGNY – Théâtre d'Impro : Les A.HUR.I fêtent leurs 20 ans le 20 janvier

Créés en 2003, les Amateurs d’HURigny de l’Improvisation (A.HUR.I) préparent une superbe journée d’anniversaire.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Après avoir digéré la galette des rois, que diriez-vous de profiter de la gratuité des musées (1er dimanche du mois) ou d'aller encourager les sportifs mâconnais de retour sur les terrains ou les parquets ? L'équipe de Mâcon-Infos en profite pour vous souhaiter à tous une très belle année 2024 ! 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Dernières sorties avant de basculer dans la nouvelle année : profitez en ! 

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNISOIS : des idées pour le week-end

SORTIR_STEL_-_1.jpg
Vous cherchez des activités familiales pour le week-end de Noël ? C'est par ici ! Attention, passage du père Noël et son lutin ce vendredi après-midi...

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

La féérie de Noël et des lumières s'est emparée du Mâconnais, profitez en ! Téléthon, lancement de contes et lumières, concerts, loto etc. Comme d'habitude, l'embarras du choix. ACTUALISÉ

MÂCON : Ce qui vous attend à la MJC Héritan ce mois de décembre

Création de cosmétiques, yoga famille, voyage en Antarctique, conférences, soirée pleine lune, apéro partagé etc.

VARENNES-LES-MÂCON : Le Festival Natur’Varennis, c’est ce week-end !

Le Festival est devenu un évènement régional des plus appréciés par les amateurs de Photographie Nature, il a compté près de 600 visiteurs sur deux jours et demi en 2022. Expo photos et conférence au programme.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

On va encore beaucoup rire en Mâconnais ce week-end, mais aussi apprendre, danser et en prendre plein les yeux et les oreilles. Festival photos nature, salon des artistes, musique, Vendanges de l'humour, Enchères du coeur etc. Emerveillez-vous ! Également une bourse aux jouets

MÂCON : Une Édition « gourmande » de Contes et Lumières pour annoncer l’arrivée du Père Noël

Le maire a annoncé le retour de la patinoire place St-Pierre. Au programme...

CHARNAY-LES-MACON : Toute une collection de collections vous attend à la salle du Vieux Temple

Tout objet est une pièce de collection potentielle. Et c’est au Vieux Temple de Charnay que l’on peut vérifier cet adage durant ce week-end.

MÂCONNAIS : Les Vendanges de l'humour commencent vendredi !

Retrouvez les révélations d'Erick Baert sur son enfance dans un entretien intimiste et exclusif accordé à macon-infos. Il ouvre le festival vendredi soir à Charnay.

MÂCON : Initiations au carnet de voyage à la MJC de l'Héritan mercredi et jeudi

Une initiation prévue dans le cadre du festival Périples et cie qui se déroule ce week-end à Mâcon.

SORTIR EN MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-CLUNYSOIS : Des idées pour le week-end

Mettez de la magie, du rythme et de la découverte dans votre week-end et passez entre les gouttes ! Sensations garanties en Mâconnais avant la reprise. 

EXPO - Sculpture : « La matière et le conte », d'Eric Chambon, à découvrir à la galerie Mary-Ann

Une exposition inaugurée vendredi soir par l'adjoint à la Culture Hervé Reynaud.

MÂCON - Médiathèque : reprise des conférences « Fantastique classique »

Au premier semestre, la médiathèque municipale a organisé une série de conférences gratuites et ouvertes à tous sur l’histoire de la musique classique. Suite au succès rencontré par ces trois dates, il a été décidé de renouveler cette initiative et d’ouvrir un nouveau cycle.