jeudi 25 avril 2024

 

Communiqué

La Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) a été créée en 2021 à la suite de l’afflux de témoignages de victimes d’inceste sur les réseaux sociaux et dans les médias suscité par le livre de Camille Kouchner La Familia grande (Seuil, 2021). Emmanuel Macron prenait alors la parole publiquement et disait aux victimes : "vous n'êtes plus seules, on vous croit."

Depuis cette prise de parole historique et hautement symbolique pour un président de la République, la Ciivise a permis à 30 000 victimes de s’exprimer, et de reprendre confiance en la vie.

Cette commission agit dans un seul objectif : mettre fin aux violences sexuelles incestueuses faites aux enfants, véritable fléau de santé publique. Car la réalité est glaçante : 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année, issus de tous milieux sociaux. Soit 3 enfants par classe de 30. 130.000 filles et 30.000 garçons ! Les violences sexuelles incestueuses sont commises à 80% dans la famille, par 90% des hommes de cette famille.

L’impunité des agresseurs et l’absence de soutien social donné aux victimes coûtent 9,7 milliards d’euros chaque année en dépenses publiques. Les deux tiers de ce coût faramineux résultent des conséquences à long terme sur la santé des victimes. Les chiffres sont vertigineux, et derrière ces chiffres, il y a des visages de filles et de garçons, de femmes et d’hommes,pour lesquels les dégâts sont immenses et encore présents. Car ces violences dévastent absolument tout.

La CIIVISE emmenée depuis 2021 par Edouard Durand, juge des enfants et Nathalie Mathieu, directrice générale de l’association Docteurs Bru, a participé à objectiver ce fléau qu’est l’inceste, elle a également formulé 82 préconisations de politique publique, réalistes et réalisables, indiquant que leur mise en œuvre sera moins coûteuse que le coût du déni.

Et quelle a été la réponse du gouvernement à ces préconisations ? L’éviction du juge Durand et de Nathalie Mathieu, pour les remplacer par un homme et une femme qui n'ont pas pris part aux recommandations les plus importantes de la commission, et qui sont même contre certaines d’entre elles. Onze membres de la Commission sur cinquante ont ainsi démissionné en signe de protestation contre cette éviction par le gouvernement. Or le travail mené par le juge Durand doit absolument se poursuivre et s’accélérer.

Nous, élues métropolitaines et régionale, interpellons les parlementaires de Bourgogne-Franche-Comté afin qu’ils se mobilisent pour que le travail de la CIIVISE consistant à rendre visible les violences sexuelles commises sur les enfants, à alerter les consciences et surtout à mettre en œuvre les 82 préconisations formulées par le juge Durand et Nathalie Mahieu, soit poursuivi, pour « mettre le dire en face du faire ».

Nous, élues métropolitaines et régionale, soutenons le mot d'ordre des associations « Durandez-nous la CIIVISE ».

Océane GODARD, Vice Présidente Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté ; Conseillère municipale et métropolitaine Dijon
Kildine BATAILLE, Adjointe au maire et conseillère métropolitaine Dijon

 

POLITIQUE : Remous au Conseil régional...

Les élu.e.s RN ont brandi des pancartes en conseil, provoquant une interruption de séance... La présidente annonce dans un communiqué vouloir porter plainte suite à un mot prononcé par un élus RN, «empruntant au vocabulaire Nazi » dénonce-t'elle... ACTUALISÉ : Le droit de réponse de l'élu ayant prononcé le mot «untermenschen», «sous-hommes en Français».

EXPRESSION SYNDICALE : « Le 8 mars, et après ? »

Les revendications de la CGT Mâcon pour véritable égalité femme-homme

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ : Le Collectif Laïque National apporte son soutiens aux chefs d'établissements scolaires

L’association "Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines", association départementale de promotion de la Laïcité, est membre actif du Collectif Laïque National. Elle tenait hier à Mâcon son assemblée générale. L'occasion de faire passer le message suivant...

POLITIQUE : Un moratoire pour les zones de revitalisation rurale

L’initiative est saluée par les parlementaires de Saône-et-Loire

EXPRESSION POLITIQUE : Des élus locaux n'acceptent pas d'avoir été comparés à Poutine par le maire de Tournus

Ils s'insurgent contre la réaction du maire de Tournus à l'encontre d'un collectif qui a entamé une procédure contre le projet Eclat, parc historique porté par le Département sur la commune.

MÂCON – Conseil municipal : Règlements de comptes sur le budget

Après une longue intervention d'Eve Comtet-Sorabella pour le groupe d'opposition Mâcon Citoyens suite à la présentation du rapport d'orientation budgétaire, le maire Jean-Patrick a répondu par une leçon de gestion, taclant au passage la collectivité régionale...

MÂCON : Les Halles St-Pierre vendues à une société spécialisée qui réalisera les «Halles alimentaires marchandes et gourmandes»

Objet d’une délibération soumise au vote ce lundi soir en conseil municipal, la vente des Halles St-Pierre (situées derrière l’église du même nom) à la société OMC - Promotion a provoqué l’indignation du groupe d'opposition Mâcon Citoyens. Le maire a justifié une vente qui permet « une opération blanche ».

POLITIQUE : Bilan et perspectives pour Mâcon Citoyens à l'heure de la nouvelle année

Le groupe d'opposition au conseil municipal a mis en avant son point de vue sur la politique conduite par la majorité municipale : « La politique de prestige de la Ville à l'épreuve du concret, le quotidien des Mâconnais. »

POLITIQUE : Océane Godard lance la reflexion sur la mutualisation du patrimoine des lycées et CFA de la région

Vice-présidente de la Région Bourgogne Franche Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage, et de l’orientation, Océane Godard était à Mâcon ce mardi 21 novembre dans le cadre de sa mission de suivi de la situation des lycées à l’entrée de l’hiver.

MÂCON - Rassemblement contre l'antisémitisme - Mario Benzazon : « Je n’ai stigmatisé personne »

Le droit de réponse de Mario Benzazon, Président de la Communauté Israélite de Mâcon, à la Ligue des droits de l'Homme, qui réagissait tout récemment à ses propos tenus lors du rassemblement du 12 novembre.

Glyphosate : l’UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire appelle à son interdiction dans toute l’Union européenne

« Emmanuel Macron s’était engagé à sortir du glyphosate en France au plus tard début 2021 » rappelle l'association de défense des consommateurs dans un communiqué... Un vote crucial à Bruxelles aura lieu le 16 novembre sur le sujet.

LOUP : Le Sénateur de Saône-et-Loire Fabien Genet voudrait revoir le statut du prédateur

Le loup est aujourd'hui une espèce protégée. Le sénateur de Saône-et-Loire aimerait que ce statut soit réexaminé.