jeudi 13 juin 2024

 

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

Aux côtés de Gilles Platret, les élus du groupe Rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants, à la Région Bourgogne-et Franche-Comté, emmenés par Catherine Carle Viguier 1ère adjointe de Mâcon, marquaient la dimension régionale de cette démarche de terrain : Jean Marie Sermier ancien député et Président du Pays Dôlois, Sylvaine Mourot, Catherine Clerc conseillères régionales, et Christophe Normier Conseiller régional écologistes indépendants.

Cette délégation venait de rencontrer Jean Patrick Courtois, le maire de Mâcon, pour évoquer les difficultés que rencontrent les élus dans l’obtention et le règlement des financements régionaux. Avant de poursuivre son planning vers les entreprises, Vignerons des Terres Secrètes et Sopagly, les élus d’opposition à la majorité régionale, avaient fait un break avec la presse.

Gilles Platret a marqué son attachement à la ‘Field Real Politique’ laissant ouvertement s’exprimer son attachement profond au terrain, aux préoccupations des habitants du territoire régional, à la vraie vie.

Le patron de la droite et du centre s’appuie en effet sur les remontées de terrain, sur le vécu du quotidien, d’une région et d’un département qu’il aime, pour dresser un constat sévère de la politique régionale conduite par Marie Guite Dufay et sa majorité régionale.

Après avoir salué le travail remarquable de Jean Patrick Courtois en le remerciant de son accueil et en le qualifiant : « de celui qui a profondément changer Mâcon » le maire de Chalon reprend le dossier régional : « Dans cette tournée, que l’on commence, ici, on essaye de rencontrer les acteurs du territoire, les maires, les responsables des collectivités, mais aussi les entrepreneurs les acteurs économiques de la ruralité… notre but est de prendre le pouls du terrain. Nous souffrons d’une déconnexion de La Région par rapport à nos concitoyens. La Région est devenue une collectivité invisible, et l’on fait tout pour que le citoyen s’en désintéresse. »

Le leader de l’opposition régionale, plaide ainsi, pour les maisons de la Région, qui seront ouvertes dans chaque département. « Quand les habitants auront une question à poser ou une demande à adresser, ils seront sûrs d'y trouver des élus pour les écouter et des agents pour les accompagner. Ce ne sont pas les personnes que j’attaque mais politiquement, notre présidente a fait un choix coupable, celui de se rapprocher de EELV qui aujourd’hui tient en otage sa majorité.

Les principes idéologiques prennent le pas sur les réalités économiques, la région manie des millions d’euros, et le ‘verdissement’ de la politique régionale sur l’ensemble des dossiers nous éloigne de la réalité vécue par nos concitoyens. C’est notamment le cas pour les clauses d’écoconditionnalité qui surgissent dans les dossiers et privent, bon nombre de demandeurs, d’accès aux financements.

En matière agricole aussi, le désordre s’est installé, pour les fonds Européens FEADER, la gestion des demandes de tout le secteur agricole est sur une pente catastrophique. 1845 dossiers restent dans la file active de leur instruction, mais le rythme d’examen de ces dossiers est de 20 par mois, la date limite est le 30 juin 2025. Les fonds non attribués remonteront alors à l’Europe.

Dans le même esprit, je peux évoquer le problème du loup en s’appuyant sur des remontées de terrain, je peux confirmer la thèse de la présence de deux meutes de loups en Saône-et-Loire. Le débat au CR est inexistant, d’un côté, des élus réclamant l’éradication totale d’un animal qui décime les troupeaux et de l’autre, ceux voulant à tout prix imposer la cohabitation avec un prédateur protégé.

À Étrigny les éleveurs de moutons sont très inquiets, c’est la filière ovine qui est en danger et tout particulièrement la race mouton charollais qui est très sensible à ces équilibres. La VP à l’environnement, Stéphanie Mode, EELV, nous dit qu’il faut baisser le cheptel de moitié…

La ruralité ne doit pas être sacrifiée, mais soutenue. L'urgence aujourd'hui est de respecter tous les territoires de la Région. Nous portons une action et la conviction qu'on ne peut pas continuer à nier les identités et réalités locales et que les élus doivent être au plus près du terrain, pour être à l'écoute de la population et rendre compte de leur action. Je souhaite un dialogue constant entre le président de Région, les maires, les présidents d'intercommunalités et les présidents de départements pour mieux répondre aux besoins de nos concitoyens… Je milite activement pour une Région au plus près des réalités du terrain. »  

 

Jean-Yves Beaudot

 

        

    

    

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

EUROPÉENNES : Valérie Hayer est passée par Mâcon et Jalogny avant de poursuivre sa route en Saône-et-Loire

Avec trois députés appartenant à la majorité présidentielle sur cinq que compte la Saône-et-Loire, et un député européen du même bord, la visite en Saône-et-Loire de la candidate tête de liste “Besoin d'Europe” était incontournable. C'est fut chose faite ce samedi 25 mai.

EDITO : L'Union Européenne, l'opium des élites au pouvoir et des multinationales

Alors que les élections européennes se profilent à l'horizon, de plus en plus de voix s'élèvent contre la confiscation de la souveraineté nationale par le pouvoir politique. Confiscation qui date, rappelons-le, de 1992, année du traité de Maastricht approuvé par une très courte majorité de Français. Du bout des lèvres en effet, et à l'issue d'un débat qui est entré dans l'histoire pour les…

EUROPÉENNES : Jérémy Decerle en position éligible sur la liste conduite par Valérie Hayer

À lire aussi, le communiqué de soutien des députés Dirx, Marguerite et Rebeyrotte à la liste Besoin d'Europe. Les trois députés de Saône-et-Loire de la majorité présidentielle saluent la présence en bonne place de Jérémy Decerle. 

EUROPÉENNES - Sébastien Chenu (RN) à Mâcon : «Le 9 juin, dresser un cordon sanitaire autour de ceux qui ont ruiné le pays»

Le 9 juin se dérouleront les élections européennes, qui auront évidemment une dimension nationale. Sébastien Chenu, député du Nord, vice-président de l'Assemblée nationale et du RN, n'est pas candidat. Pour autant, en bon militant, il fait campagne pour Jordan Bardella. Il était à la cité des vins hier soir aux côtés d'Aurélien Dutremble, délégué du RN 71, et Valérie Deloge, conseillère régionale…

POLITIQUE : Remous au Conseil régional...

Les élu.e.s RN ont brandi des pancartes en conseil, provoquant une interruption de séance... La présidente annonce dans un communiqué vouloir porter plainte suite à un mot prononcé par un élus RN, «empruntant au vocabulaire Nazi » dénonce-t'elle... ACTUALISÉ : Le droit de réponse de l'élu ayant prononcé le mot «untermenschen», «sous-hommes en Français».

EXPRESSION SYNDICALE : « Le 8 mars, et après ? »

Les revendications de la CGT Mâcon pour véritable égalité femme-homme

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ : Le Collectif Laïque National apporte son soutiens aux chefs d'établissements scolaires

L’association "Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines", association départementale de promotion de la Laïcité, est membre actif du Collectif Laïque National. Elle tenait hier à Mâcon son assemblée générale. L'occasion de faire passer le message suivant...

POLITIQUE : Un moratoire pour les zones de revitalisation rurale

L’initiative est saluée par les parlementaires de Saône-et-Loire

EXPRESSION POLITIQUE : Des élus locaux n'acceptent pas d'avoir été comparés à Poutine par le maire de Tournus

Ils s'insurgent contre la réaction du maire de Tournus à l'encontre d'un collectif qui a entamé une procédure contre le projet Eclat, parc historique porté par le Département sur la commune.

MÂCON – Conseil municipal : Règlements de comptes sur le budget

Après une longue intervention d'Eve Comtet-Sorabella pour le groupe d'opposition Mâcon Citoyens suite à la présentation du rapport d'orientation budgétaire, le maire Jean-Patrick a répondu par une leçon de gestion, taclant au passage la collectivité régionale...

MÂCON : Les Halles St-Pierre vendues à une société spécialisée qui réalisera les «Halles alimentaires marchandes et gourmandes»

Objet d’une délibération soumise au vote ce lundi soir en conseil municipal, la vente des Halles St-Pierre (situées derrière l’église du même nom) à la société OMC - Promotion a provoqué l’indignation du groupe d'opposition Mâcon Citoyens. Le maire a justifié une vente qui permet « une opération blanche ».