dimanche 3 mars 2024

 

Inscrites sur le programme "L’école en forêt", les classes de Sophie Jacquot directrice et enseignante des CP, CE1 et CE2, et d’Estelle Lallier enseignante des trois sections de maternelle de la commune de Clessé, partaient vendredi dans les bois de La Salle.

Nouveau en France, ce concept apporte aux élèves de nombreux bienfaits sur leur bien-être, tant sur le plan psychique que physique, mais également en termes d’apprentissages. Et ce avec une sortie hebdomadaire, quelles que soient les saisons et les conditions météorologiques.

‘’La forêt devient un terrain de jeu et d’apprentissage. Les enfants se servent de tous leur sens pour découvrir leur environnement’’ développent les deux enseignantes.

‘’La nature offre une source infinie d’apprentissage, car elle est vivante, elle évolue. Elle stimule leur curiosité, et leur envie de comprendre et d’apprendre. Les élèves observent les phénomènes naturels, les différentes manifestations de la vie végétale et animale, de la naissance, à la croissance, en passant par la reproduction, le vieillissement et la mort, ainsi que leurs besoins vitaux du genre eau, lumière et nutriments.

Ils observent également la diversité des espèces végétales et animales, et apprennent à protéger le vivant, leur milieu naturel. Et finir par adopter une attitude responsable vis à vis de leur environnement’’ poursuivent les deux professeures des écoles.

‘’Les élèves vont découvrir tout au long de l’année les métiers qui gravitent autour de la forêt, en allant à la rencontre des professionnels qui la gèrent, l’entretiennent, la protègent, la réparent et même la soignent’’ concluent-elles en partant à la rencontre de la CFBL.

 

"La CFBL, connais pas" allez-vous dire

Il s’agit en fait de la Coopérative Forestière Bourgogne Limousin, gestionnaire de ce domaine forestier privé. Privé, car en fait cette forêt de 90 hectares est la propriété du Golf de La Salle. Ça fait fort longtemps qu’aucun entretien n’a été effectué dans ces bois, et une quarantaine de ces hectares méritait un petit éclaircissement.

Accueillis par Richard Lachèze, directeur régional de la CFBL Bourgogne-Franche-Comté, et par Pierre-Yves Poncet, chef de secteur, les enfants ont donc assisté à une coupe d’amélioration de la forêt consistant à ouvrir des cloisonnements de récolte et produire aussi du bois d'énergie. Les cloisonnements, crées tous les 25-30 mètres, forment des couloirs, et ont pour objectif de faciliter la circulation des différents engins de chantier lors de l’exploitation.

Deux engins forestiers étaient au travail ce vendredi matin. Un grosse pelle sur chenilles, munie d’une pince sécateur permettant de tenir puis de sectionner, l’arbre était pilotée par Patrice Gagnard de la société SAAF d’Attignat. Plus loin, Claude Combier de Donzy-le-Pertuis débarrassait les arbres coupés en les chargeant sur une énorme remorque à l’aide de sa grue. Ça s’appelle la phase de débardage. ‘’Il y a de moins en moins d’affouagistes, mais il faut malgré tout entretenir ces forêts’’ explique Pierre-Yves Poncet.

La visite des différents stocks de bois montre aux enfants ce qu’on peut faire avec les arbres coupés. Des piquets pour les vignes avec l’acacia qui est imputrescible ; de la cagette ou du contreplaqué avec le peuplier. Enfin, ce qui a le plus intéressé les jeunes visiteurs, ce sont les pieds de sapin de Noël, fabriqués avec du tremble, du bouleau ou de l’aulne. ‘’Le chêne, quant à lui, est plutôt réservé au bois d’œuvre du style meubles ou charpente’’ nous apprend Richard  Lachèze.

Certains arbres sont également utilisés pour fabriquer du papier. C’est ainsi que des troncs  sont chargés, puis expédiés dans une usine, en descendant la Saône, puis le Rhône jusqu’à Tarascon. Et le reste est broyé, déchiqueté et part alimenter les différentes chaufferies à bois, de la région dont celle de Mâcon. Pierre-Yves Poncet termine la visite en précisant que lors des coupes de bois, il faut obligatoirement laisser au moins deux arbres secs à l’hectare, afin de créer des abris pour les oiseaux et les insectes. On les nomme des arbres habitats. Les enfants, bouche bée, ne ratent pas un mot des explications du chef de secteur de la CFBL.

Mais il est déjà l’heure de repartir. Les écoliers de Clessé ont prochainement rendez-vous avec des séances de broyage de bois, et avec un animateur de la Ligue de Protection des Oiseaux.

‘’L’école en forêt’’’ est vraiment un programme riche et intéressant que plus de classes devraient prendre en exemple.

Une très belle initiative que de répondre à l'appel de la forêt.

Rémy Mathuriau

 

Pierre-Yves Poncet et Richard Lachèze

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

Mâcon : Repair Café, la magie opère toujours !

Record d’affluence pour la session de Flacé ce jeudi !

MÂCON : Le Salon Maison & Jardin de Mâcon revient pour une 3ème édition !

Le Salon Maison & Jardin vous accueille pour sa troisième édition du 8 au 10 mars au Parc des Expositions de Mâcon. Cet événement réunira près de 130 professionnels du secteur de la maison et du jardin ! INSCRIVEZ-VOUS ICI MÊME POUR OBTENIR UNE INVITATION

SAÔNE-ET-LOIRE - Finances des foyers : + 4 % de surendettement en 2023

La Saône-et-Loire est moins marquée que la région et que le pays tout entier. Un pourcentage important concerne les dettes à la consommation. Tous les chiffres du surendettement en Saône-et-Loire avec la Banque de France.

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

MÂCON - Rotary Club : Une projection au Pathé Marivaux le 12 mars au profit de l'association "espoir en tête"

« Vous avez tous un super pouvoir, votre générosité. Avec les rotariens, faites avancer la recherche fondamentale sur le cerveau »

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent.