dimanche 19 mai 2024

Le Département, premier partenaire de la culture en milieu rural

 

7,5 M€ par an pour la culture

En marge de la concertation nationale initiée en février par la ministre de la Culture Rachida Dati autour de la place de la culture en milieu rural, le « Printemps de la ruralité », c’est toute l’année avec le Département de Saône-et-Loire !

Ce lundi après-midi à la BDSL, le vice-président chargé de la culture et du patrimoine Hervé Reynaud a exposé les actions du premier partenaire de la culture en milieu rural.

« Notre objectif est de permettre l'accès à tous à la culture, et en particulier en milieu rural », a indiqué le vice-président. « Le budget consacré chaque année à la culture s'élève à plus de 7,5 millions d'euros. C'est un budget en hausse chaque année en lien avec la nécessité d'accompagner tous les acteurs qui font vivre la culture au quotidien sur tous les territoires. »

 

L'ambition du Département est de répondre à 5 objectifs :

MAILLER LE TERRITOIRE

La culture en milieu rural tient en premier lieu sur des réseaux structurés et leur animation. À ce titre, le Département accompagne chaque jour les médiathèques et les écoles de musique, danse et théâtre par une politique ambitieuse sur ces deux domaines. Pour les 230 bibliothèques de Saône-et-Loire, le Département porte des projets ambitieux afin d’accompagner chacune dans la transformation de ses services. Premier espace culturel de proximité, leurs missions premières évoluent au fil du temps. Les bibliothèques deviennent désormais lieu d’exposition, scène du spectacle vivant, fablab, nouvelle agora où chaque habitant peut trouver un épanouissement culturel et social. Pour le tissu des écoles d’enseignement artistiques - du conservatoire à l’école associative de petite taille - le Département apporte un soutien à leur fonctionnement et engage des ouvertures vers l’avenir : accompagner des projets inclusifs, expérimenter le numérique, ou encore produire une programmation d’excellence dans le champ chorégraphique en lien avec les principales scènes départementales.

En parallèle, le Département de Saône-et-Loire poursuit un travail partenarial essentiel avec les fédérations associatives et notamment celles des Foyers ruraux et de la Confédération musicale de Saône-et-Loire.

ENCOURAGER LA PRATIQUE ARTISTIQUE

Par l’éducation artistique et culturelle et le schéma des enseignements artistiques, le Département incarne la volonté d’accompagner les enfants, dès le plus jeune âge, dans une activité artistique. Le soutien aux orchestres à l’école, les parcours danse au collège, la définition d’une offre propre au très jeune public (0 à 3 ans) dans le cadre de la semaine de la petite enfance sont autant d’exemples qui le démontrent.

Les sites culturels du Département à l’image du Lab71, ou du Centre Eden, très fréquentés par les établissements scolaires, offrent chaque année une programmation de haute qualité dédiée à la culture scientifique.

VEILLER À LA QUALITÉ D’UNE OFFRE CULTURELLE AU PLUS PROCHE DE TOUS LES HABITANTS

Le Département soutient chaque année plus de 50 acteurs culturels ancrés (scènes nationales, musées, lieux patrimoniaux, scènes de musiques actuelles, centres d’art, lieux de concert ou de résidence artistique), plus de 100 manifestations artistiques et festivals et une trentaine de créations de compagnies professionnelles ou amateurs. Fier de son patrimoine, il accompagne aussi des projets de valorisation et d’animation de celui-ci.

Enfin, en complémentarité de cette dynamique, le Département est lui-même organisateur d’une programmation de qualité. Depuis trois ans, il porte Scènes en campagne, une tournée départementale unique alliant patrimoine et spectacle vivant en ruralité.

Partenaire pour la deuxième année consécutive du projet Les étoiles au Château à Palinges, il permet aux Saône-et-Loiriens de voir un spectacle d’exception de danse classique.

Cette année, cela se traduira notamment par :

SCÈNES EN CAMPAGNE

Depuis 3 ans, le Département propose une tournée estivale alliant spectacle vivant et patrimoine dans des petites communes de Saône-et-Loire. Après les lavoirs en 2022 et les fours et forges en 2023, c’est au tour des tours et donjons du Moyen Âge d’être choisis en 2024.

Ainsi du 5 juin au 2 juillet prochains, 10 lieux patrimoniaux accueilleront le temps d’une soirée musique, théâtre, danse et cirque proposés exclusivement par des compagnies de Saône-et-Loire, professionnels et amateurs.

ÉTOILES AU CHÂTEAU

En 2023, le Département de Saône-et-Loire a été sollicité par Hugo Marchand, danseur étoile à l’Opéra de Paris, pour accueillir un projet d’exception « Les Etoiles au Château » porté par son association « Hugo Marchand pour la danse ». L’événement avait rassemblé plus de 1 000 spectateurs. Conscient de cette opportunité indéniable pour le territoire et au vu de l’excellente réussite de la première édition, le Département souhaite renouveler son soutien à ce projet.

Ainsi pour la seconde fois, les 14 et 15 septembre 2024, deux soirées d’exception auront lieu à nouveau, offrant aux Saône-et-Loiriens l’expérience inédite de voir évoluer des artistes de l’Opéra de Paris dans un des lieux emblématiques de notre Patrimoine : le château de Digoine à Palinges.

2024 ANNÉE DU HIP HOP

2024, c’est l’entrée du break dance au JOP, l’arrivée du diplôme d’État pour les professeurs de hip hop et le 40e anniversaire de l’arrivée du hip hop en France.

Le hip hop est plutôt rattaché aux cultures urbaines et pourtant dans les départements ruraux, il a le vent en poupe.

Aussi, le Département en partenariat avec le Conservatoire à rayonnement régional de Chalon,

la formation Espace de rue et l’Espace des arts, coorganise toute une série d’événements en 2024 en lien avec l’histoire du hip hop.

19-20 avril : stage de danse hip hop organisé à Chalon par la compgnie Flex Impact

1er juin : 40 ans de la bibliothèque de Fragnes avec impromptus danse et slam et atelier calligraphie avec les membres du collectif Espace de rue

13-14 juin : Conférence formation sur les danses sociales avec Felix Félicine et Yuval, à destination des professionnels de la culture, cadres, élus …

14 juin : représentation de « Olympik Break story », création de Olivier Lefrançois, avec les jeunes de la formation Espace de rue

22 juin : EDA Battle #6 : Espace des arts

LES ACCORDS DU LION D’OR

Un ancien hôtel avec une salle de bal repris et transformée en un lieu culturel associé à une forêt jardin, c’est le projet un peu fou qu’ont imaginé Veronique Chatard et son mari…. en découvrant le bâtiment des Accords du Lion d’or à Simandre dont ils ont fait l’acquisition. L’idée a fait son chemin et ce petit lieu de diffusion en milieu rural est devenu un parfait exemple de redynamisation d’un territoire. Désormais clairement identifié comme un acteur

culturel structurant qui accueille des artistes en résidence, ce lieu propose des projets avec les habitants autour de la mémoire du village, tisse des partenariats avec les acteurs qui les entourent (Le Galpon à Tournus, la Ville de Cuisery, les écoles, etc.).

C’est pourquoi en 2024 le Département a proposé à cette structure une convention triennale de fonctionnement, permettant une subvention annuelle 10 000 euros pour mener à bien leurs activités. Elle rejoint ainsi le tissu de plus de 30 acteurs culturels aujourd’hui conventionnés avec le Département.

L'ECHAPPÉE

La ruralité c'est aussi l'itinérance : aller de village en village et favoriser la mobilité. Olivier Fortin est un claveciniste de renom et a choisi d'apporter son art au plus près de tous les territoires. Avec son association, il fait l'acquisition d'un camion subventionné par le Département et le transforme en théâtre L'échappée, intégrant toutes les conditions nécessaires à l'écoute de la musique baroque.

 

ASSURER UN DEVOIR DE MÉMOIRE

Afin de commémorer les 80 ans de la Libération de la Saône-et-Loire, le Département de Saône-et-Loire a lancé un appel à projets destiné aux associations et communes du territoire souhaitant célébrer cet événement.

Lors de l’assemblée départementale du 28 mars 2024, 264 249 € de soutien départemental ont été votés pour soutenir des initiatives locales, dont une subvention exceptionnelle de 25 000 € à l’association Historic pour le projet « Le Convoi de la Libération » composé de 8 véhicules d'époque avec 160 participants en vêtement de l'époque de la seconde guerre mondiale.

ÊTRE CHAQUE JOUR AU PLUS PRÈS DES ACTEURS LOCAUX

Pour briller, la culture a aussi besoin de ses métiers de l’ombre. À ce titre, le Département joue son rôle et reste un interlocuteur du quotidien pour les acteurs et les territoires qui souhaitent

insuffler des dynamiques. Mettre en lien diffuseur et créateur, accompagner les collectivités qui souhaitent développer une politique culturelle, former et assurer un conseil technique aux personnels des médiathèques, sont autant de casquettes portées par l’ingénierie départementale.

Une ingénierie qui s’est dotée ces dernières années d’outils efficaces comme Tadam !, le catalogue de spectacles à destination des médiathèques, des animations hors les murs des sites culturels départementaux pour aller au plus proche des publics, le soutien à des petits lieux de diffusion en milieu rural.

« Cette année encore, le Département sera sur tous les fronts pour diffuser la culture partout et au plus près des habitants », a conclu Hervé Reynaud.

 

Maryse Amélineau

MACON : La deuxième édition de la « JPC » se tient ce dimanche

Le collectif Mâcon Citoyens organise ce dimanche, jusque 17h à l’espace Paul Bert, la deuxième édition de la Journée de partage citoyen.

MÂCON : La fête foraine est ouverte !

Chaque année, elle est très attendue à Mâcon à la mi mai.

MÂCON : Les Mâcon wine note ? c'est ce soir !

Le programme des concert en détail

HÔPITAL DE MÂCON : 64 internes accueillis à la Cité des Climats et Vins de Bourgogne

Le centre hospitalier de Mâcon accueille une nouvelle promotion d'internes composée de 64 médecins pour le semestre à venir

MÂCON - Lycée Dumaine : Une visite militaire pour les 3èmes Prépa-Métiers

La délégation militaire 71 a organisé cette visite sur deux sites : L’hôtel du gouverneur militaire de Lyon et la nécropole de la DOUA à Villeurbanne.

MÂCON : Nouveau rassemblement en soutien au peuple palestinien le 18 mai

Actualisé vendredi soir : Le rassemblement n'est pas autorisé par la préfecture

MÂCON - Écoles qui chantent : c’était au tour des écoles primaires hier soir

350 élèves des écoles Arc-en-Ciel, Georges Brassens, Jules Ferry, Grand Four, et Jean Moulin ont chanté ce soir dans le grand théâtre bien rempli. À voir aussi, la vidéo

MÂCON : Le Collectif de soutien au peuple palestinien condamne la pancarte scandaleuse tenue par un manifestant samedi dernier

Comme tous les samedis depuis plusieurs semaines, le Collectif mâconnais de soutien au peuple palestinien se réunit place St-Pierre pour manifester son soutien aux Palestiniens victimes du Hamas à Gaza. Samedi dernier, une pancarte avec une citation de Hitler était tenue par un manifestant...

MÂCON : Au revoir Marick... et MERCI !

Passation de pouvoir à l'association Les Fées Papillons

MÂCON : C'est parti pour la 31ème édition des écoles qui chantent !

384 élèves de six écoles maternelles mâconnaises ont chanté sur la scène du Grand Théâtre de Mâcon ce lundi

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour séduire les touristes, la région a de beaux atouts

Le tourisme représente 43 000 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit presque autant que la filière automobile ! Notre région compte de nombreux atouts à faire valoir avec ses moyennes montagnes, ses vignobles, son patrimoine UNESCO mondialement reconnu, ses voies navigables, ses véloroutes et sa gastronomie qui en fait saliver plus d’un… 

MÂCON : Le collectif Mâcon-Palestine poursuit sa mobilisation

Actualisé mardi matin : Une pancarte d'un manifestant a déclenché une série d'indignations. Le collectif organisateur nous a transmis un mot pour rappeler l'état d'esprit des mobilisations du samedi après-midi. Réactions à lire sous la photo de la pancarte en cause, que nous avons volontairement dissociée de l'article.

SAÔNE-ET-LOIRE : Alerte aux pollens de graminées !

Une alerte est en cours dans les départements de Saône-et-Loire et de la Nièvre où ces pollens sont responsables d'un risque allergo-pollinique élevé.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : Près de 450 enfants au traditionnel tournoi de l’Ascension

Encore une fois, les chiffres du tournoi Jean-Michel Vaterlaus, ancien président trop tôt disparu, font tourner les têtes. 13 clubs, 76 équipes, près de 200 matchs, et quasiment 450 enfants. D’U7 à U13, en passant par les U9 et U11, le succès de ce tournoi départemental ne se dément pas depuis des années.

PHOTOS : Combats rapprochés aux Médiévales de Berzé

À l'épée ou à cheval, les médiévistes sont impressionnants d'habileté et de précision. Illustration avec le béhourd et la joute.