dimanche 14 juillet 2024

 

Communiqué

Bilan 2022 de la direction régionale des douanes de Dijon

 

En 2022, les services de la Direction Régionale de Dijon ont saisi des stupéfiants pour une valeur globale estimée de plus de 8,5 millions d'euros, dont 15.9 kg de cocaïne, 133 170 doses d'ecstasy et près de 2,7 tonnes de cannabis.

Plus de 3 tonnes de tabac et cigarettes ont également été retirées du marché clandestin.

Enfin, plus d’un demi-million d’euros a été intercepté au titre du manquement à l'obligation déclarative.

 

Parmi les affaires marquantes de la Direction Régionale des douanes de Dijon en 2022 :

- le 30 janvier 2022 : manquement à l'obligation déclarative et blanchiment douanier portant sur 86 930 €

La brigade des douanes de Dijon contrôle, sur l’A31, un véhicule de tourisme avec un couple à son bord. L’équipe maître chien de la douane vérifie le véhicule et marque nettement l’intérieur du coffre et la banquette arrière. Les agents constatent alors une plaque vissée à la place de la plaque normalement amovible pour accéder à la roue de secours. Dans cette cachette aménagée à l’emplacement de la roue de secours, ils découvrent 8 sachets thermosoudés contenant des billets de banque en euros, pour un montant total de 86 930 €.
 
-  le 24 févier 2022 : saisie de 66,58 kg d'ecstasy

Les douaniers, en contrôle sur l’A6, voient passer un véhicule de type SUV immatriculé à l’étranger et roulant à vive allure. Ils se lancent à sa poursuite et le rabattent pour un contrôle sur l’aire de repos de Curney (71). Les deux occupants déclarent venir Bruxelles et se rendre en Espagne. Dans leurs poches, 8 500 € en liquide, et dans le coffre, trois grosses valises. Les douaniers y découvrent 26 sachets transparents contenant des comprimés verts d’ecstasy, pour un total de 66,58 kg, soit une valeur estimée de 166 450 €.

- le 22 mars 2022 : saisie de 722 kg de résine de cannabis

Le mardi 22 mars, sur l’A6, la brigade des douanes de Chalon-sur-Saône décide de procéder au contrôle d’un ensemble routier. Le chauffeur déclare acheminer un chargement de coussins de Barcelone à Paris. À l’examen des palettes entreposées dans la remorque, les agents constatent un très mauvais conditionnement des marchandises, ce qui les décide à procéder à une fouille approfondie. Dissimulés à l’intérieur des cartons de coussins, ils découvrent plusieurs dizaines de ballots de cannabis et en extraient au total 722 kg de résine.

- le 27 juillet 2022 : saisie de 7,76 kg de cocaïne

Les agents de la brigade des douanes de Dijon contrôlent sur l’A31 un véhicule de tourisme avec une famille à son bord. Le conducteur déclare se rendre en vacances en Italie avec sa femme et sa fille.

Le service s’étonne de la somme de 1 300 € détenue en liquide par cette personne, ainsi que du peu de bagages contenus dans la voiture. L’équipe maître-chien, spécialement dressé à la recherche de stupéfiants, est alors appelée en renfort. Le chien effectue un marquage très net à l’arrière gauche du coffre. Les douaniers décident alors de démonter la paroi latérale du coffre ce qui leur permet d’apercevoir un sachet noir. Ils démontent donc le boîtier à fusibles situé à l’intérieur de l’aile gauche de la voiture et découvrent ainsi une cachette aménagée dissimulant 7 pains de couleur noire contenant de la cocaïne. La saisie de 7,76 kg de cocaïne représente un montant total de 314 100 € sur le marché illégal.


La direction régionale des douanes de Dijon, c’est :
    •    144 agents
    •    1 bureau de douane (Dijon), 1 bureau de douane de fiscalité indirecte (Nevers), 3 brigades de surveillance (Dijon, Auxerre et Chalon-sur Saône), 5 centres de viticulture et de contributions indirectes (Auxerre, Beaune, Chalon-sur-Saône, Dijon et Mâcon), 1 service gestionnaire des débits de tabac (Dijon), 1 service régional d'enquête et un service régional d'audit au siège de la direction à Dijon où sont également installés des services support, renseignement et ciblage.

    •    une compétence sur 4 départements (Saône-et-Loire, Côte d’Or, Yonne et Nièvre)
    •    des missions centrées sur la lutte contre la fraude et les trafics, ainsi que sur l’action économique et le conseil aux entreprises 

    •    le suivi de 1 730 exploitations vitivinicoles, dont une vingtaine de caves coopératives et plus de 780 négociants vinificateurs
    •    la gestion du réseau de 750 débits de tabac

 

 

QUALITE DES BAIGNADES EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Les plaisirs de l’eau sous contrôle

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté assure une surveillance sanitaire de la qualité des eaux de baignade dans la région. Tout savoir pour cette saison 2024.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour séduire les touristes, la région a de beaux atouts

Le tourisme représente 43 000 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit presque autant que la filière automobile ! Notre région compte de nombreux atouts à faire valoir avec ses moyennes montagnes, ses vignobles, son patrimoine UNESCO mondialement reconnu, ses voies navigables, ses véloroutes et sa gastronomie qui en fait saliver plus d’un… 

VINS - BOURGOGNE : L'AOC Mâcon reconnue par la Chine !

En marge de la visite de Xi Jinping en France.

BOURGOGNE- Lutte contre le moustique-tigre : Vigilance et action en Bourgogne-Franche-Comté

La lutte contre le moustique-tigre fait partie des priorités de santé publique en Bourgogne-Franche-Comté, où ce vecteur des virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika est désormais implanté dans 7 des 8 départements.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

LE SAVIEZ-VOUS ? - Tabac : 40 % des cigarettes consommées ne viennent pas de chez le buralistes

La faute aux contrefaçons, à la contrebande, au duty-free, au commerce transfrontalier... Et Bourgogne-Franche-Comté ne fait pas exception.

EMPLOI : La Bourgogne a besoin de cadres

Un peu plus de 6 200 recrutements de cadres prévus en Bourgogne-Franche-Comté en 2024 selon l'APEC.

ENSEIGNEMENT - Mouvement social : Les enseignants bourguignons un peu moins grévistes que la moyenne

Le rectorat de Dijon a communiqué les taux de grévistes dans le cadre du mouvement social de ce jour dans l’académie.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région a du souffle !

La pratique sportive se révèle être un formidable vecteur d’échanges et d’émotions collectives, un lieu privilégié pour mettre en place et promouvoir les idéaux d’égalité et de fraternité. Logique que la Région investit et s’investisse pour que les quelque 500 000 licenciés inscrits dans les 7 500 clubs - dont les 9 « professionnels » - améliorent encore leurs performances !

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Tous les chiffres de l'"égalité" femmes-hommes

L'INSEE dresse un panorama des conditions sociales et des situations professionnelles respectives des femmes et des hommes.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La région la plus rurale de France !

C'est l'association des maires ruraux qui nous le dit. 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un nouveau fonds pour soutenir les start-ups du territoire

Le mercredi 6 mars, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Patrick Blasselle et Guillaume Blanchet, directeurs associés d’UI Investissement, ont annoncé le lancement du nouveau fonds inter-régional en soutien aux start-ups du territoire : Cap Création 6.