samedi 28 mai 2022

La CGT Educ'action 71 appelle à protester contre la gestion calamiteuse de la crise sanitaire, le refus d'un plan d'urgence pour faire face aux enjeux, et l'absence de réelle perspective salariale dans la fonction publique.

 

Communiqué de la la CGT Educ'action 71 :

 

DANS L’ÉDUCATION, IL EST NÉCESSAIRE DE FAIRE ENTENDRE NOTRE COLÈRE !

 

Les personnels ont repris après les vacances de Noël dans un climat fortement dégradé.

Une fois de plus la bonne volonté des personnels est mise à rude épreuve : gestion des attestations de tests, continuité pédagogique rendue compliquée par le retour des élèves au compte-gouttes, remplacements des enseignant·es insuffisants voire inexistants faute de recrutements...

Pour justifier sa gestion de la crise, Jean-Michel Blanquer se réfugie, de nouveau, derrière des données pseudo-scientifiques à l’instar de ses déclarations dans les médias. Selon le ministre, s’agissant, par exemple, des contaminations chez les personnels, les enseignant·es feraient partie des catégories de personnels les moins contaminées (interview du Parisien du 2 janvier). Les données sur lesquelles s’appuie le ministre font référence à des données qui datent de l’année dernière. Nul doute que depuis quelques semaines, la donne a considérablement changé !

L’annonce de l’octroi de masques chirurgicaux, seulement d’ici fin janvier (revendiqués, par ailleurs, depuis des mois par les OS) est inacceptable. La CGT Éduc’action exige la distribution immédiate de masques chirurgicaux pour l’ensemble des élèves et des personnels et la distribution de masque FFP2 pour ceux et celles qui le souhaitent.

La CGT Éduc’action a toujours déclaré qu’elle était favorable au maintien de l’ouverture des écoles mais pas à n’importe quel prix et surtout pas au détriment de la santé et des conditions d’étude des élèves et des conditions de travail des personnels.

Elle considère que les conditions de cette reprise sont catastrophiques et génèrent, chez les personnels, une véritable souffrance.

Actuellement, ils doivent se débrouiller, seuls, au jour le jour pour gérer les absences des élèves et des collègues, les retours des tests, la colère des familles, les changements de protocoles tous les 3 jours. La situation n’est plus tenable.

La CGT Éduc’action soutient et soutiendra toutes les initiatives des personnels, notamment celles qui prendraient pour appui la mobilisation du 11 janvier pour l'hôpital et des moyens pour la santé et la mobilisation intersyndicale du 14 janvier « administration morte » dans les établissements scolaires.

La CGT Éduc’action appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser par la grève le 13 janvier 2022, contre un protocole sanitaire inapplicable pour exiger des créations massives et immédiates de postes pour non seulement garantir la santé et la sécurité des personnels et élèves, mais aussi pour leur permettre de travailler et d’étudier dans des conditions respectueuses de toutes et tous.

Pour ces mêmes raisons, elle appelle enfin les personnels à se mettre massivement en grève le 27 janvier, journée de grève interprofessionnelle pour les salaires et l’emploi.

 

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».