samedi 28 mai 2022

Communiqué

On vous dit tout janvier 2022

 

A la lecture du dernier magazine des Charnaysiens n°6 hiver 2021, nous constatons que nos différents messages publiés dans la presse ont perturbé la majorité municipale qui loin de remettre en cause sa pratique préfère réagir d'une manière « politicienne » sans se poser les bonnes questions ni s'interroger sur sa façon de faire.

 

Un véritable tour de force !

Tout d'abord, Mme le Maire et sa majorité ont réalisé un véritable exploit en réussissant à fédérer des élus provenant de 3 listes différentes avec des sensibilités et des convictions parfois divergentes.
Si nous avons pris la décision d'agir ensemble, c'est tout simplement que nous en éprouvions la nécessité. En effet, nous vivons et ressentons la même chose depuis plusieurs mois, sans perspective d'évolution. Il nous a semblé important de vous faire part de la situation et de nos interrogations par l'intermédiaire de la presse.

Notre action :

Notre seul objectif est d'agir dans l'intérêt des habitants de Charnay en effectuant, sans arrière-pensée partisane, notre simple devoir d'élus responsables et constructifs. Ainsi, nous n'hésitons pas à poser des questions, à demander des comptes, à proposer des aménagements tout en soutenant les projets qui vont dans le bon sens et qui améliorent la qualité de vie à Charnay en ayant une attention toute particulière à la situation de chacun.
En procédant ainsi, nous sommes pleinement investis dans notre rôle et nous permettons à la démocratie locale, base de la république de vivre réellement. Nous nous considérons comme vos porte-paroles sans aucune exclusive.

Une certaine forme de manque de respect envers les élus :

Malheureusement, Mme le Maire et sa majorité ont une idée un peu particulière de la transparence, de la démocratie et du vivre ensemble oubliant comme par hasard de nous inviter ou de nous informer de certaines réunions publiques, en créant des instances tout en choisissant directement les membres et en omettant de rendre compte des missions confiées, en étant parfois un peu agacée par nos interventions et en refusant, par dogmatisme, de nous transmettre les documents présentés en séance publique, alors que ceux-ci ne sont pas secrets, ce qui engendre naturellement de multiples interrogations.

La célèbre chronique d'Anne Roumanoff « on ne nous dit pas tout » prend ici tout son sens.

Il convient d'évoquer également les commissions du conseil municipal qui loin d'être naturellement des lieux de débats, se sont transformées en simples réunions d'informations, de présentation de projets entièrement ficelés sans possibilité d'en modifier une simple virgule et bien entendu, sans transmission préalable aux élus de documents sur les projets évoqués alors qu'aucun texte de Loi ne l'interdit.

En définitif, tout ceci relève d'une attitude purement politicienne. En effet, il est toujours possible pour Mme le Maire, si elle en a la volonté, de modifier les pratiques actuelles et ainsi de laisser vivre une véritable démocratie au niveau local avec comme seul objectif le bien de la commune.
En agissant ainsi Mme le Maire et la majorité abîment la démocratie locale et donnent une image politicienne de l'action publique avec le risque de contribuer à une démotivation des électeurs, voire à certaines dérives.

Enfin, que penser de l'attitude de Mme le Maire qui en début de conseil municipal, profite de sa position et se permet d'asséner certaines paroles envers l'opposition en la critiquant sans que nous puissions y répondre. A vous de juger !

Le vivre ensemble :

Nous n'avons nullement l'intention de remettre en cause le fait majoritaire que nous respectons totalement, mais vous comprendrez qu’en agissant ainsi Mme le Maire et la majorité abîment la démocratie locale et donnent une image politicienne de l'action publique avec le risque de contribuer à une démotivation des électeurs, voire à certaines dérives.
Nous avons décidé de mettre ces dérapages sur le compte de la période éprouvante que nous traversons tous actuellement et du surmenage bien compréhensible qu'elle a occasionné. De plus, Mme le Maire qui, outre ses responsabilités communales, doit également assurer ces autres mandats et fonctions.

Sachez qu'en ce qui nous concerne, tout en gardant notre liberté d'action, nous aspirons, au retour à une situation normale dans le cadre d'un vrai respect mutuel des uns et des autres, afin de pouvoir tous ensemble agir dans l'intérêt de la population, c’est à dire dans votre intérêt.
Dans tous les cas, nous serons toujours là, à vos côtés pour vous donner notre avis sur la situation de la commune.

En cette période de nouvel an, nous souhaitons à l'ensemble des charnaysiennes et charnaysiens une bonne et heureuse année 2022.
Que cette nouvelle année nous apporte à tous de l'espoir et une sérénité retrouvée.

Les élus de Servir Charnay au cœur, Charnay Autrement, Partageons demain

 

 

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : « Le Rubicon a été traversé » estime J.-P. Belville (LR)

Le délégué de circonscription Les Républicains réagit au soutien annoncé de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx aux prochaines législatives

LÉGISLATIVES : 6 propositions, 2 questions de la part de l'association Agir pour la laïcité

L'association adresse une lettre ouverte à tous les candidats.es de Saône-et-Loire

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Vous reprendrez bien un peu de campagne

A trois semaines du premier tour des législatives, macon-infos a suivi les candidats en campagne à Mâcon ce samedi. A voir également, la liste provisoire de l'ensemble des candidats pour la 1ère circonscription.

Législatives en Mâconnais-Clunisois : Aurélien Dutremble (RN) lance officiellement sa campagne

C'est aux côtés de Rachel Drevet, sa suppléante, qu'il va conduire sa première campagne législatives. « Nous sommes les candidats de la vérité » a-t'il affirmé au cours d'une rencontre ce jeudi après-midi, assumant le « seul contre tous ».

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Valérie Gaudillère, suppléante de Christophe Juvanon (Les Républicains)

Le candidat LR de la première circonscription de Saône-et-Loire a également présenté ses soutiens et dévoilé son programme.

POLITIQUE - Législatives : La NUPES, union de la gauche, une réalité aussi pour le Mâconnais-Clunisois

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. J.-L. Mélenchon, arrivé 3ème à la présidentielle, a pris le pari de devenir Premier ministre grâce à un succès de l’Union populaire écologique et sociale aux prochaines législatives, union de la gauche dont le candidat est Patrick Monin sur la 1ère circonscription. Celui-ci lançait sa campagne vendredi à la salle Pavillon.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Benjamin Dirx (LREM) fait valoir son bilan

Lors d’un entretien accordé à macon-infos, l’actuel député de la 1ère circonscription de Saône et Loire a affirmé sa volonté de poursuivre les efforts entrepris et menés lors du quinquennat d’Emmanuel Macron.

LÉGISLATIVES : Les Républicains de la 1re circonscription en ordre de bataille pour la défense du Mâconnais

Mardi, Jean-Philippe Belville, délégué LR de la 1re circonscription du Mâconnais Clunisois, avait donné rendez-vous à ses adhérents et militants pour donner le coup d’envoi des élections législatives. Et ce, dans la suite des investitures décidées le week-end dernier par les instances nationales du parti.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Ce sera Patrick Monin (EELV) pour l'Union populaire écologiste et sociale

Le maire d'Azé aura Catherine Amaro (LFI), conseillère municipale à Mâcon, pour suppléante.

POLITIQUE - Législatives : Quatre investitutures pour la Majorité présidentielle en Saône-et-Loire

Pour l'heure, 450 candidats.es sont investis par la Majorité présidentielle en France. Olivier Véran a été investi aussi, tout comme Jean-Michel Blanquer, Gérald Darmanin, Elisabeth Borne... mais pas en Saône-et-Loire bien sûr.

POLITIQUE : Les Départements de France veulent une meilleure collaboration avec l'État

Par la voix de son président François Sauvadet, élu de Bourgogne, l'association d'élus rappelle que, dans un pays fracturé, les Départements sont aussi les « garants de l'équilibre ville-campagne »

EDITO - Présidentielle : macon-infos, l'avocat du diable

Plaidoirie pour le respect de la souveraineté du peuple français.

PRÉSIDENTIELLE : Dernière ligne droite pour le Rassemblement National de Saône-et-Loire

Les partisans saône-et-loiriens de Marine Le Pen mènent de nombreuses opérations sur le terrain lors de ce week-end pascal. A commencer par leur présence sur le marché de Mâcon ce samedi matin.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Budget 2022 adopté !

Le Conseil municipal s'est réuni lundi soir pour adopter le budget 2022 présenté en détail et débattu le mois dernier (lire ici). L'opposition a critiqué « une stratégie du bas de laine » et adressé, par communiqué, des propositions. Ce conseil fut aussi l'occasion pour le maire d'annoncer la fin des travaux en centre-ville pour début mai, et une reprise en janvier 2023.

LÉGISLATIVES : Céline Vinaugier candidate du PCF sur la circonscription

Elle sera accompagnée par Olivier Taviot, candidat à la suppléance. 

Message aux citoyennes et citoyens - Et le grand cirque de la présidentielle se déroule, au ras des paquerettes...

Comme à chaque fois, nous sommes sollicités dans les dernières heures en tant média pour publier du communiqué de presse de partis politiques, d'associations à caractère politique et des supporters des différents candidats.es pour mettre un dernier grain de sel avant le silence radio des 24 dernières heures avant 1er tour.

PRÉSIDENTIELLE : Réunion publique jeudi soir à Mâcon de l'Union populaire (Mélenchon), avec Émilie Marche

Emilie Marche sera soutenue par Catherine Amaro et Olivier Leprévost, chef.fe.s de file Union Populaire de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire, et les militants pour l'U.P. du Mâconnais Clunysois.

GUERRE EN UKRAINE : Le député Benjamin Dirx réaffirme son soutien total au peuple ukrainien

Volodymyr Zelensky s’est adressé ce mercredi aux parlementaires français…

LÉGISLATIVES : Jean-Philippe Belville (LR) candidat à la députation

C'est le premier à se déclarer officiellement. Il a annoncé sa candidature cette fin d'après-midi au restaurant Les Mouettes à Mâcon devant quelques adhérents du parti et aux côtés de son directeur de campagne Patrick Lafarge. 

EXPRESSION CITOYENNE - Guerre en Ukraine : «Les civils ne sont pas des cibles !»

Un collectif d'associations et de syndicats appellent à un rassemblement le 17 mars à Mâcon.

PRESIDENTIELLE : Les Républicains du Mâconnais en nombre à Sennecé pour Valérie Pécresse

1ère réunion du comité de soutien à Valérie Pécresse ce soir à Sennecé-les-Mâcon, proposé par Marie-Jeanne Philippe, ex-rectrice et responsable société civile du comité de soutien. Une réunion en présence de l'ex-sénateur Jean-Paul Emorine pour évoquer deux points de programme de la candidate LR : l'agriculture et l'éducation.