jeudi 20 juin 2024

 

Ce samedi, Hervé Reynaud adjoint à la culture a inauguré la 7ème biennale d’art naïf en présence des 26 artistes invités.

Cette 7ème biennale d’art naïf se déroulera jusqu’au 29 mai, sur trois espaces : la galerie Mary-Ann et la salle François Martin, mais aussi cette année la médiathèque de Mâcon.

Au fil des années, ce rendez-vous très attendu des amateurs d’art naïf est aussi devenu un événement incontournable pour les mâconnais.

Cette 7e édition rassemble 26 artistes professionnels reconnus, soit plus de 200 tableaux et sculptures répartis dans les deux salles d’exposition de l’hôtel de ville. Six pays sont représentés (la France bien sûr, mais aussi l’Italie, l’Espagne, la Serbie, la Roumanie et les États-Unis).

Le thème qui a été choisi cette année, fait écho à la chanson de Georges Brassens « Auprès de mon arbre, je vivais heureux ».

Tous les artistes invités ont répondu avec brio à l’envie de célébrer la nature et le retour à une vie simple et authentique.

Dans une explosion de couleurs et d'imagination, avec leur propre singularité et par des styles très différents les artistes proposent de nombreuses manières d’aborder ce thème et de représenter les arbres. Leur liberté de création, leur palette chamarrée et leur humour sauront charmer et embarquer le visiteur pour un merveilleux voyage au pays des arbres et de la nature.

Cette année, Mâcon a choisi de mettre à l’honneur une grande artiste, fidèle de la biennale : Catherine Musnier.

Une enfance en Afrique et un amour des animaux infusent son univers artistique. Ses tableaux relèvent la finesse des détails, l’esthétisme, la beauté des couleurs.

Particulièrement inspirée par le thème de la biennale, elle a réalisé le visuel présent sur tous les supports de communication de la ville avec un clin d'oeil à Mâcon et Brassens.

« Vous pourrez observer cette année des œuvres en volume, qui viennent étoffer les propositions artistiques de cette biennale, grâce à la venue de nouveaux artistes: Henriette Gorbitz, Francine Thibaudet Jean-Paul Ratier. Je remercie Carina Barone et Marc Chaubaron pour leur première participation à la biennale. Les toiles d’Anna Sanchez Marínet d’Adrian Doni, envoyées spécialement d’Espagne et de Roumanie, sont également exposées pour la première fois », a souligné l'élu qui a salué les artistes mâconnais.

Mâcon a souhaité évoquer la mémoire de Giuliano Zoppi, grande figure de l’art naïf, l'invité d’honneur en 2019. Un hommage lui est rendu à l’entrée de la salle François Martin.

Cette année, l’exposition d’Art Naïf fait son retour à la Médiathèque et, pour la première fois, accueille des créations réalisées dans les structures de proximité des quartiers de Mâcon: La Chanaye-résidence, les Blanchettes-Saint-Clément, Perrières-Marbé-Déserte, et les Gautriats-Saugeraies-Murgerets.

De janvier à mai, des ateliers ont été organisés en collaboration avec des artistes professionnels avec, pour objectif final, cette exposition à la Médiathèque. Un espace de lecture a été imaginé et mis en place par les bibliothécaires, ainsi qu’un parcours numérique sur tablette qui permet une exploration ludique et originale pour toute la famille.

Hervé Reynaud remercie Madame Caroline Théveniaud, adjointe chargée de la vie des quartiers, des centres sociaux et du contrat de ville, ainsi que le service de la cohésion sociale pour leur implication dans ce très beau projet.

Michel Grange, chanteur, auteur et compositeur a interprété la chanson de Georges Brassens « Auprès de mon arbre» pour clore la cérémonie.

M.A.

Photos © M.A.

 

 

 

 

Ghislaine & Jean-Paul Ratier

 

 

 

Catherine Musnier & sa fille

 

 

 

 

MÂCON : 4 artistes exposent leurs peintures et sculptures salle François Martin

4 entrées en matière, 4 aventures à découvrir jusqu’au 26 mai

MÉDIÉVALES DE BERZÉ : Une découverte éblouissante que cette ville fortifiée en miniature

Elle est l’œuvre de l'Arlequins Jean-Claude Buchs (chemise bleue) et se laisse admirer au château Berzé-le-Châtel tout le week-end. 

LIVRE : Le Mâconnais David Bessenay signe Anna et le mystère de la mine oubliée

Dans un petit village des années 1920, une jeune fille intrépide mais marginalisée en raison de ses origines ritales, vit des aventures épiques avec son seul ami, Antoine.

SAINT-AMOUR-BELLEVUE : L'actrice Juliette Tresanini ambassadrice de la Cuvée Saint-Amour à son nom

Samedi au marché des Vins et Créateurs au domaine du Moulin Berger à Saint-Amour-Bellevue, Juliette Tresanini a troqué son rôle de Sandrine Lazzari qu'elle interprète dans la série « Demain nous appartient » pour jouer celui d'ambassadrice du Saint-Amour Cuvée Juliette Tresanini 2023

EXPO : De Toumaï à Sapiens, l'évolution de l'humanité au Musée de la Préhistoire de Solutré

« De Toumaï à Sapiens... La longue marche de l'humanité », exposition visible jusqu'au 16 mars 2025

EXPO : « Ce qui précède », un dialogue entre la peinture de Charlotte Guibé et les collections de l'EMAP et du Musée des Ursulines

Cette exposition témoigne des liens tissés entre les musées, les écoles d'art et les artistes

MÂCON : « Poésie au trait », des créations artistiques dévoilées pour la première fois à la Médiathèque

Une exposition singulière et participative dans le cadre du Printemps des poètes

MÂCON – Nuit des conservatoires : Un concentré d’expériences et d’émotions artistiques

Organisée par Mâconnais Beaujolais Agglomération, la Nuit des conservatoires connait un véritable succès ce vendredi soir.

MÂCON : « 8 expressions » du collectif de l’Académie d’Art, ou le bouillonnement culturel de la ville

Les membres du bureau de l’Académie d’Art de Mâcon, exposent tous ensemble à la salle François Martin, du mardi 7, au dimanche 19 novembre 2023, la palette de leur travail, chacun avec sa propre technique, sa méthode et ses idées.

MÂCON : Première édition de L'incandescent Fest'Val du 13 au 15 octobre

Expo, spectacles, lectures, film, atelier, table ronde... Sous la direction de Claudine Gérez. 

MÂCON - Expo : Nathalie Baudry ouvre ses boites à souvenirs

Les oeuvres de l'artiste seront exposées jusqu'au 24 septembre à la salle François Martin.