samedi 13 août 2022

Ce jeudi, au stade Marie-José Pérec à Mâcon, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d'Athlétisme et Pôle emploi ont proposé la 1ère édition « Du Stade vers l’Emploi » en Bourgogne-Franche-Comté. Rendez-vous pour lequel l'Entente Athlétique de Mâcon (EAM) a été retenue comme club support.

 

Aile Sud Bourgogne et Transdev Tréma sont également partenaires de l'événement qui s'est déroulé en présence de Sandrine Martinet, membre de l’équipe de France de parajudo et championne paralympique, investie dans le développement de la formation professionnelle des personnes en situation de handicap.

Cette initiative a débuté dans les Hauts de France. Le principe consiste à innover dans le mode de recrutement des demandeurs d'emploi dans les secteurs en tension faute de personnel comme la santé, les services à la personne, l'industrie ou encore la restauration.

« En un an, le bassin mâconnais a enregistré une baisse de 9,6% du nombre de demandeurs d'emploi. Nous sommes proches du plein emploi avec un taux de 5,6 % de chômage. Nous devons innover dans notre mode de recrutement. 900 offres d'emploi sont à pourvoir à l'agence Pôle Emploi de Mâcon. À l'issue de cette journée, les 19 entrepreneurs présents proposeront 150 offres d'emplois », a indiqué Nathalie Mariadassou, directrice de l'agence de Mâcon.

80 participants, demandeurs d'emplois et entrepreneurs, ont répondu présents.

La journée s'est déroulée en 3 temps. Ce matin, l'objectif visé était de mettre en relation les recruteurs et les candidats afin qu'ils se découvrent autrement autour de 6 épreuves concoctées par la Ligue d'athlétisme.

Des équipes mixtes anonymes (demandeurs d'emploi et entrepreneurs) ont ainsi été constituées avec un dossard comportant seulement le prénom et le numéro de l'équipe.

Les activités sportives ont été encadrées et précédées d’une séance d’échauffement (lancer, sprint, endurance, quiz, motricité, saut, relais)

Après la pause déjeuner, levée de l'anonymat et présentation des entreprises. Lancement du job dating autour d'échanges informels.

La relation de proximité entre les entreprises et les candidats construite au travers de la pratique sportive et d’un repas en commun, est un élément propice aux entretiens de pré-recrutement et de recrutement. Les entretiens directs sans le filtre formel du CV permettent des échanges basés sur une véritable approche par compétences.

Cet événement met en lumière le rôle du sport en tant que découvreur de talents, vecteur de recrutement et d’insertion professionnelle dans une nouvelle approche interpersonnelle recruteurs/recrutés.

Florence Battard, présidente de l'Aile Sud Bourgogne, a souligné l'originalité de cette heureuse initiative qui fait rayonner Mâcon avec cette très belle structure sportive.

Thierry Beillet, directeur de Transdev Tréma, a mis à disposition une navette gratuite reliant la gare de Mâcon, le centre-ville et le stade. Une vingtaine de participants en ont bénéficié.

Le député Benjamin Dirx avait réservé son premier déplacement depuis sa réélection dimanche à ce job dating : « Je viens saluer l'excellente initiative de Pôle Emploi de mettre en lien le sport, le monde de l'entreprise et les demandeurs d'emploi. Je vous adresse les félicitations du Haut Commissaire à l'Emploi. Aujourd'hui, nous sommes dans une situation très particulière. C'est très compliqué pour les entreprises de trouver des employés. Il faut se réinventer, trouver de nouvelles actions pour recruter ce fameux personnel manquant, retrouver des valeurs collectives de partage, créer de nouveaux liens entre les futurs salariés et les entrepreneurs. On sera au plein emploi à la rentrée de septembre. Je crois vraiment en ce genre d'actions. Cela fait partie des choses que j'ai pu porter lors de mon premier mandat. J'ai toujours dit que la mère des batailles est celle de l'emploi. »

En France, 200 jobs dating sont prévus pour l'année.

Selon les statistiques de Pôle Emploi, sur les autres événements de ce type déjà réalisés en France, 64% des demandeurs d'emploi ont retrouvé un emploi.

Le prochain job dating « Du Stade vers l’Emploi » aura lieu à Dijon en octobre.

« C'est une belle initiative de relier le sport et l'emploi. C'était important pour moi de la soutenir. L'anonymat du matin permet de casser les codes professionnels, de retrouver des valeurs de cohésion et de redonner confiance aux personnes en recherche d'emploi », a conclu Sandrine Martinet.

M.A.

 

 

Photos © M.A.

Sandrine Martinet avec une partie de l'équipe de Pôle Emploi

Avec Florence Battard et Jean Payebien, adjoint aux sports

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.