samedi 4 février 2023

 

Communiqué du groupe Communistes et républicains du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :

La commission permanente de la région Bourgogne-Franche-Comté vient d'adopter en toute discrétion une hausse des tarifs de 5% de restauration scolaire et d'hébergement dans les lycées publics.

Cette décision sera notifiée aux proviseurs dans le courant de la semaine prochaine et les familles devraient en être averties à l'occasion de la rentrée de septembre.

La disposition votée prévoit également une hausse automatique des tarifs dès lors que d'une année sur l'autre, l'indice des prix à la consommation dans l'alimentation augmenterait de plus de 2%. Ainsi le débat de la tarification du service public régional de la restauration scolaire et de l'hébergement dans les lycées est évacué.

Le groupe des élus communistes s'est opposé à cette décision au sein de la majorité régionale puis a émis un vote CONTRE en commission permanente, mais cela n'a pas suffi à la bloquer.

Dans le détail, la région a choisi de prendre la main sur la fixation des tarifs dans les lycées (toutes les régions ne l'ont pas fait et laissent la liberté tarifaire aux établissements). Ils sont harmonisés depuis 2018 et n'ont connu aucune hausse depuis cette date. Les élèves boursiers demi-pensionnaires bénéficient d'une remise annuelle représentant de 20% à 25% du tarif selon les cas.

Les lycées perçoivent les versements des familles et en reversent une petite partie à la région sous la forme d'une cotisation proportionnelle aux sommes perçues.

Aujourd'hui les lycées, qui font face à l'augmentation des prix de l'alimentation, alertent sur la difficulté à confectionner des repas de qualité avec les recettes disponibles. Il était urgent de leur allouer davantage de moyens. La région a donc fait le choix d'actionner deux leviers : l’augmentation de la tarification des repas et la baisse du taux de cotisation des lycées auprès de la région.

Cette mesure est associée à l'introduction d'une nouvelle tranche de revenus donnant droit à une aide régionale. Ainsi les familles n'accédant pas à la bourse mais ayant des revenus très bas auront droit à un chèque de 100 €. Au total la hausse des tarifs représente une contribution supplémentaire des familles de 2,2 millions d'euros pour les lycées, la région contribue à hauteur de 0,7 millions d'euros avec la baisse du taux de cotisation des lycées, et apporte 1,2 millions supplémentaires pour augmenter l'aide aux élèves boursiers et introduire une nouvelle aide aux non
bousiers des familles à faible revenu.

Finalement la blocage des tarifs de restauration et l'augmentation des moyens des lycées n'auraient coûté que 1 million d’euros de plus à la région par rapport au dispositif qui a été choisi. A titre de comparaison, la région attribue environ 5 millions d'euros d'investissement chaque année aux lycées privés, ce qui n'est absolument pas une obligation légale.

Ainsi, c'est tout le sujet du rôle des services publics dans la période que nous affrontons qui est posé, comme celui des batailles offensives que nous serons en capacité de construire dans un contexte de resserrement budgétaire. On est loin à ce stade de la promesse de la NUPES de tendre progressivement vers les cantines gratuites ! A noter que les écologistes de la région ne se sont pas opposés à l'augmentation des tarifs, ce qui aurait pourtant pu faire basculer le décision.

Muriel Ternant, Présidente du groupe communistes et républicains du Conseil régional

 

 

POLITIQUE : Le groupe Mâcon citoyens déterminé et combatif en ce début d'année

Les six élu.e.s d'opposition au conseil municipal de Mâcon ont tenu un point presse lundi dans leur local municipal. Un moment pour rappeler leur état d'esprit.

POLITIQUE - Aurélien Dutremble, président du RN 71 : « 2022, une année exceptionnelle pour le RN »

Plus de 40 personnes étaient attendues par la Fédération 71 du Rassemblement National pour la traditionnelle cérémonie des voeux qui se déroule en 5 étapes dans chacune des circonscriptions législatives.

Coût de l'énergie pour les entreprises : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin en appellent à la Région

« Depuis plusieurs mois, notre société doit faire face à une succession d’évènements qui bouleversent profondément notre mode de vie et l’ensemble des secteurs de notre économie.

Contrôle de l'âge des visiteurs sur les sites pornographiques maintenu

La sénatrice Marie Mercier salue « une petite victoire pour la protection de nos enfants »

ÉNERGIE : François Sauvadet demande à l’État le retour au tarif réglementé de l’électricité et la possibilité, pour les Départements, de soutenir l’économie de proximité

Le président de Départements de France demande de «permettre d’apporter des solutions pour agir massivement en faveur du commerce rural.

VOEUX 2023 : macon-infos vous souhaite une année de résistance et de résilience, de lumière et d'élévation

Réchauffement climatique, attentats, Gilets jaunes, manifestation des agriculteurs, grève des urgentistes, pandémie de covid-19, guerre en Ukraine, hyper-inflation, démocratie évaporée, souveraineté confisquée... la désillusion et la résignation gagnent toutes les âmes, traumatisées depuis 2015.

MÂCON : Ambiance électrique lundi soir au conseil municipal...

Pas de budget à l'ordre du jour mais pas moins de 44 délibérations qui ont emmené la séance au delà de 22h00, pour un début à 18h30 et donc particulièrement long ce lundi soir. Le groupe d'opposition Mâcon citoyens a quitté le conseil avant la fin.

EDITO – Coupe du monde au Qatar : Merci Vincent Lindon et merci Eric Cantona pour avoir rappelé ce qu'est l'esprit rebelle français

Tout le monde connaît, aujourd'hui, les conditions honteuses dans lesquelles la coupe du monde de football 2022 a été organisée. Sport et événement populaire par excellence, que nous aimons toutes et tous, qui nous rassemble dans la liesse, la coupe du monde a commencé hier dans un pays qui achète tout, quel qu'en soit le prix.

EXPRESSION CITOYENNE - 111ème féminicide : « Un armistice aussi pour les femmes… » demandent les Femmes solidaires

L'association Femmes solidaires réagit au meurtre d'Héléna, 19 ans, poignardée dans l'appartement de son «petit ami».

POLITIQUE : Rentrée départementale des Jeunes Avec Macron

Les Jeunes Avec Macron (JAM) 71 se sont retrouvés ce samedi 29 octobre à Tournus pour leur rentrée politique.

POLITIQUE : Edwige Diaz, députée Rassemblement National en Gironde est passée par Mâcon

Aurélien Dutremble, délégué départemental RN, a accueilli la jeune députée ce dimanche après-midi à la salle Pavillon de Mâcon, devant une assemblée de militants dans le but de faire un premier bilan de mandat.