samedi 4 février 2023

Communiqué de presse du collectif d'habitants de Flacé

La contestation contre la privatisation et bétonisation du stade de Flacé ne faiblit pas mais change de forme !

Des habitants vont demander l'annulation du permis d'aménager le stade Flacé



Suite à un travail entre habitants du collectif de Flacé sur les motifs d'un recours amiable dit "gracieux" en annulation du permis d'aménager le stade, plusieurs habitants vont individuellement faire des lettres de recours.

Sur la forme, des interrogations alimentent ces recours :

  • Pourquoi n'y a t il eu aucune délibération du conseil municipal sur l'aménagement du stade ?
  • Pourquoi n'y a t il aucune mention du projet d'école sur le panneau apposé sur le portail du stade (informant du permis d'aménager), alors que le dossier de demande mentionne bien la nécessité de cet aménagement pour l'installation de l'école (parking, accès piétons, ....) ?
  • Pourquoi n'y a t il eu aucune étude d'impact sur le réaménagement du stade ?
  • Pourquoi la mairie n'a jamais mis en place de concertation avec les habitants et usagers ?


Sur le fond, les habitants s’inquiètent :

  • La construction du parking et de l’école entrainera l’artificialisation d’espaces verts (environ 6 000 m²).
  • l’augmentation de la circulation et de la congestion routière va accroitre différentes nuisances :
    • Impact sur le temps de circulation
    • Problème d’accès à l’hôpital par les professionnels (pompiers, samu…)
    • L’insécurité réelle et ressentie notamment rue de la Liberté : Un radar pédagogique installé 15 jours en 2021 a relevé une moyenne de 59 km/h au 26 de la rue. Aucun aménagement pour réduire la vitesse ou substituer le vélo à la voiture n’est prévu. A noter d’ailleurs que le projet d’aménagement n’évoque aucun stationnement pour les vélos.
    • Les nuisances sonores : les riverains de la rue de Liberté se plaignent beaucoup du bruit occasionné par le flux automobile, la vitesse, et le mauvais état de la chaussée.

Pour ceux qui se posent la question du pourquoi de cette démarche de recours, voici un petit historique de ce projet d'aménagement :

1. En 2017, le Maire de Mâcon déclare que "l’avenir du stade serait mis au service des habitants de Flacé".

2. Dans son programme électoral de 2020, nulle mention d’une école privée pour le stade Jules Révillon. Il est indiqué un "aménagement paysager", ainsi qu’"un bassin d’orage".

3. Revirement en septembre 2021 : Sans information des habitants, ni concertation préalable, le Conseil Municipal vote la cession d’une partie du stade au diocèse d’Autun qui souhaite déménager l’école primaire Jeanne d’Arc dans des locaux à bâtir.

4. Décembre 2021, le Conseil Municipal décide d'accorder une garantie à 100% de 2 emprunts d'un total de 4,5 M € contractés par le diocèse pour la construction de l'école

5. Mai 2022 : Sans délibération du conseil municipal, la mairie s'accorde à elle-même un permis d'aménager le stade : parking 65 places, terrain sportif, parc jeux, bassin d'orage.
Il est précisé dans le dossier de demande qu'il s'agit d'aménager le terrain en prévision de la construction de l'école diocésaine.

6. Juillet 2022 : Un permis de construction de l'école est en cours d'instruction.

 

Photos : DR

POLITIQUE : Le groupe Mâcon citoyens déterminé et combatif en ce début d'année

Les six élu.e.s d'opposition au conseil municipal de Mâcon ont tenu un point presse lundi dans leur local municipal. Un moment pour rappeler leur état d'esprit.

POLITIQUE - Aurélien Dutremble, président du RN 71 : « 2022, une année exceptionnelle pour le RN »

Plus de 40 personnes étaient attendues par la Fédération 71 du Rassemblement National pour la traditionnelle cérémonie des voeux qui se déroule en 5 étapes dans chacune des circonscriptions législatives.

Coût de l'énergie pour les entreprises : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin en appellent à la Région

« Depuis plusieurs mois, notre société doit faire face à une succession d’évènements qui bouleversent profondément notre mode de vie et l’ensemble des secteurs de notre économie.

Contrôle de l'âge des visiteurs sur les sites pornographiques maintenu

La sénatrice Marie Mercier salue « une petite victoire pour la protection de nos enfants »

ÉNERGIE : François Sauvadet demande à l’État le retour au tarif réglementé de l’électricité et la possibilité, pour les Départements, de soutenir l’économie de proximité

Le président de Départements de France demande de «permettre d’apporter des solutions pour agir massivement en faveur du commerce rural.

VOEUX 2023 : macon-infos vous souhaite une année de résistance et de résilience, de lumière et d'élévation

Réchauffement climatique, attentats, Gilets jaunes, manifestation des agriculteurs, grève des urgentistes, pandémie de covid-19, guerre en Ukraine, hyper-inflation, démocratie évaporée, souveraineté confisquée... la désillusion et la résignation gagnent toutes les âmes, traumatisées depuis 2015.

MÂCON : Ambiance électrique lundi soir au conseil municipal...

Pas de budget à l'ordre du jour mais pas moins de 44 délibérations qui ont emmené la séance au delà de 22h00, pour un début à 18h30 et donc particulièrement long ce lundi soir. Le groupe d'opposition Mâcon citoyens a quitté le conseil avant la fin.

EDITO – Coupe du monde au Qatar : Merci Vincent Lindon et merci Eric Cantona pour avoir rappelé ce qu'est l'esprit rebelle français

Tout le monde connaît, aujourd'hui, les conditions honteuses dans lesquelles la coupe du monde de football 2022 a été organisée. Sport et événement populaire par excellence, que nous aimons toutes et tous, qui nous rassemble dans la liesse, la coupe du monde a commencé hier dans un pays qui achète tout, quel qu'en soit le prix.

EXPRESSION CITOYENNE - 111ème féminicide : « Un armistice aussi pour les femmes… » demandent les Femmes solidaires

L'association Femmes solidaires réagit au meurtre d'Héléna, 19 ans, poignardée dans l'appartement de son «petit ami».

POLITIQUE : Rentrée départementale des Jeunes Avec Macron

Les Jeunes Avec Macron (JAM) 71 se sont retrouvés ce samedi 29 octobre à Tournus pour leur rentrée politique.

POLITIQUE : Edwige Diaz, députée Rassemblement National en Gironde est passée par Mâcon

Aurélien Dutremble, délégué départemental RN, a accueilli la jeune députée ce dimanche après-midi à la salle Pavillon de Mâcon, devant une assemblée de militants dans le but de faire un premier bilan de mandat.