samedi 2 mars 2024

 

André Accary, président du Conseil départemental, et Sophie Clément, vice-présidente chargée de la vie associative, l'ont annoncé ce lundi lors d'une conférence de presse. C'était une promesse de campagne pour aider les associations à résoudre leurs difficultés conséquentes aux mesures sanitaires anti-covid. Promesse tenue !

 

Le service est doté de cinq personnes qualifiées qui vont s'attacher à conseiller, orienter, accompagner et animer le réseau associatif du département. Le service s'adresse à toutes les associations, qu'elles soient sportives, culturelles, de loisirs, à vocation sociale ou caritative. 

Après la crise du covid, la difficulté étant bien sûr, pour les associations, de faire redémarrer les activités et trouver des bénévoles. « On estime à 11 000 le nombre d'associations actives sur le département, avec 110 000 bénévoles et 15 000 salariés » a indiqué la vice-présidente. « 16 000 sont enregistrées en préfecture mais l'on sait aussi que beaucoup d'associations en sommeil ou en arrêt n'ont pas fait de démarche en préfecture pour dissoudre. Notre mission au sein de Asso71 sera d'aider toutes celles qui éprouvent des difficultés de gestion ou des difficultés de tous ordres pour éviter qu'elles ne disparaissent pour ces mêmes raisons. »

 

« Le monde associatif est vital pour le département » a complété le président Accary, « il participe de l'attractivité du territoire. Beaucoup de gens, avant de s'installer, regardent si il y a une association qui leur propose leur activité. C'est un argument pour attirer du monde, des résidents en Saône-et-Loire. »

« On ne se substitut à personne, on complète, on oriente, on fait connaître les différents partenaires parfois méconnus. »

 

Le service est d'ailleurs intégré au pôle attractivité du Conseil départemental. Il est issu d'une année de concertation et de consultation avec les associatifs. « Nous les avons réunis le 6 décembre 2021 pour identifier et collecter les besoins, qui sont finalement de trois ordres : le conseil, pour prendre une décision, le renouvellement de bénévole, comment faire, et la valorisation des bénévoles. Certaines associations parviennent à recruter. Asso71 permettra justement d'échanger sur les bonnes pratiques, ce qui marche et ce qui ne marche pas, pourquoi ça ne marche pas. »

 

Pour le Département, c'est un investissement de 300 000 €, « en plus de tout ce que nous faisons traditionnellement en termes de subvention et d'aide à l'équipement. En terme de service rendu, ça vaut le coup. C'est une pierre supplémentaire pour l'accomplissement de la mission d'entraide et de solidarité que remplissent les associations. Nous avons doublé le budget consacré au sport en 2019, mais il n'y a pas que le sport et les conséquence de la crise sanitaire ont été lourdes pour certaines associations. Le Département est donc là pour épauler tous ces gens qui œuvrent à l'entraide et à la solidarité. »

 

Asso71 sera présent au forum 1,2,3 Mâcon !

Des rendez-vous inter-associatifs seront également organisés.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

Sophie Clément

 

 

 

Un site internet sera mis ligne ce jeudi 1er septembre www.asso71.fr

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.

Affaire Marwan Berreni : Vers un macabre dénouement

Le corps sans vie retrouvé dans une maison abandonnée à Corcelles-en-Beaujolais serait celui de l’acteur de « Plus Belle la vie ». (Photographié avec Dounia Coesens à Loché le printemps dernier lors d’une fête de village).

BOURGVILAIN : Elle a maintenu son conjoint en vie, victime d'un arrêt cardiaque à 35 ans

Aurélie, encore éprouvée par ce moment très difficile, a bien voulu raconter son histoire, pour aider.

RCEA-RN79 : 4 personnes à fond la caisse ce week-end à hauteur de Milly-Lamartine

Deux d'entre elles se sont faites attrapées au même moment, au même endroit et avec la même voiture...

RCEA-RN79 : Une pointe à 208 km /h à hauteur de Milly-Lamartine

Un deuxième excès de grande vitesse était constaté par les gendarmes samedi au même endroit et au même moment.